LIVRES

Les livres en Anglais et à destination du public américain sur le « Lazy Investing » (gestion passive) sont extrêmement nombreux sur ce sujet. Seul un a été traduit en Français mais sans être adapté aux produits et à la fiscalité française. Un livre français, se focalisant sur l’historique des classes d’actifs, mérite le détour (bien que paru en 2002).

POINTS DE VUE

Les institutions financières réalisent souvent des points de vue à des destinations des professionnels ou des particuliers. Ceux cités ici sont écrit par des chercheurs ou en tout cas s’appuient sur des études de chercheurs.

CITATIONS

De nombreux investisseurs avisés et de grands économistes prônent la méthodologie partagée sur ce site web : les fonds indiciels low cost pour le long terme. J’ai sélectionné quelques citations de leur part sur la gestion passive.

Mon conseil ne peut pas être plus simple : mettre 10% de son portefeuille en obligations d’État et 90% sur des actions au travers d’un fonds suivant un indice pour un très faible coût. Je pense que les résultats à long terme seront meilleurs que pour les investisseurs s’appuyant sur des fonds à frais élevés.
Warren Buffet, Investisseur de légende et 3e homme le plus riche du monde
Un singe lançant, les yeux bandés, des fléchettes sur les pages financières d’un journal, pourrait choisir des actions qui feraient tout aussi bien que celles soigneusement sélectionnées par des experts.
Burton Malkiel, Économiste, professeur à Princeton
Lorsque vous jouez au casino à Las Vegas, les statistiques sont en faveur de la banque. En bourse c’est le contraire, les statistiques vous sont favorables  : le marché monte.
Harry Markowitz, Prix Nobel d’Économie 1990
Bien que les actions soient plus volatiles que les obligations sur le court terme, après une période de détention de 15 à 20 ans, les actions deviennent moins risquées que les obligations.
Jeremy Siegel, Professeur de finance à Wharton
Les investisseurs ont perdu bien plus d’argent en tentant d’anticiper les chutes de la bourse plutôt qu’à cause des chutes elles-mêmes.
Peter Lynch, Investisseur de légende
Seuls 3% des gestionnaires arrivent à avoir une performance qui permet de couvrir les coûts. Cela signifie que même les meilleurs gérants n’auront pas une meilleure performance qu’un fonds indiciel low cost et que 97% feront moins bien.
Eugène Fama, Prix Nobel d’économie 2013
Les preuves sont irréfutables. La plupart des gérants de fonds devraient arrêter ce métier et feraient mieux de se mettre à la plomberie, enseigner le grec ou diriger des entreprises.
Paul Samuelson, Prix Nobel d’Économie 1970
Mon conseil ne peut pas être plus simple : mettre 10% de son portefeuille en obligations d’État et 90% sur des actions au travers d’un fonds suivant un indice pour un très faible coût. Je pense que les résultats à long terme seront meilleurs que pour les investisseurs s’appuyant sur des fonds à frais élevés.
Warren Buffet, Investisseur de légende et 3e homme le plus riche du monde
Un singe lançant, les yeux bandés, des fléchettes sur les pages financières d’un journal, pourrait choisir des actions qui feraient tout aussi bien que celles soigneusement sélectionnées par des experts.
Burton Malkiel, Économiste, professeur à Princeton
Lorsque vous jouez au casino à Las Vegas, les statistiques sont en faveur de la banque. En bourse c’est le contraire, les statistiques vous sont favorables  : le marché monte.
Harry Markowitz, Prix Nobel d’Économie 1990
Bien que les actions soient plus volatiles que les obligations sur le court terme, après une période de détention de 15 à 20 ans, les actions deviennent moins risquées que les obligations.
Jeremy Siegel, Professeur de finance à Wharton
Les investisseurs ont perdu bien plus d’argent en tentant d’anticiper les chutes de la bourse plutôt qu’à cause des chutes elles-mêmes.
Peter Lynch, Investisseur de légende
Seuls 3% des gestionnaires arrivent à avoir une performance qui permet de couvrir les coûts. Cela signifie que même les meilleurs gérants n’auront pas une meilleure performance qu’un fonds indiciel low cost et que 97% feront moins bien.
Eugène Fama, Prix Nobel d’économie 2013
Les preuves sont irréfutables. La plupart des gérants de fonds devraient arrêter ce métier et feraient mieux de se mettre à la plomberie, enseigner le grec ou diriger des entreprises.
Paul Samuelson, Prix Nobel d’Économie 1970

ETUDES ACADEMIQUES

De nombreuses études académiques démontrent les différents concepts de la méthode. Vous trouverez ci-dessous une petite sélection. Elles ne sont pas très faciles à lire, mais cela peut intéresser les plus scientifiques d’entre vous.

  • Portfolio Selection: Efficient Diversification of Investments / Harry Markowitz (1991)
  • Efficient capital markets: A review of the theory and empirical work / Eugene Fama (1970)
  • The Arithmetic of Active Management / William Sharpe (1991)
  • A case for index fund portfolios / Rick Ferri – Alex Bencke (2013)
  • The Value Premium and the CAPM / Eugne Fama & Kenneth French (2005)
  • Luck versus Skill in the Cross-Section of Mutual Fund Returns / Eugne Fama & Kenneth French (2010)
  • On market timing and investment performance. I. An equilibrium theory of value for market forecasts / Robert Merton (1981)
  • Three Centuries Of Asset Pricing / Elroy Dimson (2000)