Ça y est de nombreuses compagnies d’assurances ont divulgué la performance de leurs fonds en euros. Nous allons voir ce que vaut ce cru 2018, et s’il y a quelques astuces pour améliorer la performance pour 2019 !

Qu’est ce qui influence la performance des fonds en euros ?

Premier élément important, on ne connaît la performance des fonds en euros 2018 non pas à la toute fin 2018 comme pour la plupart des investissements, dont les ETF (Exchange Traded Funds), mais plusieurs semaines après le début de l’année 2019 !


Comprendre, sélectionner, acheter, vendre des ETF


GRATUIT ET IMMÉDIAT

Cela est dû au fait que le taux servi sur les fonds en euros ne dépend pas uniquement des investissements faits par les gérants du fonds en euros, mais aussi de :

  1. La mise en réserve, c’est à dire la performance non redistribuée aux investisseurs actuels pour être stockée, pour être redistribuée un jour aux investisseurs futurs ! Avouez que c’est un peu alambiqué cette histoire. Pourtant, ce phénomène existe, voire s’accentue en grande partie à cause de l’insistance du régulateur.
  2. La politique commerciale des assureurs. En effet, un assureur peut décider, par exemple, de favoriser tel ou tel canal de distribution. En général, c’est le canal internet qui est favorisé.

Les performances 2018 des fonds en euros

Une performance moyenne de l’ordre de 1,6%

Revenons à cette performance. On devrait tourner en moyenne à 1,6% en 2018, alors que la performance moyenne de 2017 était de 1,8%. Je ne sais pas si vous le savez, mais l’inflation 2018 devrait atterrir à 1,8%.

Si l’on enlève les impôts et les prélèvements sociaux, un fonds en euros moyen aura eu une performance d’à peine plus de 1%, et aura donc fait perdre du pouvoir d’achat. Naturellement, ce n’est pas autant la catastrophe que le livret A, mais ce n’est pas non plus ce que l’on aimerait …

Mais cette performance moyenne cache des divergences de performance très importantes. On peut trouver des contrats qui ont servi à peine plus de 1% (brut d’impôts et prélèvements sociaux) en 2018. Il s’agit, en général, d’anciens contrats qui ne sont plus commercialisés / marketés, mais qui peut avoir un stock d’encours important ? Cela étant, il reste des contrats toujours commercialisés et peu performants …

Lorsque l’on choisit un fonds en euros, il ne faut pas regarder uniquement la performance, mais aussi notamment les frais d’entrée. Certaines assurances ont des frais d’entrée qui peuvent aller jusqu’à 5%. On met 3 ans à couvrir ces frais. Naturellement, on peut négocier ces frais, cependant tout le monde n’aime pas négocier. En revanche, la plupart des contrats sur Internet n’ont pas de frais d’entrée.

Quelques exemples de performance des fonds en euros

Je ne vais pas passer en revue l’ensemble des contrats, mais voilà quelques exemples qui me paraissent intéressants à partager :

  • Suravenir distribue des contrats internet au travers différents courtiers tels que Linxea, Assurancevie.com ou Fortuneo. Le fonds en euros classiques “Suravenir rendement” a eu une performance de 2% comme en 2017. Son fonds dynamique “Suravenir opportunités” a eu une performance de 2,8% comme en 2017. Pas mal ! Mais attention, chaque versement sur “Suravenir Opportunités” doit comporter 40% d’unités de compte (des ETF actions, par exemple).
  • Spirica distribue des contrats internet chez Linxea et mesplacements. Le fonds en euros classiques a eu une performance de 1,9% en 2018 contre 2% en 2017. Le fonds en euros immobilier “Euro Allocation Long Terme 2” a eu une performance de 2,9% en 2018 contre 3% en 2017. La baisse est très contenue et les performances correctes. Les versements sur le fonds le plus performant sont plus restrictifs que pour les contrats gérés par Suravenir. Il faut verser minimum 25% en Unités de Compte et il y a une pénalité de 3% si l’on sort du fonds avant 3 ans (à partir du premier versement). De plus on ne peut verser que 50 000 euros sur ce fonds (par contrat) ! Cela étant c’est difficile de refuser du 3% alors que les autres contrats font souvent moins de 1,5%. C’est tout de même deux fois plus. Le contrat Linxea Spirit est donc un excellent choix.


  • Generali distribue des contrats internet notamment chez Linxea, Assurancevie.com et Boursorama. Le fonds en euros classique “Eurossima” a eu une performance de 1,65% en 2018, contre 1,77% en 2017. C’est moyen … Le fonds en euros immobilier a eu une performance de 2,25% en 2018 contre 2,1% en 2017. Phénomène assez rare, c’est en augmentation. À noter que le fonds en euros immobilier s’appelle en général “Netissima” et a des restrictions d’accès (versement avec 30% d’Unités de Compte), en revanche il s’appelle “Euro exclusif”, a eu une performance très légèrement supérieure (2,31%) et n’a pas de restrictions d’accès
  • Apicil distribue “Zen” au travers de Linxea. Le fonds en euros “Apicil Euro Garanti” (il y en a qu’un ici) a eu une performance de 2,16% en 2018, contre 2,25% en 2017. C’est pas mal pour un fonds en euros classique.
  • Swiss Life propose “Darjeeling” au travers du courtier Placement-Direct.fr. L’originalité est que la performance du fonds en euros (il n’y a pas de fonds en euros dynamique ou immobilier) dépend du pourcentage en unité de compte et du montant de ses encours sur le contrat. La rémunération est allée de 1,7% à 2,7%. Oui vous avez bien lu 2,7% (avec plus de 250 000 euros sur le contrat et plus de 55% d’Unité de Compte) !
  • Axa propose aussi des fonds avec une performance modulée en fonction du pourcentage en unités de compte et du montant sous gestion.
  • Le fonds en euros Afer suit son petit bonhomme de chemin avec une performance de 2,25% en 2018, contre une performance de 2,4% en 2017. Le fonds existe depuis 1976 (comme moi !). Certes il y a des frais d’entrée (certainement négociables), mais c’est tout de même une valeur sûre.
  • L’association Gaipare s’appuie sur l’assurance Allianz pour proposer un fonds en euros avec un rendement 2018 de 2,5% contre 2,65% en 2017. Vraiment bien, mais attention il y a des frais d’entrée (de pratiquement 4% avant négociation) et il n’y pas d’ETF parmi les unités de compte.

Si vous voulez en savoir plus sur l’assurance vie, n’hésitez pas à vous référer à cet article du blog.

Les pistes pour améliorer la performance des fonds en euros

L’objectif des fonds en euros n’est pas d’apporter de la performance dans un portefeuille financier

Les fonds en euros ne sont pas un investissement qui permet une réelle performance sur le long terme. En effet, ils s’appuient en grande partie sur des obligations, qui ont délivré, une performance historique bien inférieure à celle des actions. Par ailleurs, c’est un placement relativement sécurisée, car il ne peut pas baisser (cependant, attention la performance peut être inférieure à l’inflation, de plus la performance, pour certains fonds peut être négative jusqu’au niveau des frais !). Et ce qui est sécurisé sur le court terme ne rapporte pas d’argent. C’est le principe.

L’objectif des fonds en euros n’est pas d’apporter de la performance, l’objectif est de sécuriser une partie de son patrimoine. Il est en effet très difficile de vivre sereinement avec 100% de son patrimoine en actions.

Mais quitte à choisir un fonds en euros, autant choisir un bon fonds en euros

Cependant, il existe tout de même des pistes pour améliorer cette poche de performance :

  • Privilégier certains contrats en ligne, qui n’ont pas de frais d’entrée et offrent une certaine flexibilité, en proposant des ETF. Cela étant certains contrats non internet peuvent être intéressants si l’on arrive à négocier les frais d’entrée et si l’on ne compte pas investir en Unité de Compte au travers de l’assurance vie.
  • Étudier la piste des fonds en euros immobiliers ou dynamiques. Cependant, la plupart d’entre eux présentent des limites d’investissements. De plus, ces fonds présentent des risques spécifiques par rapport aux fonds en euros classiques. Il ne faut pas les sous-estimer. Je parle plus spécifiquement de ces risques dans ma formation e-learning.
  • Étudier la piste des fonds en euros avec un bonus de performance lorsque l’on investit en unité de compte. Cela peut être intéressant principalement dans trois cas à mon sens :
    1. Si vous avez des enjeux de succession significatifs, car le cadre fiscal de l’assurance vie est très intéressant lorsque l’on a ce type d’enjeu.
    2. Si votre PEA est plein, que vous avez moins de 150 k€ en assurance vie et que votre allocation d’actifs cibles demande de rajouter des actions par rapport à ce que vous avez dans votre PEA. En effet depuis la réforme fiscale 2018, la fiscalité de l’assurance vie a été alignée sur celle du CTO (Compte Titre Ordinaire) lorsque le montant en assurance vie dépasse 150 k€.
    3. Si vous avez identifié que la simplicité est un vrai gage de performance, c’est très très souvent le cas. Avoir l’ensemble de son portefeuille financier dans une enveloppe facilite grandement les choses. À titre d’exemple, le rééquilibrage est largement facilité si l’on met ses ETF actions dans une assurance vie avec les fonds en euros.

Conclusion pour l’Épargnant 3.0 : une poche indispensable bien que la performance soit inférieure à l’inflation

Oui, la performance de fonds en euros baisse d’année en année, que l’on regarde brut d’inflation ou net d’inflation.

Oui, les fonds en euros peuvent avoir une performance inférieure à l’inflation.

Cependant, il est indispensable, à mon sens, d’avoir une poche de son patrimoine qui soit relativement sécurisé. Et dans ce cas autant prendre les meilleures décisions. Il n’est pas 100% certain que les meilleurs fonds en euros d’aujourd’hui soient les meilleurs fonds en euros de demain. Mais il n’y a pas vraiment de meilleure solution pour identifier les meilleurs fonds de demain. On peut imaginer diversifier les fonds en euros dans lesquels investir et donc diminuer le risque d’une performance décevante à l’avenir d’un bon fonds en euros d’aujourd’hui.

Nous avons vu aussi quelques pistes pour améliorer les performances de cette poche. Chacun pourra choisir la piste qui est le plus adaptée à son cas.

Aussi, il faut bien se rappeler que la performance d’un portefeuille financier sur le long terme viendra probablement essentiellement des actions. Et la meilleure des façons d’investir en actions est probablement grâce aux ETF.

 

Je vous souhaite le meilleur pour votre épargne … et pour tout le reste.