Blog gestion passive et ETF | Bonnes pratiques investissement

QUEL IMPACT DE LA FRÉQUENCE DE VERSEMENT SUR VOTRE PORTEFEUILLE ACTIONS ?

Afin de réduire le risque de perte en capital, il est recommandé de faire des apports réguliers. Ainsi, vous ne vous préoccupez pas de savoir le niveau de la bourse. Vous achèterez au plus certes, mais aussi au plus bas. En effet, comme vous le savez, il est très difficile de faire du market timing, c’est-à-dire d’essayer d’acheter au meilleur moyen.

Mais quelle est la meilleure fréquence d’achat ? Est-ce grave si l’on oublie d’investir pendant un mois ?

Pour le savoir, j’ai simulé un investissement régulier sur différentes périodes sur un indice monde développé depuis 1969. Voici les résultats :

frequence_investissement

Comme vous pouvez le voir, il y a de légères différences ; cependant elles ne sont vraiment pas significatives.

Vous auriez eu une performance moyenne de l’ensemble de vos apports de 9,5% par an (avant inflation). 9,5% par an, grâce à la magie des intérêts composés, correspond à un doublement en huit ans. Pas mal !

Investissez régulièrement, que ce soit mensuellement, trimestriellement ou même annuellement. L’intérêt d’avoir une fréquence mensuelle est d’engendrer une forme d’épargne forcée.

Il est vraiment possible d’avoir une épargne performante sans stress et sans y passer du temps.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 Commentaires

  1. Bonjour Edouard,

    Une fois de plus, super article riche en analyse !

    Cependant, je me questionne sur l’impact du montant de l’investissant à long terme.

    Je m’explique, on investit un certain montant de façon mensuel sur un indice pendant plusieurs années, mais à un certain moment, nous sommes contraint de modifier le montant de notre investissement mensuel.

    Par exemple, 400 € / mois pendant 10 ans et pour une raison on est obligé de baisser son investissement à 200 € / mois.

    Pensez-vous que cela à un impact pour une stratégie en gestion passive ? Dans l’idéal, il est nécessaire d’investir le même montant mensuellement ou ce montant peut il être different au fils des années ?

    Bien à vous,

    Romain

  2. Comment est-il possible que l’investissement annuel rapporte plus que l’investissement mensuel ?
    Je vois les frais de courtage comme explication potentielle, mais vos commentaires vont dans l’autre sens : comme quoi le mensuel est le plus avantageux. Le graphique dit l’inverse !
    À moins que je lise mal ?
    Merci d’avance

    1. Bonjour,
      Il faut surtout retenir qu’il n’y a pas vraiment de différence … et cette différence est potentiellement largement due au hasard.

  3. C’est assez contre-intuitif : plus on espace les louches plus le placement est performant ? Je lis la courbe correctement ?

  4. Bonjour,

    J’ai acheté votre livre et je le trouve tres intéressant.
    Je suis dans la position où je dispose déjà d’un capital à investir, j ‘ai réfléchi à mon allocation d’actifs ( 20% action )

    N’est il pas préférable pour moi d’acheter le tracker MSCI World en une seule fois lors du prochain “krach boursier” puisque certains disent qu’un cycle économique dure environ huit ans et il n’a jamais été aussi haut.

    Ou vaut il mieux l’acheter des que possible et ne plus me préoccuper de son évolution ?

    1. Je ne pense pas, car cela coûte très cher en coût d’opportunité d’attendre un krach … qui en moyenne met très longtemps à arriver.
      Il n’y a pas réellement de bon ou de mauvais moment pour commencer, il faut y aller progressivement et méthodiquement.

  5. Bonsoir, si la théorie de récurrence se tient, dans ce cas et d’après le graphique, les marchés devraient plongés en 2017 (cf. chute en 2000 et 2003 et 2008/2009)

    1. Edouard Petit dit :

      Bonjour,
      je n’ai pas compris ce que vous vouliez dire.

  6. Lenny disait que les frais de courtage étaient en défaveur de l’investissement mensuel…

    1. Edouard Petit dit :

      Certes, mais si vous avez un bon broker les coûts de courtage sont négligeables.
      Mais si vous avez des petits apports et que de ce fait les coûts de courtage deviennent trop signicatifs, il ne faut pas hésiter à faire du trimestriel. Je n’irais pas jusqu’au semestriel ou annuel.

  7. Très intéressant ! Surtout si on prend en compte les frais de courtage qui seront en défaveur de l’investissement mensuel.

    1. Lenny, donc pour toi, il ne faut pas investir mensuellement ?!?

      1. Edouard Petit dit :

        Si pourquoi pas.
        Il faut investir régulièrement, que ce soit mensuellement ou trimestriellement.
        Il faut surtout avoir un plan pour simplifier les décisions et continuer à investir que la bourse monte ou chute, sans se poser de questions