ishares amundi world pea
|

Nouvel ETF iShares World PEA : faut-il migrer?

iShares vient de lancer un ETF spécifique au PEA (Plan d’Epargne en Actions) et suivant le MSCI World. Son nom ? iShares MSCI World Swap PEA UCITS ETF. De plus, ses frais ne sont que de 0,25% par an et son prix de seulement 5€. Son concurrent, Amundi, propose le MSCI World à 0,38%.

Faut-il investir dans ce nouvel ETF ? Faut-il vendre ses ETF Amundi afin d’acheter l’ETF d’iShares ?

Je vous donne mon point de vue dans cet article.

Le PEA (Plan d’Epargne en Actions)

Une fiscalité très intéressante

Le PEA est une excellente enveloppe. En effet, lorsque vous investissez au travers de cette enveloppe vous évitez les impôts sur les plus-values et dividendes que vous avez accumulés depuis l’ouverture du plan, dès lors que vous clôturez ce plan au moins 5 ans après son ouverture.

Ces gains sont tout de même soumis aux prélèvements sociaux (17,2%), seulement au moment du retrait de sommes ou à la clôture du plan.

La possibilité d’investir dans le monde entier

Normalement, le PEA est réservé à l’investissement dans les entreprises de l’Union Européennes.

Cependant, vous pouvez investir dans des ETF qui suivent des indices non européens. Pour cela, l’ETF doit mettre en œuvre un mécanisme spécial qui s’appelle un “swap de performance”. Ainsi, il pourra répliquer l’indice de manière synthétique et être tout de même investi en majorité dans des actions de la zone euro. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’ETF iShares a le mot swap dans son nom.

L’indice MSCI World

Le nouvel ETF suit l’indice MSCI World. Cet indice couvre 1500 entreprises dans 23 pays développés. Il est donc très diversifié.

Cela étant, le poids économique et boursier des Etats-Unis est très important. Ainsi, il est composé à 70% d’actions américaines.

L’indice MSCI World ne couvre pas les pays émergents.

Si vous voulez en savoir plus sur le MSCI World vous pouvez lire cet article du blog. Vous y apprendrez notamment que la performance annualisée depuis 1970 a été de l’ordre de 10% (brut d’inflation et avec les dividendes).

Les ETF World PEA d’Amundi

Amundi propose 2 ETF permettant de suivre le MSCI World. Ils coûtent, tous les deux, 0,38% par an.

Le premier, appelé “AMUNDI MSCI WORLD UCITS ETF – EUR (C)” ou CW8, pèse 3,5 milliards d’euros. Il existe depuis de nombreuses années. Il est capitalisant. Il a une valeur faciale de pratiquement 500€. Étant donné que la plupart des courtiers ne proposent pas des parts d’actions, il n’est pas très pratique pour faire des petits versements réguliers.

Amundi MSCI World (CW8)

Le deuxième, appelé “AMUNDI MSCI WORLD UCITS ETF – EUR (D)” est la version distribuante du premier. C’est en réalité le même ETF. Il ne coûte que 30€, ce qui est bien pratique. Le fait qu’il soit à distribuant ne change pas grand-chose au sein d’une enveloppe capitalisante telle que le PEA. Cela étant je trouve la version capitalisante plus pratique.

Amundi MSCI World Distribuant PEA

Ces deux ETF sont cotés sur Euronext Paris, mais aussi sur d’autres bourses européennes (en Allemagne, en Suisse, etc.). Il peut être distribué dans d’autres pays européens en dehors de France. Il est aussi proposé dans quelques contrats d’assurance-vie. Ainsi, si une grosse partie de l’encours de l’ETF vient certainement du PEA, une autre partie vient de CTO, de pays étrangers et de l’assurance-vie. Cela lui facilite la tâche afin d’avoir un encours significatif.

L’ETF iShares World Swap PEA

Description

L’ETF iShares MSCI World Swap PEA UCITS ETF a un nom de code WPEA et un ISIN IE0002XZSHO1.

Ses caractéristiques principales sont :

NomiShares MSCI World Swap PEA UCITS ETF
TickerWPEA
ISINIE0002XZSHO1
Indice suiviMSCI World Net Return
Type de réplicationSynthétique (aussi appelée indirecte)
Devise Euro
Date de lancement26 mars 2024
Frais de gestion annuels (TER)0,25%
Politique de distributionCapitalisation (des dividendes)
Prix de la part avril 20245€
Encours en avril 202410 millions €
Caractéristiques de l’ETF iShares MSCI World PEA

Avantages par rapport à l’ETF d’Amundi

Il y a 2 avantages majeurs par rapport aux ETF World d’Amundi :

  1. Les frais annuels sont de 0,25%, et non de 0,38%.
  2. Le prix de la part est à 5€, ce qui est très pratique pour acheter régulièrement cet ETF.
    • En comparaison, le prix de la part de l’ETF capitalisant d’Amundi est de 500€ et de 30€ pour l’ETF distribuant.

Un autre avantage, mais moins important car on est sur PEA, est qu’il est capitalisant.

Inconvénients par rapport à l’ETF d’Amundi

L’inconvénient majeur de cet ETF est qu’il est très jeune et qu’il a un encours très faible (aux alentours de 10 millions d’euros, mais cela monte très vite).

Le volume et le bid ask spread

Le volume d’un si petit ETF et tout nouveau devrait être faible. Cela étant ce n’est pas ce que l’on observe durant les premiers jours de cotation.

Flux et volume de l'ETF iShares MSCI World PEA

Le spread (bid-ask) devrait être un peu plus important que sur l’ETF d’Amundi. Mais on observe qu’ils sont vraiment très bons !

Le carnet d’ordre le matin : avantage Amundi

Le carnet d’ordre l’après-midi : avantage iShares

Le coût du swap

Le swap de performance est le mécanisme qui permet d’être exposé sur l’indice MSCI World tout en étant investi “physiquement” (au travers de ce que l’on appelle le panier de substitution) dans des entreprises de la zone euro au moins à 75%, et d’onc être éligible au PEA.

La performance de l’ETF va dépendre en très grande partie :

  1. Des frais de gestion de l’ETF (0,25% en l’occurrence)
  2. Des coûts du swap

Il sera peut-être difficile pour iShares de négocier un Swap intéressant. Surtout qu’iShares a longtemps refusé de faire des ETF avec Swap et il est moins spécialiste du sujet qu’Amundi. iShares est d’ailleurs moins connaisseur des spécificités au PEA.

  • Le coût du swap oscille entre 0.03 (3 points de base) et 0.30 (20 points de base), il est très volatile. Cela va peut-être se stabiliser.
  • Malheureusement, Amundi ne dévoile pas les prix de ses swaps. Cependant, il est possible d’avoir d’autres points de référence.
    • Le coût du swap de l’ETF synthétique S&P 500 de iShares, non éligible au PEA, et avec un encours de 4 milliards d’euros, a un swap à 3.05 points de base.
    • Invesco, qui maîtrise bien la réplication synthétique, annonce des swaps sur son ETF MSCI World à 0,03%.

Vous pourrez me dire que l’encours de cet ETF va augmenter, surtout que l’on parle tout de même d’un ETF d’iShares/Blackrock le plus grand gestionnaire d’actifs mondial. iShares est tout de même réputé être très fort sur l’opérationnel et les économies d’échelles.

Cependant, cet ETF spécifique au PEA français, coté uniquement en France, distribué uniquement en France. Cela ne va pas faciliter la hausse rapide de l’encours.

Il faudra voir le plan de communication et les partenariats mis en place avec les distributeurs.

  • En effet, les ETF World sont des produits plutôt pour particuliers, il ne me paraît pas évident de trouver un institutionnel pour investir une grosse somme et faire augmenter d’un coup l’encours. Mais je n’ai pas de boule de cristal.
  • L’idée serait plutôt d’être mis en avant sur des grosses plateformes de distribution. Mais j’ai du mal à voir un impact si significatif que cela.

Faire augmenter l’encours d’un ETF MSCI World PEA n’est pas si simple. C’est d’ailleurs peut-être pour cette raison que BNPP ne s’est pas lancée sur le créneau du MSCI World alors qu’ils proposent des ETF synthétiques sur PEA (sur le S&P 500 par exemple).

Cela étant je pense qu’iShares a déjà réussi une partie de son plan de communication, qui doit être axé sur l’investisseur individuel (que l’on appelle dans le métier “le retail”) :

  • Les particuliers investissant en ETF sont très attachés aux frais. Ils vont nécessairement voir que c’est moins cher, sans nécessairement voir les inconvénients d’un ETF avec un encours si petit.
  • Ils vont trouver le prix de la part à 5€ très pratique.

D’ailleurs, sur X/Twitter les retours sont hyper enthousiastes sur ce nouvel ETF.

On pourrait tout de même avoir des surprises sur l’encours. D’ailleurs, c’est ce que je souhaite.

Aussi, s’il y a un plan de communication puissant sur cet ETF, cela pourrait ruisseler sur l’encours des ETF d’Amundi, qui a de très fortes positions en France. Ainsi, que sur BNPP qui a aussi une gamme intéressante d’ETF pour le PEA. Et plus généralement, les particuliers vont plus s’intéresser au PEA, voire à l’investissement de manière générale.

Les graphiques suivants représentent la performance, les flux et les flux cumulés sur l’ETF d’Amundi. Nous allons voir si l’ETF d’iShares va lui prendre des parts de marché ou s’il va créer un nouveau marché.

Flux de l'ETF Amundi World PEA

iShares MSCI World ou Amundi MSCI World sur PEA ?

La performance d’un ETF ne dépend pas uniquement des frais. Nous venons de voir pourquoi.

À terme, l’ETF WPEA d’iShares pourrait tout de même avoir une excellente performance, grâce au savoir faire général d’iShares et à sa taille, les frais faibles de cet ETF … surtout si l’encours de cet ETF augmente.

Il me paraît un peu tôt pour basculer vos avoirs d’Amundi vers ce nouvel ETF. D’autant plus qu’Amundi pourrait réagir, en baissant le prix d’une part et/ou les frais de leurs ETF.

Chez quel courtier acheter l’ETF iShares PEA ?

Pour savoir si le nouvel ETF d’iShares est disponible chez votre courtier, cherchez son code, WPEA.

Bourse Direct

Bourse Direct est un excellent courtier, avec des frais très bas.

MONTANT DE L’ORDREPEA, PEA-PME, PEA JEUNES
Moins de 199 euros0,5%
200 € à 500 €0,99 €
501 € à 1 000 €1,90 €
1 001 € à 2 000 €2,90 €
2 001 et 4 400 €3,80€
Supérieur à 4 401 €0,09 %
Tarifs Bourse Direct par ordre pour le PEA

Malheureusement, pour des raisons techniques, ils ne proposent pas les ETF iShares.

Saxo

Saxo est aussi un excellent courtier, les coûts sont très faibles et ils proposent bien les ETF d’iShares.

Les frais sont les suivants :

MONTANT DE L’ORDREPEA, PEA-PME
Moins de 400 euros0,5%
400 € à 2 500 €2€
Supérieur à 2 500 €0,08%
Tarifs Saxo par ordre pour le PEA

Ces tarifs sont aussi bas sur les Bourses étrangères tels que XETRA en Allemagne. Cela peut être intéressant pour acheter des actions en direct, ou des ETF, car l’offre est très large en Allemagne.

Fortuneo

Fortuneo est une excellente banque et elle propose des tarifs PEA qui peuvent être intéressants. Par exemple, l’offre Starter c’est 0€ de frais de courtage pour 1 ordre de moins de 500€ par mois !

MONTANT DE L’ORDREPEA
Starter
PEA
Progress
PEA
Trader Pro
Jusqu’à 500 €0€ pour 1 ordre par mois0,5%0,5%
500 € à 980 €0,35%0,5%0,5%
980 € à 1900 €0,35%4,9€0,5%
1900 € à 3 000 €0,35%4,9€9,5€
3 000 et 10 000 €0,35%0,15%9,5€
Supérieur à 10 000 €0,35%0,15%0,1%
Tarifs Fortuneo par ordre pour le PEA

Boursobank (ex Boursorama)

Boursobank est une excellente banque et propose des frais de courtages gratuits sur les ETF iShares, au sein de son offre Boursormarket. C’est une belle opportunité si vous êtes fan d’iShares et notamment de cet ETF.

Les frais sur les autres ETF et sur les actions sont plus élevés que sur Saxo, mais sont très acceptables.

MONTANT DE L’ORDREPEA, PEA-PME, PEA JEUNES
Moins de 400 euros0,5%
400 € à 800 €2 €
Entre 800 € et 1500 €3,8 €
Plus de 1500 €0,45%
Tarifs Bourse Easy Découverte et EasyPremium de EasyBourse (La Banque Postale)

Conclusion pour l’Épargnant 3.0

iShares lance un ETF spécial PEA, en plus sur le MSCI World. C’est une excellente nouvelle, car :

  • iShares s’intéresse au PEA et cela va faire de la concurrence et dynamiser tout cela
  • Il ne coûte que 0,25% par an (Amundi le seul concurrent world sur le PEA est à 0,38%)
  • La part est à 5€ (c’est super pratique)
  • L’encours monte très vite

L’investisseur particulier a vraiment à y gagner. Et l’ensemble des acteurs ETF sur PEA, Amundi et BNPP, ont aussi à y gagner, car cela va créer une dynamique.

Il me semble un peu tôt pour se lancer sur cet ETF les yeux fermés. Nous allons pouvoir à quelle vitesse l’encours va augmenter et jusqu’à où il va aller. Mais ce pourrait être à terme une excellente solution. Les frais à seulement 0,25% ne font pas tout, mais c’est tout de même un plus. Le prix de la part à seulement 5€ est aussi très pratique.

Je vous souhaite le meilleur pour votre épargne … et surtout pour tout le reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

22 Commentaires

  1. Jean François CHAUVIN dit :

    Bonjour ,
    Pour ce qui concerne l’ETF IShares MSCI World Swap PEA UCITS ETF INSIN : IE0002XZSH01 , ma question est :
    est-ce qu’un particulier peut investir directement ( comme pour AMUNDI ) , sans passer par un courtier ?
    ( j’ai un PEA à la CE ) .

    Merci pour votre réponse et bonne journée .
    Cjf .

  2. Blackrock même après tout ce qu’on en dit de mal en France à cause de l’inculture financière du français, ils font vraiment un geste pour l’investisseur français moyen.
    À 5€ c’est vraiment accessible à beaucoup de monde.
    Mais les français préfèrent se ruiner dans l’immobilier non rentable.

  3. Bonjour Edouard !

    Amundi compte-t-il réagir avec un split pour défendre leur position commerciale déjà bien installée, qu’en pensez vous ?

    1. Bonjour Thomas,
      je pense qu’ils y réfléchissent depuis longtemps.
      Mais il paraît que ce n’est pas si simpleà faire …

  4. Bonjour Edouard,
    A partir de combien on peut se dire que l’encours d’un tel ETF est suffisamment développé ?

    1. Bonjour, en règle général au se base sur 100 millions pour la taille d’un ETF.

      1. Pourquoi ce chiffre ? J’entends et je lis partout 100 millions mais je n’ai jamais eu d’explication

        1. Vous entendez partout ce chiffre … probablement car j’ai été le premier à le sortir, il y a maintenant des années ;-)

  5. Au cas ou vous n’en auriez pas deja parle dans d’autres articles, j’en profite pour signaler les fonds indiciels des gammes FEDERAL INDICIEL ( Credit Mutuel Arkea ) et CM-AM INDICIEL ( Credit Mutuel Alliance Federale ). Ils sont eligibles au PEA et capitalisants. L’interet, c’est que certains contrats d’assurance vie ne donnent pas acces aux ETF meme si c’est de moins en moins vrai, alors que par exemple Federal Indiciel US P ( s&p 500 net return ) est present dans 102 contrats. Il est decimalisable au 10 000 eme avec une valeur de part actuelle de 618 euros.
    Evidemment, il y a un peu plus de frais mais au bout de 3 ans, je ne vois que 4 % de difference avec le BNPP Easy s&p 500 C sur le comparateur morningstar.
    Autre exemple : j’ai un PEA nanti ( credit MyLombard ) chez BoursoBank . Evidemment, ils n’acceptent pas les ETF du PEA comme garantie ( ca ne leur rapporte pas assez ? ) , j’ai donc pris le CM-AM Indiciel Japon 225 RC au lieu d’un ETF Nikkei.

  6. La concurrence arrive compte tenu du marché mature des Etf et je pense également que cela va s étendre aux autres etf

    Un grand merci donc pour cette veille des nouveautés et je vais attendre un peu avant d’investir dans ce nouvel etf

    Cordialement

    Didier

  7. Bonjour Edouard.
    Merci beaucoup pour cette article. Ayant vu cette nouveauté et votre article je me suis jetter dessus pouf avoir votre avis….
    A mon sens c est un excellent ETF pour un PEA Boursobank, en effet petit correctif pour les revendeurs, Bourso le propose â 0% de frais! Comme beaucoup de Ishare d ailleurs. Par contre je suis pas fan de l encours biensur mais ce qui me freine ce sont les positions que l on peut voir sur la fiche produit: pas de positions swap réellement! Pas de 7 magnificients! Mais des positions européennes, donc pas de panier de substitution. Bien a vous. Aurel.

  8. Alexandre dit :

    Coucou Edouard et merci pour cet article précis.
    J’ai beaucoup investi sur le CW8 et ne pense pas migrer mes avoirs vers ce nouvel ETF (je suis chez Bourse Direct).
    En effet, les frais de courtage peuvent être effrayants.
    Je me suis permis de partager votre article sur Linkedin.

  9. Bonjour,
    Sauf erreur, il y a déjà un ishare éligible PEA, qui suit l’indice msci world nr.
    IE00B4L5Y983

    Merci.

    1. Vous faites erreur, cet ETF n’est pas éligible au Pea.

  10. Bonjour Edouard,
    Merci pour cet article très intéressant!
    Je vois un autre avantage majeur de ce nouvel ETF pour les épargnants ayant leur PEA chez BoursoBank, c’est qu’il n’a pas de frais de courtage grâce au partenariat qu’ils ont avec Ishares. On peut donc se permettre d’acheter une seule part à 5€ si ça nous chante!

    1. Bonsoir Romain

      Cela pourrait être très bien de prendre une seule part, mais depuis près de deux ans le montant minimum d’achat sur boursobank est de 100€.

      Par conte ce qui est appréciable c’est 0€ de frais de courtage sur certains ETF Isha rés.

      Bonne soirée.

      1. Merci pour ce correctif. Je n’avais pas cette info.

  11. Bonjour,
    Merci pour cet article!
    Quelles sont les raisons techniques de BourseDirect pour ne pas accepter les ETFs ishares? Sont-ce des raisons permanentes/structurelles, ou bien est-il prevu qu’à terme Bourse Direct les accepte? Merci pour votre retour!

    1. Je m’associe à cette demande. Car comme il est dit plus bas, je ne fais plus trop confiance à Amundi qui change trop souvent ses produits (rappelez-vous l’histoire de l’ETF Emerging Markets par exemple).

  12. Amundi a récemment fusionné l’ancien ETF Lyxor world capitalisant dans son nouvel ETF World distribuant. Privilégiant une approche la plus lazy possible de mon épargne, je n’apprécie pas ce passage forcé à un mode distribuant.

    Il y a quelque mois déjà, Amundi se permettait de modifier les indices suivis par des ETF Lyxor en les convertissant de force à des indices ESG. Vous aviez d’ailleurs écrit un article sur le sujet.

    Pour un épargnant avec une vision long terme, Amundi manque cruellement de constance et prend beaucoup trop de liberté avec ses produits. Je vois donc l’arrivée de Blackrock sur le PEA d’un très bon œil.

    1. Je suis du même avis.
      Amundi a perdu clairement ma confiance en profitant de son monopole en PEA.

      Je pense migrer sur Ishares selon l’évolution de l’encours.