Devenez Riche Ramit Sethi Michael Ferrari
Blog gestion passive et ETF | Bonnes pratiques investissement

DEVENEZ RICHE DE RAMIT SETHI, ADAPTÉ PAR MICHAËL FERRARI : À LIRE ?

Devenez riche ou I will Teach You to Be Rich, de Ramit Sethi est un classique de la littérature d’éducation financière avec les livres de Robert Kiyosaki. Aussi, on m’a demandé mon avis sur ce livre. Alors voilà mon avis, avec les points positifs et les points moins positifs.

Mais la première chose à savoir est que le livre n’a pas seulement été traduit en français, il a été adapté par Michaël Ferrari pour le public français.

Qui est Ramit Sethi, l’auteur de “I Will Teach You to Be Rich” ?

Ramit Sethi est un auteur, blogeur et entrepreneur à succès aux Etats-Unis

Ramit Sethi est un entrepreneur américain qui parle d’éducation financière et d’entrepreneuriat. Il est né en 1982, tandis que par exemple, Robert Kiyosaki est né en 1947. D’ailleurs, j’ai donné mon avis sur son best seller « Père Riche, Père Pauvre » dans cet article.

La page d’accueil du site web de Ramit Sethi

Ramit Sethi a des milliers de followers

Quelques exemples sur sa notoriété :

  • 160 000 abonnées à son compte Twitter
  • 170 000 abonnés sur sa chaîne Youtube
  • Plus de 300 commentaires sur la deuxième édition de “I Will Teach You to Be Rich” alors qu’il l’a seulement publiée il y a quelques mois

Mon avis sur Ramit Sethi ?

Vous allez me dire qu’on ne juge pas la qualité d’un passeur de savoir uniquement sur son nombre d’abonnés. C’est bien sûr le cas. Mais allez voir les commentaires sur la version américaine d’Amazon, ils sont tout bonnement excellents.

Et cet article est justement l’occasion de voir ce qu’il en est !

Cependant, je peux déjà vous dire que j’ai déjà eu de nombreux retours positifs sur ses formations en entrepreunariat.

Qui est Michaël Ferrari, celui qui a adapté “Devenez Riche”

Un blogger en France depuis 2008

La première édition du livre est sortie 2009. Cette édition a été adaptée en 2011 par un blogueur en finances personnelles et en entrepreneuriat, Michaël Ferrari. Le blogueur annonce plus de 100 000 abonnés à sa mailing-list et il a plus de 50 000 abonnés sur Youtube ! Pas mal …

Michael Ferrai

Les 3 piliers de la liberté financière de Michaël Ferrari

Pour Michaël Ferrari, il faut travailler 3 piliers pour acquérir sa liberé financière :

  • L’immobilier
  • La Bourse
  • L’entreprenariat

On pourra argumenter sur ce que veut dire la liberté financière. Mais, en tout cas, en ce qui me concerne je trouve cela rassurant de voir un blogueur parler de liberté financière et d’entreprenariat sans faire constamment des vidéos devant sa ferrari (louée ?) ou sous les palmiers (uniquement pour faire rêver).

La version française de I Will Teach You To Be Rich

Le livre en français a une vingtaine de commentaires plutôt positifs (note moyenne de 4 sur 5). Cela ne fait pas énormément de commentaires. C’est étonnant étant donné que le livre est sorti il y a déjà quelques années et vu que Michaël Ferrari a des dizaines de milliers de followers.

Cela veut certainement dire que le livre n’est pas vraiment au coeur de son business.

Mon avis global sur Devenir Riche de Ramit Sethi et adapté par Michaël Ferrari : très positif

Eh bien, je dois dire que j’ai été agréablement surpris par ce livre. C’est un bon livre, agréable à lire et utile. Cependant, il existe tout de même des choses sur lesquelles je suis moyennement d’accord.

Quelques citations qui vont vous donner le ton :

Si vous êtes comme moi, vous savez que l’argent n’est pas une fin en soi, mais un moyen d’avoir le style de vie que l’on souhaite.

Cessez de trouver des boucs émissaires. Il n’y a qu’une seule personne à l’origine de vos problèmes financiers : vous-même.

Je ne parlerai pas de boursicoter ou de jouer en bourse (…) On ne joue pas avec son argent ! On le gère et on le fait travailler.

Passons donc en revue mon avis tant sur la forme que sur le fond.

Ce que j’ai aimé sur la forme : Devenir Riche est adapté de l’ouvrage de Ramit Sethi et non uniquement traduit

  • La première chose, c’est que ce n’est pas un livre traduit, c’est un livre adapté ! Cela change tout. Ici on parle de fiscalité française, d’assurance vie et de bien d’autres choses, qui permettent d’être opérationnel.
  • Aussi, c’est un livre qui mixe, à mon sens correctement, le “story telling” (raconter des histoires afin de faire passer son message), la motivation, les aspects théoriques et les aspects pratiques. En plus c’est plutôt agréable à lire.
  • Le livre est organisé selon un programme pratique sur 6 semaines. Utile pour reprendre ses finances en main ! Par exemple, on pourra maîtriser intelligemment ses dépenses (avec la mise en place d’alertes automatiques) ou négocier une hausse de salaire.

Ce que je n’ai pas trop aimé sur la forme : cela reste une adaptation et non un livre original, destiné dès le départ au public français

  • La traduction est correcte, mais un peu aléatoire. Certains mots anglais ont été traduits littéralement, ce qui complique nettement la compréhension. Quelques exemples : fonds communs, certificat de dépôt, forte capitalisation, les comptes d’épargne, etc.
  • Comme on a deux auteurs qui racontent des choses et des histoires et qu’on le sait, on ne sait pas toujours qui écrit quoi. Cela peut un peu compliquer la lecture.
  • Le livre commence à être un peu vieux, et par exemple la fiscalité n’est pas toujours à jour. Mais cela change tellement souvent.

Ce que j’ai aimé sur le fond : il s’agit de devenir riche sur un temps relativement long, et non une promesse de devenir rentier en 6 mois

  • Déjà, il n’y pas d’erreur flagrante. C’est tout de même un tour de force pour un livre très grand public.
  • Il y a vraiment des bons principes à appliquer : pourquoi mieux dépenser, pourquoi commencer le plus tôt possible, pourquoi automatiser son système financier, etc.
  • Certains concepts sont vraiment bien expliqués, notamment pourquoi les experts ne savent finalement pas plus que vous dans beaucoup de cas. Surtout en bourse … mais aussidans d’autres domaines. Par exemple, on apprend qu’en 2001, une étude a été faite sur le vin : la plupart des sommeliers n’ont pas réussi à détecter qu’un vin blanc coloré en rouge était un blanc (après dégustation j’entends). Cela frappe les esprits.
  • Un de mes amis m’avait dit “c’est une bonne introduction à la gestion passive comme tu l’expliques”. Je dois dire que ce n’est pas faux. Ce qui est raconté sur la gestion passive dans ce livre est plutôt juste. Il dit même que la notation de Morningstar n’était pas un indicateur de la performance future. Pourtant, en 2019, la plupart des professionnels et particuliers continuent de l’utiliser. Naturellement, cela n’atteint pas le niveau de précision du contenu que je partage, mais c’est vraiment très correct. 

Ce que je n’ai pas trop aimé sur le fond : malgré tout quelques erreurs, ou en tout cas des imprécisions

  • Devenez Riche reste malgré tout un livre pensé pour le public américain et (seulement) adapté pour le public français. Ce n’est pas toujours facile de se projeter.
  • Il y a des amalgames et des imprécisions hasardeuses, comme entre les foncières cotées (les SIIC) et non cotées (les SCPI).
  • Il y a quelques erreurs, notamment en termes de fiscalité, mais pas que. Par exemple :
    • Il est dit que les fonds indiciels internationaux sont plus volatils (c’est vrai pour un épargnant américain, mais pas pour un épargnant français).
    • “Il est utile de regarder la performance sur dix ans”. Euh non …
    • “La seule façon de perdre de l’argent dans une obligation d’État serait que le gouvernement ne puisse pas rembourser son emprunt”. Il oublie la hausse de l’inflation et des taux …
    • “Si vous êtes jeunes, vous n’avez pas besoin de réduire le risque de votre portefeuille”. On lit souvent cela, mais c’est assez faux et dangereux !
  • Michaël Ferrari a adapté le portefeuille de Swensen (le modèle de Yale), et y a mis 30% d’actions françaises … ouch.
  • La différence entre les fonds indiciels et les ETF n’est pas clairement expliquée. Cela complique un peu la compréhension, car autant aux Etats-Unis on peut utiliser des fonds indiciels (non cotés), autant en Europe c’est plutôt les ETF.
  • La pyramide des options d’investissement, qui est censée être centrale dans l’organisation de ses finances et de sa pensée… est tout de même assez mal fichue (et fausse). Je ne sais pas à quoi elle ressemble dans la version originale de Ramit Sethi, mais là c’est inutilisable et rend tout cela bien compliqué.

En conclusion, mon avis sur Devenez Riche de Ramit Sethi et adapté par Michaël Ferrari

Ce livre, Devenez Riche, partage un plan d’action précieux : comment reprendre ses finances en main de bout en bout en 6 semaines ? Ici, on ne parle pas “seulement” d’investissement, mais fait un tour d’horizon complet. Un exemple parmi d’autres “Comment parler d’argent avec son conjoint ou sa conjointe ?”. On pourra ne pas être d’accord, mais au moins c’est un point de départ.

Ce n’est pas le livre qui vous apprendra à investir parfaitement, notamment grâce à l’investissement passif, mais il vous sera certainement utile. Et je pense qu’effectivement, il donnera envie d’en savoir plus sur les meilleures techniques d’investissement.

Si vous lisez l’anglais, je trouve que cela vaut le coup de lire la version orginale I Will Teach You How To Be Rich. Vous devrez faire le travail vous même d’adaptation à l’environnement européen et français, mais vous aurez l’original et la version plus à jour.

Pour un premier livre sur les finances personnelles, OUI ! Mais ne vous arrêtez pas là.

Sur ce, je vous souhaite le meilleur pour votre épargne et … surtout pour tout le reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Comments

  1. Édouard,
    En complément d’un EFT world (70% de la capitalisation mondiale il me semble), y’ a t-il un ou des autres ETF intéressant ?

    1. Bonjour, je viens de perspective d’où j’ai déjà lu la 2ème édition de ce livre et j’adore !

      D’après cette article je comprends que ça aide pas de le lire la version française alors.

      Donc en France je sais pas l’équivalent de 401k et Roth ROA. Donc je me demande si tu connais un livre de meme esprit spécialement concernant l’investissement mais fait pour le marché français !

      Cordialement.

  2. MARIE ALINE VIVIER-LAROCHE dit :

    Merci. Je ne vais pas le lire. Des que j’ai un peu de temps libre je vais suivre votre formation. En attendant j’ai commencé mon PEA avec des ETF sur 4 ETF de différents marchés pour équilibrer les risques (émergent, SNP. CAC40 et EUROPE)…. Je m’essaye !
    MarieAline

    1. Bonjour Marie-Aline,
      merci pour le retour. C’est un bon démarrage, mais attention à ne pas trop mettre de CAC 40. Le CAC 40 ce n’est que 3% de la capitalisation mondiale …