amundi etf

Amundi ETF : changements d’indice sur les ETF PEA -> Mon avis

Amundi ETF a changé cet été l’indice suivi par certains ETF, en particulier éligibles au PEA. Que penser de changement ? Que faut-il faire ?

Quels sont les changements ?

Amundi a racheté Lyxor. Ce sont deux émetteurs d’ETF importants. Il y a donc des doublons de gammes. Amundi se devait de rationaliser cela.

Certains ETF qui suivaient des indices classiques, suivent désormais des indices ESG, c’est-à-dire optimisé pour prendre en compte les enjeux environnementaux, sociétaux et de gouvernance. Cela s’accompagne dans un certain nombre de cas d’une hausse des frais de gestion annuels.

Voici les changements :

Ancien nom de l’ETFNouveau nom de l’ETF
Amundi ETF PEA S&P 500 UCITS ETFAmundi PEA S&P 500 ESG UCITS ETF
Amundi MSCI USA UCITS ETFAmundi PEA MSCI USA ESG Leaders UCITS ETF
Amundi ETF PEA NASDAQ-100 UCITS ETFAmundi PEA US Tech ESG UCITS ETF
Lyxor PEA Dow Jones Industrial Average UCITS ETFAmundi PEA S&P US Industrials ESG UCITS ETF
Amundi ETF PEA MSCI Emerging Markets UCITS ETFAmundi PEA MSCI Emerging Markets ESG Leaders
Amundi ETF PEA MSCI Emerging ASIA UCITS ETFAmundi PEA MSCI Emerging Asia ESG Leaders UCITS ETF
Amundi ETF PEA MSCI EM Latin America UCITS ETFAmundi PEA MSCI Emerging Latin America ESG Leaders UCITS ETF
Lyxor PEA Chine (MSCI China) UCITS ETFAmundi PEA MSCI China ESG Leaders UCITS ETF
Lyxor PEA Emergents (MSCI Emerging Markets) UCITS ETF Amundi PEA MSCI Emerging EMEA ESG Leaders UCITS ETF
Évolution des ETF d’Amundi

Pourquoi ces changements ?

Ces changements ont été faits pour plusieurs raisons :

  • Un besoin de rationalisation de la gamme. Il n’est pas bon à la fois pour Amundi et pour les investisseurs en ETF d’avoir des doublons. Il vaut mieux avoir des ETF plus gros qui vont pouvoir durer dans le temps.
  • La volonté stratégique d’Amundi d’avoir une bonne partie de sa gamme en ESG. L’objectif est de 40% en 2025.
  • Des clients qui demandent à avoir des ETF ESG, notamment pour des raisons réglementaires, mais pas uniquement pour cette raison. Il faut d’ailleurs savoir que les ETF sont créés pour les professionnels. On lance un ETF lorsqu’un client accepte d’investir une somme de départ très significative (plusieurs dizaines de millions d’euros. C’est ce que l’on appelle le seed. Il est très probable que ce mouvement ait été fait en accord (pour ?) avec un institutionnel : investisseur, sélecteur de fonds, gestionnaire de mandats …

Explication flash sur l’ESG (Critères environnementaux, sociaux et de gouvernance)

L’ESG consiste à évaluer les entreprises sur des critères environnements, sociaux et de gouvernance (d’entreprise).

Il existe de nombreuses méthodes pour prendre en compte des critères ESG :

  • On peut exclure des secteurs entiers, ou des types d’entreprise
  • On peut choisir les entreprises avec les meilleures notes (au sein d’un secteur ou pas)
  • On peut pondérer en fonction de la capitalisation boursière (flottante) ou des scores ESG
  • Etc.

Amundi utilise les indices MSCI, qui a une méthodologie spécifique en la matière.

Les notations MSCI ESG visent à mesurer la gestion par une entreprise des risques et opportunités ESG financièrement pertinents. Nous utilisons une méthodologie basée sur des règles pour identifier les leaders et les retardataires du secteur en fonction de leur exposition aux risques ESG et de la manière dont ils gèrent ces risques par rapport à leurs pairs. Nos notations ESG vont de leader (AAA, AA), moyen (A, BBB, BB) à retardataire (B, CCC). Nous évaluons également les titres de participation et à revenu fixe, les prêts, les fonds communs de placement, les ETF et les pays.

MSCI

Il s’agit en premier lieu d’une méthodologie par gestion des risques et. Les entreprises prennent-elles des mesures pour se prémunir des risques ESG.

L’objectif premier n’est pas d’être à impact, même si dans les faits les indices ESG émettent moins de carbone, ont un meilleur équilibre homme femme, ont des conseils d’administration plus indépendants, etc.

Les notations ESG se concentrent sur ce qui est significatif pour les résultats d’une entreprise et comparable à son groupe de pairs.

Quels sont donc les risques ESG significatifs ? Voici un exemple. L’eau est importante pour tout le monde, mais elle ne représente un risque significatif que pour certaines industries. L’eau peut déterminer si une société minière reste rentable, voire à flot. Mais elle est moins importante pour le secteur du crédit à la consommation. Le risque lié à l’eau ne déterminera donc pas la note MSCI ESG de l’entreprise, mais la cybersécurité pourrait le faire.

Si on prend les 10 premières positions de l’indice MSCI ACWI et MSCI ACWI ESG Leaders on peut voir une plus grande pondération des entreprises avec un bon score ESG. Par exemple, Meta (Facebook) est exclu, la note est CCC (malgré une trajectoire de température plutôt favorable).

On peut alors regarder pourquoi Meta a un mauvais score ESG :

MSCI note bien que Meta est dans de nombreuses controverses.

Quel est l’impact du changement d’indice ?

Désormais, les ETF suivent des indices ESG, qui prennent en compte les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance d’entreprise.

Focus sur les nouveaux indices suivis

Prenons quelques exemples sur les nouveaux indices suivi et ce que cela change.

L’ETF suivant le S&P 500 suit désormais le S&P 500 ESG+

L’indice S&P 500 ESG+ exclut les entreprises suivantes :

  • Tabac
  • Charbon thermique
  • Armes controversées et petites armes
  • Sables bitumeux
  • Controverses ESG
  • Normes internationales

Par la suite, ils choisissent les entreprises avec le meilleur score ESG.

L’indice est pondéré en fonction de la capitalisation boursière flottante.

Au final, on tombe sur un peu plus de 300 composants

Ainsi, l’impact carbone est bien meilleur comme on peut le voir sur ce graphique :

L’ETF, qui s’appelle désormais Amundi PEA S&P 500 ESG UCITS ETF passe les frais annuels de 0,15% à 0,25% par an.

L’ETF Lyxor suivant le MSCI Emerging Markets suit désormais le MSCI EM EMEA Ex-Egypt ESG Leaders Select 5% Issuer Capped Index

Le nouvel indice suit les sociétés des pays émergents de la zone EMEA (Europe, Afrique, Moyen Orient). Sachant qu’il y a des ETF émergents ESG PEA d’Amundi sur l’Asie, sur l’Amérique Latine et sur la Chine.

Cela fait un assez gros changement en termes de couverture géographique, car l’ETF original couvre 24 pays, et le nouveau seulement 9.

Le nom de l’ETF est clair : Amundi PEA MSCI Emerging EMEA ESG Leaders UCITS ETF (il s’appelait auparavant, Lyxor PEA Emergents (MSCI Emerging Markets) UCITS ETF)

Les frais annuels restent à 0,55% par an.

Le nouvel indice sélectionne les entreprises avec le meilleur score ESG dans leurs secteurs.

Il exclut aussi les entreprises suivantes 👍

  • Alcool
  • Armement (armes à feu civiles, armes militaires)
  • Énergie nucléaire
  • Tabac
  • Jeux de hasard
  • Charbon thermique
  •  Pétrole et gaz
  • Controverses normes internationales

Il cherche à assez bien suivre l’indice non ESG (sur la même géographie), c’est ce que l’on appelle avec un faible tracking error.

Il n’y a pas encore de reporting de durabilité sur cette nouvelle version, mais on peut regarder l’ETF Amundi MSCI Emerging Markets ESG Leaders (donc sur toutes les zones géographiques des marchés émergents).

L’intensité en émission de carbone est très réduite.

On peut aussi s’apercevoir que les droits humains sont nettement mieux respectés.

L’ETF suivant l’indice NASDAQ-100 suit désormais l’indice Solactive ISS ESG US Tech 100 Index

Amundi a changé de fournisseur d’indice, car Nasdaq ne propose pas d’indice ESG. Solactive est un fournisseur d’indices allemand, à la fois réputé, souple pour créer des indices sur mesure et assez peu cher.

L’ETF s’appelle désormais Amundi PEA US Tech ESG UCITS ETF et les frais passent de 0,23% à 0,3% par an.

L’indice sélectionne parmi les entreprises du Nasdaq 100 les entreprises avec le meilleur score ESG, après avoir exclu certaines d’entre elles (tabac, charbon, mines anti charbon, etc.)

L’indice est essentiellement technologie, mais on trouve, comme sur le Nasdaq des entreprises non tech (Walgreens, Pepsi, etc.). Cet indice ESG est plus tech que l’indice Nasdaq 100, certains y verront un intérêt.

Le poids de chaque compagnie est fonction de la capitalisation boursière flottante. La plus grosse entreprise ne peut peser plus de 30% de l’indice, et les suivantes 15%.

Actuellement, l’indice est composé d’une quarantaine de sociétés.

Est-ce une bonne chose ?

Il est clair que j’aurais préféré une fusion absorption de ces ETF avec d’autres ETF d’Amundi Lyxor, avec exactement le même indice suivi, puis la création de nouveaux ETF ESG.

En effet, ce n’est pas très propre d’avoir un changement d’indice au cours de la vie d’un ETF (ou d’un fonds en général). Et certaines personnes risquent de ne pas s’en rendre compte.

Mais comme je l’expliquais plus haut, Amundi a des contraintes très particulières sur le PEA qui est une spécificité française. Ils ont certainement fait ce choix pour des raisons économiques et pour répondre à des besoins clients.

Mais désormais, nous avons accès à une gamme ESG sur le PEA, et il existe toujours une gamme non ESG sur ce PEA. Nous avons donc le choix.

Nous pourrons observer les encours de ces ETF et voir si c’est apprécié par les clients.

Que pouvez-vous faire ?

Vous avez donc deux choix.

Conserver et compléter les ETF

Vous pouvez conserver ces ETF, si vous êtes attirés par l’ESG. Ils sont un petit peu plus chers et un peu plus concentrés, mais c’est le principe de l’ESG.

Vous aurez alors le plaisir d’avoir des investissements plus alignés avec les enjeux de développement durable, sociétaux et de gouvernance d’entreprise.

Faîtes tout de même attention. Si vous avez l’ETF Lyxor Emerging Market, vous allez vous retrouver uniquement sur la zone EMEA, et donc il est peut-être judicieux de compléter avec des ETF (ESG) Emerging Asie et Emerging Amérique Latine ou prendre le “nouveau” Amundi PEA MSCI Emerging Markets ESG Leaders UCITS ETF.

D’ailleurs, vous pouvez prendre en compte que l’indice MSCI Emerging Markets classique a des très mauvais scores ESG. J’ai par exemple comparé le pilier environnemental de l’indice Emerging Markets, MSCI Europe et MSCI Emerging Markets ESG Leaders :

émissions de carbones dans les pays émergents

On voit par exemple que les émissions de carbones des entreprises de l’indice Emerging Markets classiques sont particulièrement élevées, et bien au-dessus de celles de l’indice MSCI Europe. En prenant la version ESG Leaders on abaisse assez largement les émissions de carbone.

Changer d’ETF

Si vous ne voulez pas aller sur ces nouveaux ETF ESG. Vous pouvez vendre ces ETF et en racheter de nouveaux (chez Amundi ou non). Cela vous coûtera des frais de transaction (et une partie du spread), mais il me semble que c’est acceptable sur le long terme.

À noter, que sur le PEA, vous n’avez pas d’impact fiscal.

Conclusion pour l’Epargnant 3.0

Amundi a transformé certains ETF PEA en ETF ESG, parfois un peu plus chers.

On aurait préféré une fusion avec des ETF strictement équivalents pour éviter les doublons, puis la création d’une gamme ETF PEA. Cela n’a pas été possible. Il est certainement très compliqué de créer une gamme sur PEA ex nihilo.

L’avantage est que l’on a désormais accès à une gamme ESG sur le PEA. L’inconvénient est que vous vous retrouvez peut-être avec des ETF ESG sans le vouloir.

Si l’ESG ne vous intéresse pas, il faut vendre ces ETF et racheter les versions non ESG. Il y a plein de solutions possibles.

Si l’ESG vous intéresse, vous êtes désormais sur des ETF ESG ! Il faut bien comprendre comment l’ESG fonctionne, et en particulier qu’il s’agit en grande d’identifier les entreprises qui gèrent le mieux les risques ESG, afin d’avoir une bonne performance financière.

Dans tous les cas les ETF PEA sont une excellente aubaine, une opportunité à ne pas manquer.

Je vous souhaite le meilleur pour votre épargne … et surtout pour tout le reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

20 Commentaires

  1. PHILIPPE dit :

    dans ces etf ESG, la capitalisation boursière n’est plus le seul paramètre pour déterminer la pondération des actions. Le score ESG est pris en compte, ca change complètement la stratégie autonettoyante de l’etf.
    C’est pour moi rédhibitoire. Plus jamais je n’acheterai un etf amundi, qui se permet de modifier l’indice de référence de ses etf quand bon lui semble.
    Le problème est pour le PEA, il n’y a pas d’alternative pour le emerging market.
    Si quelqu’un connait une bonne assurance vie qui peut loger un etf emerging market non amundi, et non ESG, je suis interessé

  2. Chartier dit :

    Très intéressant et très bien vu (comme d’habitude !) Merci.
    Cette”alerte” de votre part témoigne de votre engagement vis à vis de vos lecteurs … même si cela peut éveiller quelques rancoeurs chez certains financiers de haut vol (“vol” étant entendu bien sûr au sens aéronautique même si’il peut s’y trouver des rapaces qui sont aussi des oiseaux de haut vol ! Bon, je vois qu’on ne va pas s’en sortir tellement cette expression est piégeuse)

  3. L’amundi MSCI world ucits etf eur c (LU1681043599) n’est donc pas ESG?

  4. Merci pour votre vigilance et pour ces informations.

    Je viens de vérifier sur mon PEA Fortuneo et il n’y a aucune mention de ce changement sur le support Emerging Market (ESG, zone géographique, diversification). Sans cet article, j’aurais mis longtemps à réaliser qu’une part significative de mon PEA a été réallouée en douce par Amundi. J’ai écrit à Fortuneo pour leur demander de procéder aux mises à jour (et râler ce qui est la moindre des choses).

    Maintenant, je croise les doigts pour qu’ils ne s’attaquent jamais à Amundi MSCI World (CW8) et à son éligibilité au PEA sinon je ne saurais plus trop comment maintenir une diversification acceptable en gardant mon PEA à son niveau actuel.

  5. Florentin dit :

    Bonjour,
    Est-ce que le CW8 ou LU1681043599 est encore non ESG?
    Pour ma part, j’ai aussi du Russel 2000 (LU1681038672 ou RS2K) qui me semble non ESG
    Je n’ai pas trouvé d’équivalent sur Bourse Direct d’un équivalent au FR0013412020 (ETF Emergents) non ESG

    1. Pour l’instant, Amundi MSCI World UCITS ETF – EUR (C) (CW8 LU1681043599) a l’air à l’abri. La notice sur le site Amundi ETF n’a pas changé et il n’y a pas d’avertissement “A partir du 27 Septembre 2023, l’indice de référence change” comme sur l’ETF Emerging Market.

      Je crois les doigts pour que Amundi ne s’y attaque pas sinon je ne saurais pas quoi faire de l’argent que j’ai sur PEA (beaucoup plus que ce que je souhaite allouer à la seule zone European Monetary Union et pas trop envie de le sortir).

      J’ai du mal à estimer si Amundi condamnerais cet ETF en enlevant l’éligibilité PEA (avec des iShares Core MSCI World gigantesques en face) ou si ils s’en sortiraient de toute façon avec leur réseau de distribution en Assurances Vie, PERCO… qui est moins regardant sur les frais.

  6. L’ESG permet en réalité aux émetteurs de trackers de rétablir / d’accroître leur marge bénéficiaire. L’ESG n’est donc qu’un prétexte.
    Que ceux qui veulent de l’ESG puissent choisir de l’ESG. Mais qu’on ne l’impose pas à tout le monde !
    Je veux pouvoir investir dans tout le marché, et proportionnellement aux capitalisations boursières.
    Qu’en pensez-vous ?

  7. Bonjour,
    A votre avis avec cette fusion Amundi / Lyxor, d’après vous faut il s’attendre à une disparition de EWLD puisqu’il fait doublon avec CW8 ?

  8. Personne ne veut de l’ESG. Cela a connu une essort dans les FCP car cela fourni au gérant une excuse pour faire moins bien que les indices. Ce n’est qu’une escroquerie.

    Amundi se comporte sur les ETF comme un voyou. Je l’ai également comme gestionnaire de PEI sur mes entreprises et la encore ce sont des voyous

    Merci pour vos articles de grande qualité

  9. Stéphan dit :

    Je suis mécontent de ce procédé, j’avais pris le soin de prendre des ETF chez des concurrents ce qui limite fortement l’impact.

    Ça m’amène quand même à m’interroger sur le support PEA pour tous mes ETFs vu la prépondérance d’Amundi/Lyxxor sur ceux qui m’intéressent.

  10. adrien michel dit :

    Amundi se comporte mal
    -Les épargnants auraient du être informés du changement en amont avec possibilité de sortir sans frais
    -La liste des etf concernes est plus large que le tableau ci dessus : par exemple l’etf amundi energy a été transformé, sans information préalable dans mon contrat d’assurance vie en un etf commodities
    -La dénomination des nouveaux etf est trompeuse : l’etf esg nasdaq 100 n’a que 40 valeurs , le s&p 500 en a 300, etc.
    S’agissant des performances , depuis deux ans l’etf ishares clean energy est à – 20 % alors que l’etf sur les energies fossiles est à + 30 % !!! Ideologie ou finance?

    1. Stéphan dit :

      Pour ma part, je ne peux pas me permettre d’avoir un gérant qui communique aussi mal, ça casse ma stratégie d’investissement. Je suis en train d’exclure totalement les produits Amundi/Lyxor et de diversifier les gérants.

  11. Bjr Mr PETIT,
    J’ai pris connaissance de votre publication dénommée “AVIS” sur les changements opérés par AMUNDI sur les ETF’s PEA, communication très bien appréciées.
    Je me permets de vous signaler que les changements d’AMUNDI ne sont pas limités à ces seuls ETF’s PEA,
    ils concernent également les ETF’s Secteurs mondiaux MSCI que j’utilise régulièrement. Dans ce cas précis, AMUNDI ne nous a pas facilité la tâche: si les désignations tickers LYXOR ont été conservés, on se retrouve avec des nouveaux codes ISIN différents, et tous les secteurs n’ont pas subis ce changement (TNOW,HTLW, FINW, WLD).
    En denier, je me permets de vous dire que je lis et apprécie particulièrement vos publications et vous en remercie vivement.
    Bernard MILLET

  12. AngusBeef dit :

    Ça concentre fortement les ETF concernés en utilisant des critères autres que rationnels et comptables. Ces fonds passent de simples tracker d’un indice à un truc de gestion active en mode Cathie Wood en se gavant de frais monstrueux vu les encours et les durées d’investissement.
    Puisque Larry Flint déclare vouloir rester loin de ces délires ESG, je suis passé sur iShares en divisant les frais par 2 au passage. Sur CTO certes mais vu les durées de détention que j’envisage je me fous du cadeau fiscal (en attendant la prochaine hausse de CSG) qui flèche mon épargne vers des fonds sélectionnés par défaut plutôt que par choix.

  13. Le plus surprenant est qu’une société émettrice d’ETF ait le droit de modifier ainsi ses produits en cours de vie. Je me mets à la place de l’investisseur qui a réfléchi longuement à la composition et à l’équilibre de son portefeuille. Amundi peut donc s’arroger le droit de réduire à néant sa réflexion en modifiant le contenu des fonds, en augmentant ses frais et tout cela sans beaucoup (pas ?) de communication.
    Difficile d’imaginer investir à long terme avec ce type d’émetteur.

  14. Bonjour Edouard,
    Du coup, quel ETF choisir si on veut continuer à suivre l’indice Emerging Markets (non ESG) en PEA ?
    Merci
    Maxence

  15. Bonjour,
    Je suis tombé sur cette info dans les commentaires sur un autre blog il y a 3 semaines et j’ai décidé de vendre mon ETF PEA Nasdaq Amundi et d’acheter la version Lyxor qui ne change pas. Assez énervé en ce qui me concerne par ce procédé ou l’on supporte les coûts de ces changements (1% pour achat + revente sur boursorama et l’augmentation du PER entre les 2 ETF). C’était le seul ETF sur lequel j’étais impacté mais clairement pas possible pour moi de conserver avec le nouvel index sachant que le nombre de positions est fortement réduit (de mémoire 42 contre 100…). Du coup j’avais choisi à la base celui d’Amundi car le TER était moins cher que Lyxor et, Amundi qui désormais détient Lyxor (une belle erreure des autorités de la concurrence vu l’impact sur l’offre existente PEA), s’assure donc de récupérer 0,3% sur le nasdaq même non-ESG pour tous ceux ne souhaitant pas changer d’index et qui change d’ETF. :(
    Je pense qu’il faudrait que l’AMF émette des règles claires sur les changements d’index et sur les compensations aux investisseurs/possibilité de basculer sur un ETF équivalent s’il existe chez le même gestionnaire. Imagine la même chose sur un compte-titre, on ne parle pas seulement de frais d’ordre et de TER mais aussi de fiscalité dans ce cas-là.

  16. Bonjour,
    Merci Edouard pour cet article, je n’avais pas remarqué non plus que ces lignes avaient changées sans en être informé.
    Je vais étudier une modification de mon portefeuille (6 lignes) pour avoir une diversification et des frais au plus bas.
    Bonne journée et à bientôt :)

  17. Oh mais effectivement ! Merci de cet article pour me le faire remarquer.

    Ayant de ces lignes dans mon PEA , je m’etonne que mon teneur de compte ne m’ai pas prévenu….