Indice boursier monde
|

MSCI World : 9 choses à savoir avant d’investir

Le MSCI World Index est l’indice international le plus populaire. De nombreux gérants se comparent à lui, et il existe de nombreux ETF suivant cet indice couvrant l’ensemble des pays développés. J’ai moi-même (à mon humble niveau) contribué à la popularisation de cet indice auprès des particuliers et même des professionnels.

Je partage avec vous 6 choses à savoir absolument sur cet indice avant d’investir votre argent sur un produit financier le suivant ou s’y comparant.

1 > Qu’est-ce que le MSCI World ? Un indice monde … développé

L’indice MSCI World capture une représentation des grandes et moyennes capitalisations dans 23 pays des marchés développés. Avec 1 500 constituants, l’indice couvre environ 85% de la capitalisation boursière ajustée du flottant dans chaque pays.

Il s’agit de la définition officielle de l’émetteur de l’indice, MSCI. Expliquons cela plus en détail.

Cet indice créé par la société MSCI couvre les bourses des pays développés. Pour MSCI, un pays développé doit respecter un certain nombre de critères :

  1. Le développement économique
  2. La taille du marché boursier et sa liquidité : est-ce possible d’acheter et de vendre rapidement ?
  3. L’accessibilité de son marché boursier : cela comprend, par exemple, la possibilité des investisseurs étrangers à investir facilement dans le pays.

On notera, par exemple, que la Grèce ne fait pas partie des pays développés, mais Singapour et Hong-Kong, oui. Cela correspond à 23 pays actuellement. Car la liste évolue régulièrement. 

La répartition entre pays développés et émergents n’est pas exactement identique à celle de la Banque Mondiale ou de l’OCDE. En effet, pour MSCI il s’agit des pays développés sur le plan financier, et pas uniquement sur le plan économique.

MSCI produit aussi un indice très complémentaire, qui est le MSCI Emerging Markets. Il permet de suivre l’évolution des bourses de 24 pays en développement.

Dans la classification des marchés, il y a aussi les pays frontières. Il existe le MSCI Frontier Index, avec par exemple, le Pakistan et l’Estonie. Mais c’est minuscule et peu investissable.

2 > Le MSCI World couvre 80% de la capitalisation mondiale investissable

L’indice MSCI World ne permet pas de suivre les petites capitalisations et les pays émergents.

Ainsi, il pèse, début 2023 78% de la capitalisation boursière mondiale investissable. Cette part varie avec le temps. En effet, la performance des bourses des pays développés et émergents n’est pas identique, et les capitalisations fluctuent.

Part du MSCI World dans la capitalisation boursière mondiale
Part du MSCI World dans la capitalisation boursière mondiale

3 > Le MSCI World a eu une performance de pratiquement 10% par an depuis fin 1969 !

La plupart des Français pensent que l’immobilier est un investissement beaucoup plus rentable que la Bourse. Ils n’hésitent pas à investir dans des produits défiscalisants peu performants tel que le célèbre Pinel (voir mon article sur le pire et le meilleur des produits de défiscalisation). Pourtant, investir en actions, a été un excellent moyen de s’enrichir sur le long terme.

Le graphique ci-dessous montre l’évolution de l’indice MSCI World Index entre fin 1969 et fin 2022 dans la monnaie française (en franc puis en euros). La performance a été de 9,5% par an ! Cela veut dire que 100 euros investis fin 1969 sont devenus plus de 10 000 euros en 2023 !

Évolution du MSCI World depuis 1969

La performance de l’indice boursier mondial a été excellente malgré toutes les crises et krachs que nous avons vécus sur les 50 dernières années.

4 > Une performance des actions mondiales de 5% par an net d’inflation depuis 1900

On pourrait enlever l’inflation pour raisonner en pouvoir d’achat, mais il faudrait aussi le faire sur les autres classes d’actifs.

L’inflation française depuis 53 ans a été de 4,1%. On arrive donc à 5,4% net d’inflation, ce qui est excellent grâce à la magie des intérêts composés.

L’indice MSCI World remonte uniquement jusqu’à fin 1969. Cependant, des chercheurs (Elroy Dimson, Paul Marsh, Mike Staunton) ont pu remonter jusqu’à 1900.

Ils ont calculé que les marchés développés entre 1900 et 2022, ont eu une performance nette d’inflation de 5,1%. Un résultat proche de ce que l’on observe depuis 1970.

5 > Le MSCI World est composé à 68% d’entreprises américaines

Les Etats-Unis pèsent 2/3 de l’indice. Je vois souvent des portefeuilles qui ajoutent du S&P 500 à de l’ETF Monde, cela ne paraît pas indispensable.

La France en comparaison pèse 3,6% de l’indice. Ce qui est tout de même bien plus que l’Allemagne, et ce qui peut paraître étonnant. De nombreux portefeuilles composés d’actions individuelles surpondèrent la France.

PaysPoids dans le MSCI World
États-Unis67,7%
Japon6,1%
Royaume-Uni4,4%
France3,6%
Canada3,4%
Suisse2,8%
Allemagne2,4%
Australie2,2%
Pays Bas1,3%
Répartition géographique du MSCI World par pays (début 2023)

6 > Le MSCI World est composé à 22 % d’entreprises du secteur des technologies

Le premier secteur de l’indice est “Technologies de l’information” avec 22% alors qu’Amazon est classé dans “grande consommation” et Google dans “Communication”.

On pourra noter aussi que le poids de l’immobilier est uniquement de 2,6%.

SecteurPoids dans le MSCI World
Technologies de l’information21,2%
Finance14,6%
Santé13,3%
Biens de consommation cycliques10,7%
Industries10,7%
Biens de consommation de base7,5%
Communication6,6%
Énergie5,3%
Matériaux4,5%
Services publics2,9%
Immobilier2,6%
Répartition sectorielle du MSCI World (début 2023)

7> Le MSCI World moins risqué qu’un investissement en France

Cela pourra en étonner un certain nombre d’entre vous, mais il a été moins risqué d’investir dans le monde entier, et malgré le risque de change plutôt qu’en France (par exemple, en suivant le CAC 40).

Le risque est un sujet complexe que j’aborde en détail dans la formation Épargnant 3.0, mais je vais vous donner deux points de comparaison.

Tout d’abord, la volatilité, qui est un indicateur couramment utilisé en Finance pour définir le risque d’un placement financier, de l’indice MSCI France (proche du CAC 40) a été de 16,2%. En revanche, elle a été uniquement de 13,5% pour l’indice mondial. La différence est vraiment significative.

IndicePerformance 10 ansVolatilité 10 ansPerte maximale
MSCI World11,07%13,51%62%
MSCI France9,32%16,26%59%
Comparaison MSCI World & MSCI France (tous les deux en net return)

D’ailleurs ces chiffres sont favorables alors que l’indice MSCI World (en tout cas dans cette version), n’est pas couvert contre le risque de change.

Deuxièmement, depuis 2006, l’indice MSCI France (en bleu) a baissé 4 fois sur une année calendaire. 3 fois sur 4, l’indice mondial (en rouge) a eu une bien meilleure performance.

MSCI World vs MSCI France
MSCI World vs MSCI France

Depuis 2000, l’indice français a eu une performance légèrement inférieure à 4% par an et l’indice mondial légèrement supérieur à 5% par an.

Les chiffres sont net return, c’est-à-dire qu’ils incluent les dividendes (post imposition à la source). Ils sont en euros pour les deux indices.

8 > Les ETF MSCI World surperforment les fonds actifs

De nombreuses OPC se comparent au MSCI World, et tentent de le surperformer. Mais très peu y arrivent. Selon l’étude de Lyxor de 2019 comparant la gestion active et la gestion passive en Europe, seuls 17% de fonds investis dans les actions internationales ont dépassé le MSCI World sur 10 ans. Et si ces 17% existent bien, il est quasiment impossible de les identifier à l’avance.

Il est donc préférable d’investir en ETF, qui sont justement des produits indiciels. Et cela tombe bien, car de nombreux ETF suivent le MSCI World.

Nom de l’ETFISINGestion des dividendesRéplicationFrais annuelsEncours (millions €)Perf. 5 ans €PEA
Lyxor MSCI World UCITS ETF – Dist – EURFR0010315770DistribuantIndirecte0,30%371256,38%Non
HSBC MSCI WORLD UCITS ETF – USDIE00B4X9L533DistribuantDirecte0,15%453458,4%Non
AMUNDI MSCI WORLD UCITS ETF (C) – EURLU1681043599CapitalisantIndirecte0,38%221155,29%Oui
Lyxor Core MSCI World (DR) UCITS ETF – Acc – USDLU1781541179CapitalisantDirecte0,12%235256,34%Non
AMUNDI INDEX MSCI WORLD – UCITS ETF DR (C) – EURLU1437016972CapitalisantDirecte0,18%67055,3%Non
Lyxor PEA World (MSCI World) UCITS ETF – Acc – EURFR0011869353CapitalisantIndirecte0,45%15156,12%Oui
ETF suivant le MSCI World sur Euronext Paris (début 2023)

Nous avons deux choix sur le PEA. Cependant, il faut savoir que la part de l’ETF de Lyxor a un prix moins élevé. Cet ETF peut donc être plus pratique pour gérer de l’investissement progressif.

En assurance vie, on trouvera souvent le Lyxor MSCI World UCITS ETF – Dist – EUR, et parfois AMUNDI INDEX MSCI WORLD – UCITS ETF DR (C) – EUR.

À noter, que l’ETF Lyxor MSCI World UCITS ETF – Dist – EUR a eu une performance très légèrement supérieure à son indice de référence (sauf sur 1 an), qui est le MSCI World Net Return (c’est-à-dire en prenant l’impôt à la source) :

Performance d'un ETF Lyxor Monde par rapport à l'indice MSCI World Net Return
Performance d’un ETF Lyxor Monde par rapport à l’indice MSCI World Net Return

L’ETF a donc pu compenser ses frais de 0,3% par différentes optimisations. D’ailleurs, il fait aussi bien que la version Core de l’ETF qui a seulement des frais de 0,12% par an et à réplication directe.

Selon Quantalys, cet ETF est le 38e fonds le plus performant sur 439 fonds :

Classement de l’ETF Lyxor MSCI World

Aussi, sur 8 ans, il a eu une performance de 77,63% alors que la moyenne des fonds de la catégorie a eu une performance de 48,47%. La différence est très significative.

Il existe de nombreuses variantes de ces ETF, notamment des trackers couverts en devise, et des versions investissement responsable. J’explique en détail ces concepts dans la formation Epargnant 3.0.

9 > Il est possible d’avoir un portefeuille d’ETF plus adapté qu’un simple ETF Monde

L’indice MSCI ACWI (All Country World Index) est plus diversifié que le MSCI World Index. Il permet de suivre pratiquement 3 000 entreprises dans 47 pays (23 pays développés et 24 pays émergents). C’est un indice qui est donc plus complet que le MSCI World.

On peut aller un cran plus loin, pour y ajouter les petites capitalisations. L’indice ACWI IMI suit pratiquement 9 000 sociétés, grandes et petites, dans 47 pays du monde. C’est un indice encore plus diversifié que l’indice MSCI World.

Et en général, il vaut mieux quelque chose de bien diversifié.

Mais, ce qui est important c’est d’avoir un portefeuille adapté à votre situation. Et le MSCI World n’est peut-être pas le bon choix ! Je détaille ce sujet dans la formation. Mais prenons un exemple. Dans beaucoup de cas, vous avez déjà un patrimoine en complément de votre portefeuille d’ETF : des actions françaises en direct dans votre PEA, ou un fonds d’actions européennes dans votre plan d’épargne entreprise. Investir au travers d’un ETF MSCI ne vous permettra pas de suivre le marché, vous allez être déséquilibré sur la France ou l’Europe. C’est pourtant une bonne pratique de suivre le marché boursier.

Conclusion sur l’indice Monde : MSCI World

L’indice MSCI World est à la fois simple et diversifié. C’est un formidable outil pour développer votre patrimoine, car il existe des instruments financiers simples et performants qui suivent cet indice, les ETF.

Cet indice est aussi très utile, car il permet d’initier une réflexion sur votre portefeuille financier. La plupart des portefeuilles sont insuffisamment diversifiés : complètement orientés immobiliers, ou trop largement axés sur les actions françaises ou européennes.

Le MSCI World n’est pas l’indice le plus diversifié qui existe, mais il est largement mieux diversifié que les portefeuilles financiers des particuliers (et même lorsqu’ils sont créés par des professionnels).

Je vous souhaite le meilleur pour votre épargne et pour tout le reste.

Questions fréquentes sur le MSCI World

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

33 Commentaires

  1. Bonjour Edouard,
    Excellent article, hyper complet et précis.
    Quelle est votre base de données pour reconstituer l’indice MSCI World TR depuis sa création en 1969 ?
    D’avance je vous remercie de votre réponse.
    Bien à vous.

  2. Que la Force soit avec le MSCI WORLD !
    (et avec Edouard …)
    :-)

  3. C’est très intéressant avec des analyses pertinentes mais elles assez complexes pour des débutants dans la l’utilisation pour préformer son PEA

  4. Merci, Édouard, pour cet article, toujours pertinent.
    Il y a cependant un petit bémol que j’aimerais apporter ici : l’investissement en larges capitalisations françaises est déjà un acte de diversification mondiale. LVMH, Schneider, Total, Michelin, Stellantis, Capgémini, Danone, Stmicroelectronics, Bnp, et beaucoup d’autres, sont déjà des multinationales implantées sur les cinq continents. En devenir actionnaires équivaut en définitive à acheter un ETF indexé sur la croissance mondiale, surtout si vous y ajoutez les six premières capitalisations du S&P500 (Apple, Microsoft, Amazon, Alphabet, Nvidia et Berkshire Hathaway et cinq ou six valeurs allemandes, suisses et hollandaises (par exemple ASML, ASM International, SAP, Infineon et Nestlé).
    Bon, cela étant, un ETF facilite grandement la gestion, c’est certain et économise des frais de transaction considérables. Attention toutefois au risque émetteur.

  5. Jean-Marc Chebat dit :

    Bonjour Édouard

    Merci pour ton article. Il existe aussi une version momentum de l’indice (disponible en assurance vie chez Placement Direct par exemple) dont les performances sont intéressantes. As-tu eu l’occasion de l’analyser ?

    Bon week-end

    Jean-Marc

    1. Bonjour Jean-Marc,
      Merci pour les encouragements.
      Oui je connais bien les indices momentum, et en résumé, je dois dire que j’aime bien. C’est un des facteurs smart beta que je préfère.
      Bonne fin de week-end
      Edouard

  6. Bonjour Édouard, merci pour ce nouvel article.
    En investissant sur un ETF MSCI World dont les parts sont cotées en EUR et non hedgées, encourt-on un risque de change avec toutes les devises des pays concernés par l’indice ?
    Merci

    1. David,
      Merci de me lire.
      Oui il y a un risque de change, on peut prendre des ETF hedgés (j’en parle dans la formation), mais ce n’est pas toujours la panacée.
      Bien à vous
      Edouard

  7. Chartier dit :

    MSCI World : Des études toujours aussi synthétiques et didactiques; un véritable trésor de culture financière et un vrai plaisir de lecture … Merci & bravo !

  8. GUAY Philippe dit :

    Pour ceux qui se trouvent surexposés à l’Europe via leur pea et pee, il existe l’ETF world cm9 (non exposé à l’Europe. Hélas non éligible au pea.

  9. Bonjour Edouard,

    Suite à la lecture de vos articles et de votre dernier livre (dévoré d’une seule traite), j’ai décidé de me lancer avec un PEA alimenté en trackers diversifiés, avec une alimentation régulière et réallocation périodique également.

    J’ai sélectionné le portefeuille suivant:
    – US : AMUNDI ETF PEA S&P 500 UCITS ETF – EUR (55% de l’allocation)
    – EUROPE : Vanguard FTSE Developed Europe (30% de l’allocation)
    – EMERGING MKT : Amundi MSCI Emerging Markets (10% de l’allocation)

    Il me semble que les US sont légèrement surpondérés mais cela ne me choque pas car j’ai aussi un PEE qui surpondère légèrement l’Europe.
    Par contre, je n’arrive pas à me convaincre de la pertinence du tracker Emerging Markets. Malgré la diversification apportée, cela diminue la performance du portefeuille tout en augmentant la volatilité. Quel est votre avis sur ce point, faut-il conserver cette diversification malgré tout ou est-il judicieux de sous-pondérer Emerging Markets voire le supprimer ? Peut-être que je n’ai pas pris suffisamment de hauteur ou pas assez d’éléments factuels pour voir d’autres potentiels bénéfices de ce tracker…
    En même temps, je me dis que le supprimer serait un parti pris qui déforme mon portefeuille par rapport au marché et donc un risque que celui-ci soit moins résilient en cas de crise/krach ou moins performant en cas de surperformance de ce marché. Dans ce cas, il faudrait peut-être également ajouter un tracker Japon.

    Difficile de choisir entre plus grand diversification possible et appât du gain :-)

    Au plaisir de vous croiser sur un de vos webinars ou lors d’une de vos formations !

  10. Bonjour,

    Qu’est ce qui fait bouger la valeur de cet ETF durant une journée.
    Est-ce l’évolution du cours des actions composant l’ETF ou est-ce l’offre et la demande sur le produit ETF directement ?

    Car en période de cotation il y a bien une variation liée à l’offre et demande sur le produit mais alors comment se fait-t-il que l’on reste “proche” de l’indice de référence. L’offre et la demande pourraient faire que la valeur de l’ETF s’éloigne de l’indice…

  11. Bonjour Edouard,
    L’indice MSCI World contient-il le secteur des REIT ?
    Où peut-on trouver la liste exhaustive des actions reprises dans le MSCI World ?
    Merci pour votre aide

      1. Merci Edouard. Où peut-on trouver la liste exhaustive des actions reprises dans les différents indices (MSCI World, Europe…) ?

  12. Bonjour Edouard!

    Voici les performances à 5 ans de 3 Tracker World
    CW8 PEA 57.16 TER 0.38%
    EWLD PEA 57.1% TER 0.45%
    ISHARES MSCI WOR A EUR 79.66% TER 0.2%

    Sachant que d’autant plus le tracker Ishares est physique et un encours bien supérieur avec un émetteur sans doute plus solide que CA ou SG , je me pose la question de ne pas tout miser sur le Ishares!
    Ce Tracker est disponible sur l’assurance vie Boursorama, bien qu’avec des frais de 0,75% de gestion je pense que ça vaut la peine car on peut faire des versements programmés contrairement au PEA (donc c’est vraiment Lazy à 100%!!)
    Autre avantage on peut obtenir une avance de 50% de la valeur à 0.95% ou 0.65% (taux promo) sur 3 ans

    Pouvez vous m’expliquer cette différence, est ce que quelque chose m’échappe?

    1. Bonjour,
      Il ne peut pas y avoir une aussi grande différence, il y a une erreur dans vos sources. Vous avez trouvé cela où ?

      1. Merci pour votre réponse

        Boursorama.
        Effectivement vous avez raison ces données sont fausses, une telle différence est impossible.

  13. De labeau dit :

    Bonjour,
    Que pensez vous de la faculté de certains etf de faire des prêts de titre pour améliorer la performance globale ? Je comprends par ex. que l’etf Lyxor core MSCI World n’en fait pas ( contrairement à la gamme traditionnel de lyxor) ce qui pourrait expliquer une performance très légèrement inférieur (et ce malgré des frais plus bas)
    Encore merci pour ce blog passionnant pour les néophytes ! Je l’utilise régulièrement pour convertir mon entourage sur l’attrait des etf…
    Emeric

  14. Bonjour,
    avez vous des ETFs sur l’MSCI ACWI à nous conseiller ? (et negociables facilement en France)
    merci d’avance

  15. Bonjour Mr Edouard

    Merci beaucoup pour la rédaction de cet article qui nous renseigne encore sur le MSCI WORLD.
    Je souhaiterai lire aussi un article sur les ETF Obligations, notamment les obligations d’Etats.

    En vous remerciant pour le service que vous rendez aux investisseurs

    Bien courtoisement
    Mr Silerot

  16. Mathieu H dit :

    Effectivement j’ai sur mon assurance vie Linxea Spirit, pour simplifier les lignes, l’ETF MSCI World complété d’un MSCI Emerging, MSCI Nordic et Russell 2000 et je dois bien avouer que lorsque je la compare à mon PEA ou mes autres assurances vies, plus diversifiés géographiquement, les résultats sont moins bons.

  17. Sébastien dit :

    Bonjour,

    La lecture de votre livre “Créer et piloter un Portefeuille d’ETF” m’a véritablement convaincu d’investir régulièrement sur des ETF via mon PEA.
    Je n’ai pas opté pour un ETF World mais pour la composition suivante (j’ai choisie les ETF d’Amundi éligibles au PEA) :
    SP 500 : 60%
    Europe : 20%
    Asie : 20%

    Je suis conscient qu’il me manque le Japon et les small caps…et concernant les pays émergeant je crois particulièrement en l’Asie.
    Quel est votre avis sur cette composition de portefeuille ?
    Merci pour votre pédagogie !

  18. frenchstackers dit :

    Bonjour Edouard tout d’abord merci et à vous aussi meilleurs vœux et excellente année à vous. Je voulais vous demander pour quelqu’un qui n’à ouvert qu’un pea et ne possède rien d’autre avec aucune action et qui débute son patrimoine de zéro en voulant investir un peu chaque mois, vous conseillerez quoi comme etf pour s’étoffer en sécurité ? Merci d’avance pour votre réponse et un immense merci pour votre travail en général que je lis régulièrement

  19. Super article Edouard!!

    Cependant quelle est la différence entre les ETF Lyxor Core MSCI World et Lyxor MSCI World car je vois souvent dans le nom des ETF le mot “CORE” mais je ne sais pas ce qu’il signifie?
    Exemple l’ETF de ishare CSSPX sur l’SP500 est une ETF “core” mais que signifie t’il?

    Il y a t’il des ETF sur le MSCI ACWI et le MSCI IMI ?

    Merci d’avance pour vos lumières

    1. Bonjour Édouard
      Avant toute chose meilleurs vœux à vous et vos proches pour 2021. Et un grand merci pour vos articles qui donnent des informations cruciales pour investir en bourse notamment.
      Je vous contacte au sujet du MSCI WORLD et du portefeuille PEA. J en détiens un et autre investi à 80%dans le CW8 de Amundi et le PAASI.
      Néanmoins aujourd’hui je me pose là question de davantage diversifier mon portefeuille PEA comme tel:
      45 %CW8
      25% SP500 de Lyxor ou Bnp pour sur préformer le marché US
      10 % stoxx 600
      10 % Russel 2000
      5% small caps Europe
      5% ETF ESG (conviction perso)

      2 questions toutefois.
      1) quel est l avenir des ETF synthétiques hors UE dans un portefeuille PEA?
      2) utilité de ce portefeuille ?
      3) faut il ajouter le Lyxor Obligations d états ?

      Merci à vous pour votre éclairage et bonne journée

      Cdlt

    2. frenchstacksavers dit :

      CORE c’est une gamme d’etf regroupement les petits prix généralement ce sont les frais les plus faibles mais pas forcément le meilleur etf à choisir

  20. Philippe MAILLET dit :

    bonjour,
    article essentiel pour monsieur tout le monde
    j’ai mis des années avant de comprendre d’où provenaient les fabuleux bonus des golden boys
    il reste encore du travail d’info à faire
    cdt
    philippe maillet