POINTS CLÉS

  • Une fois que l’on a compris l’indice qu’un ETF suit, il faut surtout s’assurer qu’il a un encours suffisant.
  • La gamme Lyxor PEA est composée d’ETF à faible encours.
  • Le risque d’un encours faible est la liquidation de l’ETF. Cela engendre des coûts de trading et potentiellement un manque à gagner le temps de racheter un nouveau produit…si on trouve un produit équivalent.

Le premier critère pour choisir un ETF est de bien comprendre l’indice qu’il suit. Après, il faut s’attarder sur le coût annuel, mais surtout sur l’encours. J’en ai encore eu la preuve ce matin avec le courrier que j’ai reçu de Lyxor ce matin dans ma boîte aux lettres.


Comprendre, sélectionner, acheter, vendre des ETF


GRATUIT ET IMMÉDIAT

Voilà ce que m’annonce Lyxor :

Nous vous comptons parmi les porteurs du fonds commun de placement LYXOR UCITS ETF PEA  FTSE RAFI US 1000 (le « FCP ») de classification « Actions de pays de l’Union européenne » dont la société de gestion est LYXOR INTERNATIONAL ASSET MANAGEMENT « LIAM ». La société de gestion LIAM a décidé de procéder à la liquidation par anticipation du FCP, car ce FCP n’a pas suscité de la part des investisseurs un vif intérêt commercial.

En allant sur le site web de Lyxor, on peut voir que d’autres ETF sont concernés :

  • LYXOR UCITS ETF MSCI EM BEYOND BRIC C-USD (encours : 0,5 million €)
  • LYXOR UCITS ETF FTSE RAFI EUROPE D-EUR (encours : 7 millions €)
  • LYXOR UCITS ETF DAILY DOUBLE SHORT 10Y UK GILTS C-GBP (encours : 1 million €)
  • LYXOR UCITS ETF DAILY DOUBLE SHORT 10Y JAPAN GOVT BONDS C-USD (encours : 1 million €)
  • LYXOR UCITS ETF PEA EURO STOXX 50 DAILY SHORT C-EUR (encours : 1,1 million €)
  • LYXOR UCITS ETF PEA FTSE MIB DAILY SHORT C-EUR (encour : 0,8 million €)
  • LYXOR UCITS ETF PEA FTSE RAFI US 1000 C-EUR (encours : 2,4 millions €)
  • LYXOR UCITS ETF PEA EUROSTOXX50 DIVIDENDS C-EUR (encours : 0,6 million €)
  • LYXOR UCITS ETF BROAD COMMODITIES MOMENTUM TR (encours : 1,1 millions €)
  • LYXOR UCITS ETF BROAD COMMODITIES OPTIMIX TR (encours : 3,3 million €)
  • LYXOR UCITS ETF S&P GSCI AGGREGATE 3 MONTH FORWARD (encours : 0,7 millions €)
  • LYXOR UCITS ETF S&P GSCI INDUSTRIAL METALS 3 MONTH FORWARD (encours : 2,5 million €)

En étudiant un peu cette liste, on peut s’apercevoir que l’encours de tous ces ETF est particulièrement bas. Il faut dire que Lyxor avait fait le choix il y a quelques années de créer une gamme spécifique PEA. Par exemple, auparavant, l’ETF World était éligible au PEA. Maintenant, vous en avez un tracker non éligible au PEA et un éligible au PEA. Mais cette gamme spécifique au PEA n’est utile qu’à ceux qui investissent au travers du PEA. Et même si c’est une enveloppe fantastique, elle est très peu utilisée. Les épargnants investissent plutôt au travers de leur assurance vie et les institutionnels n’ont pas ce genre de problème. D’ailleurs, le marché des ETF est en fait pratiquement uniquement un marché d’institutionnels.

Il en résulte, qu’à mon sens, toute la gamme PEA de Lyxor est à risque. Regardons, les encours de cette gamme :

lyxoretf_encours

On voit bien que même lorsqu’un de ces ETF suit un indice large et utile, tel que le World, le MSI USA ou les émergents l’encours reste anémique.

Sur le site, on peut aussi trouver l’évolution de l’encours. Vous avez ci-dessous l’évolution de l’ETF world. Si on exclut le démarrage, tendance n’est pas particulièrement à la hausse.

lyxorworldpea

A titre de comparaison, l’ETF Monde d’Amundi a un encours de 400 millions €. Au-delà des frais annuels légèrement plus bas, c’est la raison pour laquelle il me paraît plus adapté.

Certains lecteurs m’ont fait remarquer que l’ETF PEA Monde de Lyxor a un prix unitaire plus bas que celui d’Amundi. Ainsi, il était plus adapté quand on voulait faire un apport précis, surtout dans le cas de petits montants. En effet, la part de l’Amundi est de 200 euros, vous ne pouvez donc pas investir 100 euros en prenant juste un bout de l’ETF (en tout cas sur votre PEA). En revanche, l’ETF de Lyxor a une valeur de 12€.

Il faut tout de même dire aussi que la gamme de Lyxor en dehors du PEA est tout à fait intéressante, avec des ETFs ayant des encours significatifs. Par exemple, l’ETF Monde non PEA a un encours de 1 milliard d’Euros et des frais contenus à 0,3% par an (inférieurs à ceux d’Amundi sur cet indice). Vous allez souvent le trouver sur les bonnes assurances vie.

Mais revenons à cette histoire de liquidation des ETFs. Que va-t-il se passer ?

  • Lors de la liquidation, les propriétaires de ce tracker vont recevoir la valeur de l’ETF en cash sur leur compte. Il s’agit la précisément de la valeur des actions sous-jacentes et non la valeur de marché. Il y a parfois une légère différence.

<

blockquote>

<

p style= »text-align: justify; »>La société de gestion LIAM procédera à la liquidation de ce FCP le 16 juin 2016 et au rachat automatique de vos Parts, sans frais, sur la base de la valeur liquidative du 16 juin 2016.

[…] Sans action de votre part, le montant de vos avoirs sera crédité sur votre compte espèces.

  • Si l’épargnant ayant ce tracker ne lit pas son courrier, ce cash peut rester inutilisé pendant un certain temps. Il va statistiquement rater une partie de la hausse des actions (et les dividendes).
  • L’épargnant va surtout devoir racheter un produit. Cela signifie des frais de courtage à sa charge. Pour rappel, ces frais comprennent les frais pris du broker et ce que l’on appelle le spread (justement la différence entre le prix de marché et la valeur des actifs sous-jacents).

Cependant, tant le manque à gagner que les frais de courtage ne sont pas si graves. Mais c’est tout de même un peu énervant dans une optique « Lazy », où l’on avait décidé de peu s’occuper de son portefeuille financier (tout en ayant une excellente performance).

Il y a tout de même des cas où je trouve cela un peu plus problématique. C’est lorsqu’il n’y a pas d’ETF équivalent en remplacement, que ce soit chez le même émetteur d’ETF ou un autre.

Par exemple, dans mon cas, j’étais actionnaire d’un ETF USA RAFI 1000. Il s’agit un produit avec une composante value. Or comme tout facteur smart beta, il peut sous-performer plusieurs années de suite. Il est donc indispensable de rester investi sur cette stratégie le plus longtemps possible. Manque de chance, il n’existe désormais plus de tracker USA Value disponible sur le PEA. C’est d’autant plus agaçant que le facteur value a sous-performé depuis quelques années (et devrait donc surperformer à l’avenir). On peut d’ailleurs voir le résultat sur cet ETF (en bleu) par rapport à un ETF SP500 classique (en rouge) depuis deux ans (date de la création de cet ETF spécial PEA) : 6 points d’écart.

PRUA

Au final, il est difficile de dire en dessous de quel encours un ETF a un risque de liquidation. Dans le cas présent, les ETF liquidés avaient vraiment un encours minuscule. Mais dans une optique où vous désirez avoir le moins de soucis avec votre portefeuille, je penser qu’il faut investir dans des ETF avec au moins 100 Millions d’Euros d’encours.

Ces statistiques montrent aussi une chose : très peu d’épargnants utilisent l’investissement dans des ETF au sein de leur PEA. Il faut absolument diffuser ce savoir.