Blog gestion passive et ETF | Bonnes pratiques investissement

QUELLE EST VOTRE CULTURE FINANCIÈRE ?

J’ai la chance d’avoir une relation très proche avec mes lecteurs et même privilégiée avec certains d’entre eux. Ainsi, alors que l’année se clôture, l’un d’entre eux me disait la chose suivante :

Les marchés actions ont encore eu une très bonne performance cette année, un ETF Monde a eu une performance de l’ordre de 8%. Pour ma part, je suis resté largement liquide, car je trouve les marchés trop hauts. Je sais, je n’ai pas réussi à investir de manière mécanique sans me poser de questions. Aussi, je n’ai pas envie de me contenter de la performance du MSCI World. Sur quoi est-ce qu’il faut investir à l’avenir ? J’ai l’impression que les pays émergents sont moins bien valorisés que les États-Unis, et le smart beta est probablement une piste.

Voilà, ce que je lui ai répondu en synthèse (de manière un peu moins abrupte que les quelques lignes ci-dessous).

Je n’ai aucune idée de ce qui va se passer, mais à mon sens voilà les 3 points les plus importants pour un investisseur :

  1. La psychologie (savoir comment on va réagir pendant un krach notamment).

  2. La diversification.

  3. Les frais faibles.

En effet, beaucoup de lecteurs se demandent s’il faut qu’ils aient 10% ou 15% de pays émergents. Mais, ce n’est pas la question principale. Le sujet principal c’est de bien se connaître et de travailler sur sa psychologie.

Il existe évidemment d’autres facteurs de réussite dont je parle ici et dans mes livres. Même si il est moins compliqué d’investir que ce que l’industrie financière veut parfois nous faire croire, avoir une culture financière de base est important.

Il existe de nombreuses études qui démontrent que la culture financière est insuffisante, et dans tous les pays, à tous les âges et dans tous les milieux sociaux culturels. Par exemple, des chercheurs ont réalisé une étude sur ces connaissances en utilisant le célèbre réseau social professionnel Linkedin (« Precautionary Savings, Retirement Planning and Misperceptions of Financial Literacy »).

Les questions étaient les suivantes (essayez d’y répondre honnêtement, ça fait un petit exercice d’anglais en même temps) :

  1. Suppose you had $100 in a savings account and the interest rate was 2% per year. After 5 years, how much do you think you would have in the account if you left the money to grow?
    • More than $102
    • Exactly $102
    • Less than $102
    • Don’t know
    • Prefer not to say
  2. Imagine that the interest rate on your savings account was 1% per year and inflation was 2% per year. After 1 year, how much would you be able to buy with the money in this account? Please select one.
    • More than today
    • Exactly the same as today
    • Less than today
    • Don’t know
    • Prefer not to say
  3. Buying a single companys stock usually provides a safer return than a stock mutual fund. Please select one.
    • True
    • False
    • Don’t know
    • Prefer not to say
  4. A 15-year mortgage typically requires higher monthly payments than a 30-year mortgage, but the total interest paid over the life of the loan will be less. Please select one.
    • True
    • False
    • Don’t know
    • Prefer not to say
  5. Bond Pricing. If interest rates fall, what should happen to bond prices? Please select one.
    • They will rise
    • They will fall
    • They will stay the same
    • There is not relationship between bond prices and the interest rate
    • Don’t know
    • Prefer not to say

Alors, difficile ou pas?

Désormais, estimez la probabilité d’avoir 0,1,2,3,4,5 bonnes réponses. Cela va mesurer votre confiance, voir votre biais de surconfiance.

Enfin, quelques questions supplémentaires :

  1. Savings: Have you set aside emergency or rainy day funds that would cover your expenses for three months, in case of sickness, job loss, economic downturn, or other emergencies?
  2. Retirement: Have you ever tried to figure out how much you need to save for your retirement?
  3. Decision-maker: Which of the following best describes your role in making financial investment decisions? (I am the primary, I share responsibility, Someone else in the family makes financial investment decisions)
  4. When selecting a mutual fund, it is generally more important to consider past performance of the fund than it is to consider the management charges. Please select one.
    • Agree
    • Disagree
    • Don’t know
    • Prefer not to say

Voilà quelques statistiques sur les 6000 Américains ayant répondu en 2014 (en l’occurrence en moyenne plutôt des hommes, avec des hauts revenus) :

  • 40% ont eu les 5 bonnes réponses.
  • Plus on augmente en âge, en niveau d’éducation et en niveau de revenu et plus le pourcentage de bonnes réponses augmente.
  • Les hommes ont une meilleure culture financière et une confiance nettement supérieure dans leurs réponses.
  • Moins de 60% des dirigeants d’entreprise ont correctement répondu aux questions et ils sont en plus particulièrement sujets au biais de sur confiance !
  • Plus de la moitié des répondants ont surestimé leur score. Les personnes ayant des mauvais scores ont une tendance très forte à sous-estimer leur incompétence. En effet, comme répondre correctement à la question et savoir si l’on a raison nécessite les mêmes compétences (c’est l’effet Krugger-Dunning).
  • Plus l’éducation financière est bonne plus on a des chances d’avoir un plan pour sa retraite et d’économiser pour les coups durs.
  • Plus de la moitié pensent qu’il est plus important de regarder la performance passée plutôt que les frais.

Que retenir de cela ?

  • Les résultats sont bien faibles au vu de l’échantillon, particulièrement « élitiste ». D’ailleurs, un de mes lecteurs, actuellement dans une des meilleures business school française, me faisait remarquer qu’il n’avait pas de cours de finances personnelles. De plus, il me rappelait, que Robert t Kiyosaki, auteur du célèbre Père Riche Père pauvre, qu’on leur apprenait plus à travailler pour l’argent plutôt que l’argent travaille pour eux.
  • Les hommes avec un haut niveau social sont particulièrement sujets au biais de surconfiance.
  • Il est réellement dommage que les femmes ne s’intéressent pas plus au monde de l’investissement. En effet, moins sujettes au biais de surconfiance, elles ont des chances de réussite bien plus élevées que les hommes.
  • Bien que les régulateurs obligent tous les gestionnaires à écrire partout que les performances passées ne préjugent pas des performances futures, ce n’est pas encore réellement passé dans les mœurs.

Avant de clôturer cette article, vous pouvez aussi à répondre à deux quizz élaborés par Lyxor:

Meilleurs vœux 2018 ! Je vous souhaite le meilleur sur le plan personnel et financier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Comments

  1. 5/5, mais j’étais vraiment pas sûr pour les obligations. Contrairement à vous je trouve que c’était la seul réponse compliquée ^^

  2. 1 // 100 * (1+2%) puisse 5 > 110 et a fortiori 102 => réponse A
    2// Si l’inflation est supérieure à la performance de l’investissement (cas du Livret A en 2017) en réalité on perd de l’argent => réponse C
    3// Un fonds ou ETF est plus diversifié qu’une action et donc moins risqué => réponse B
    4// Plus on emprunte longtemps plus ça coûte cher => réponse A
    5// Lorsque le taux d’intérêt baisse la valeur d’une obligation augmente (on est prêt à payer plus cher pour quelque chose qui rapporte plus) => Réponse A. C’est clairement la réponse la plus facile (moins d’une bonne réponse sur deux.

  3. matmat76000 dit :

    Bonjour, Est il possible d’avoir les résultats du test ?

  4. Bonjour et merci pour cet article très intéressant. Est-il possible de rajouter les réponses du test?
    Merci d’avance, et très bonne année à vous

  5. Bonjour Édouard,

    Pour commencer bonne année. Je vous remercie encore une fois pour tout le travail que vous faites pour nous!

    Je ne sais pas pourquoi nous n’avons pas plus d’éducation financière mais ce qui est sûr c’est que nous en avons besoin. J’ai fait passer le questionnaire à mon conjoint et c’est en effet impressionnant! Il ne savait pas répondre à la plupart des questions!!!
    Je pense que le fait qu’on ait en France autant de produits sécurisés (Livret A, fonds euros…) couplé à un système de retraite forcé ne doit pas beaucoup y aider

    Élodie