Trackinsight logo
Blog gestion passive et ETF | ETF, Trackers, Indices

CHOISIR DES ETF AVEC TRACKINSIGHT

S’il est tout à fait possible de choisir des ETF uniquement sur la base de l’encours et des frais, certains épargnants désirent aller plus loin. Trackinsight est un site web permettant de faire cela. Il référence pratiquement l’ensemble des ETF cotés aux Etats-Unis et en Europe.

Les différents critères utilisés par Trackinsight pour définir la « qualité d’un ETF

Aussi, il note la plupart d’entre eux. Cette notation s’appuie sur un certain nombre de critères objectifs de qualité de suivi de l’indice :

  • L’écart avec l’indice de référence, c’est ce que l’on appelle la « tracking difference ». C’est un indicateur très utile pour les investisseurs de long terme.
  • La volatilité de l’écart avec l’indice suivi, c’est ce que l’on appelle le « tracking error. Cet indicateur est plus utile pour ceux qui font des allers et retours relativement fréquents sur les ETF.
  • La stabilité de ces éléments dans le temps, le « hurst component ».

Vous pouvez trouver la méthodologie détaillée ici.

Beaucoup d’informations sont en libre accès, dont la note attribuée au fonds. Il est aussi possible de comparer deux ETF gratuitement. Le tableau ci-dessous comparer les ETF d’Amundi et de BNP Paribas suivant le S&P 500.

(Cliquez sur l’image afin de l’agrandir)

La fiche détaillée présente des éléments plus complets et des graphiques. On peut voir sur le graphique suivant que la surperformance de l’ETF de BNP Paribas est relativement récente.

Une version payante pour les pros

Il existe une version payante réservée aux professionnels et aux média qui donne de plus amples informations. Il est notamment possible de comparer autant d’ETF que l’on souhaite et comparer la qualité de la réplication sur du long terme. Voici un exemple de tableau que l’on peut obtenir en quelques clics :

On observe que l’ETF de BNP Paribas a surperformé son indice de référence (le S&P500 Net Return) de 0,78 point, ce qui est nettement mieux que ses concurrents. C’est tout de même 0,3 point de plus que l’ETF d’Amundi. Le tracking error de BNPP est un peu plus élevé, mais reste contenu. De plus, cet indicateur est moins important pour les investisseurs de long terme.

J’ai écrit un article détaillé en testant sur le meilleur ETF Monde. N’hésitez pas à vous y référer.

Pour en savoir plus sur mon livre n’hésitez pas à téléchargé le guide pratique des ETF, offert sur ce site.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Comments

  1. Bonjour Edouard,
    Je m’interroge en ce moment sur le Vanduard FTSE Dev Europe. En effet, il est de nombreuses fois conseillé (par smartportfolio par exemple) alors que son évaluation TrackInsight et Quantalys est mauvaise, notamment à cause de sa tracking difference. Je me demande si le fait qu’il soit distribuant donc Gross Return est bien pris en compte dans ces analyses. D’une manière générale, il n’est pas aisé de savoir si on parle de Gross ou Net Return (dividendes réinvestis ou non).

    En comparaison, le tracker Amundi Stoxx 600 affiche de bien meilleurs résultats.
    Adrien

    1. Edouard Petit dit :

      Bonjour Adrien,

      L’indice de comparaison est pratiquement toujours net return (impôt à la source déduit).

      Selon Trackinsight la tracking difference de l’amundi est sur 2 ans de +0,11% contre 0,28% pour le Vanguard.
      En revanche, le tracking error du Vanguard est très élevée avec 47bbs contre 7bps pour l’amundi. Mais c’est moins important pour l’investisseur de long terme.

      Bien à vous
      Edouard

    2. Bonsoir Adrien,

      Je vous confirme que les analyses TrackInsight sont systématiquement homogénéisées en ré-intégrant les versements de dividendes à la fois de l’indice et de l’ETF lorsque cela est nécessaire. Nous comparons donc bien des performances dividendes ré-investis quelque soit la politique de distribution/capitalisation de l’ETF.

      Par ailleurs, les peer groupes utilisés pour la détermination des notations distinguent les ETFs qui répliquent des indices NTR (Net Total Return) et GTR (Gross Total Return). La question ici n’est pas de savoir si ils distribuent ou pas (une décision du gérant), la distinction NTR/GTR fait référence à une pratique de certains émetteurs d’indice de ne ré-intégrer qu’une partie des dividendes dans le calcul des rendements totaux (typiquement 70% ou 75% seulement) pour tenir compte de l’hypothétique taxation des dividendes par un investisseur lambda. Un indice GTR ré-investi 100% du dividende, un NTR seulement une partie. Il est donc plus simple à répliquer (puisqu’il sous-performe un indice qui re-intègrerait la totalité des dividendes).

      Lorsque vous étudiez un ETF il y a donc deux concepts à appréhender:
      – l’ETF distribue t il ou pas (choix patrimonial) => pas d’impact sur la mesure de la qualité de réplication
      – l’indice est il NTR ou GTR et délivre t il donc 100% des variations de prix et les revenus du panier de titres

      A priori toutes ces informatiosn doivent être disponibles sur http://www.trackinsight.com

      Pour faire simple, un ETF noté 3 étoiles ou plus sur TrackInsight dénote une qualité de réplication supérieure en terme de tracking différence, tracking error mais aussi persistence de ces indicateurs dans le temps)

      N’hésitez pas à solliciter l’équipe support de TrackInsight sur le webchat du site pour clarifier ce genre de questions.

      Jean-René

      1. Edouard Petit dit :

        Merci Jean-René pour ces précisions.
        Pour avoir testé de nombreuses fois le support webchat de Trackinsight est très réactif et répond très précisément aux questions.
        Trackinsight est certainement un service insuffisemment connu des investisseurs en ETF.

  2. Bonjour et merci pour cet article.
    Une approche lazy de moins en moins lazy…à peine ma liste d’ETF choisie (basée sur l’encours, les frais et l’évaluation morningstar) que je me rends compte que les choix sont mal évalué ici.
    Si on multiplie les lignes (2 ETF pour le même indice), cela devient moins lisible. Si on arbitre, on paie des frais. Ne faut-il pas laisser faire car finalement, ces classements varient souvent ?
    Adrien

    1. Edouard Petit dit :

      Bonjour Adrien,

      Disons que si on veut faire du lazy raffiné, il faut y passer un peu de temps au début. Mais après on n’y touche plus vraiment. L’offre d’ETF peut varier, avec, par exemple, la baisse des frais de certains ETF, donc on peut avoir envie d’adapter quand même. Cependant, cela reste à la marge.

      En ce qui concerne les indicateurs de suivi de l’indice, oui ça peut changer pas mal. Mais à ma connaissance, il n’existe pas de base de données permettant de clairement répondre à cette question. Trackinsight donne des informations historiques dans la version payante, mais pas vraiment requêtables.
      Après, j’ai sélectionné exprès un exemple parlant.

      Voilà l’évolution du tracking difference de CW8 par exemple :

      Franchement, choisir l’encours et les frais, c’est déjà un bon point de départ. Après c’est du fine tuning.
      Dans le nouveau livre, j’expliquerai ce fine tuning. Et il y aura la tracking difference de très nombreux ETF.