bittcoin ethereum
|

Pourquoi j’ai fini par investir dans le Bitcoin ?

On me pose souvent la question : faut-il avoir du Bitcoin ou autre cryptoactif dans son portefeuille financier ? Pendant longtemps je n’en ai pas eu, et je viens de craquer ! J’ai acheté des Bitcoin et de l’Ethereum. Je vous explique pourquoi et comment je m’y suis pris !

Le Bitcoin et l’Ethereum ont vu leur cours augmenter de façon incroyable !

Le Bitcoin est la cryptomonnaie la plus connue et avec l’encours le plus important. Sa capitalisation est, en mars 2024, de plus de 1000 milliards d’euros. Cela évolue très vite, mais dans les grandes masses l’équivalent de la capitalisation d’Amazon ou la moitié du CAC 40.

La hausse du Bitcoin est vraiment incroyable ! Et ne nous leurrons pas. On peut imaginer de très nombreuses raisons théoriques sur l’intérêt des crypto monnaies. Ce qui intéresse les gens, c’est en très grande partie la performance de ces actifs.

Naturellement, il y a des hauts et des bas, je partage donc avec vous le même graphique avec une vue en échelle logarithmique. Ainsi, les hausses et les baisses en pourcentages sont représentées avec la même taille quelle que soit la date sur le graphique.

Si l’on regarde année par année (en euros) :

AnnéeEvolution (en euros)
2012183%
20135190%
2014-50%
201550%
2016132%
20171162%
2018-72%
201998%
2020270%
202172%
2022-62%
2023147%
2024 (en cours)57%
Évolution du cours du Bitcoin en Euros

Cela fait tout de même rêver.

Voici les mêmes données que sur le tableau, en réprésentation graphique.

Evolution annuelle du cours du Bitcoin en Euros

Ce graphique représente les évolutions annuelles, et donc pas les évolutions infra-annuelles qui peuvent être violentes. D’ailleurs, la volatilité du Bitcoin est de l’ordre de 75%, tandis que celle d’un ETF actions sur un indice diversifié de l’ordre de 15% !

Sur le graphique suivant vous pouvez voir les baisses par rapport au plus haut d’un ETF S&P 500 (en rouge) et du Bitcoin (en Bleu). Le Bitcoin baisse régulièrement de 75% par rapport à ses plus haut. Il faut vraiment prendre cela en compte.

Baisse du Bitcoin par rapport au plus haut

L’Ethereum est l’autre crypto actif phare ! Sa capitalisation Boursière est de l’ordre de 400 milliards d’euros.

Vous pouvez voir l’évolution de son cours depuis 2016 !

Evolution du cours de l'Ethereum

L’évolution annuelle est la suivante :

AnnéeEvolution (en USD)
2016680%
20178560%
2018-80%
2019-6%
2020468%
2021401%
2022-67%
202392%
2024 (en cours)65%
Évolution du cours du Ethereum en USD

Le graphique associé :

Evolution annuelle du cours de l'Ethereum

L’évolution de son cours laisse aussi songeur, même si l’on n’a pas retrouvé les plus hauts. L’Ethereum est probablement encore plus risqué que le Bicoin. L’Ethereum est la courbe en jaune, le Bitcoin est en bleu, et l’ETF S&P 500 est en rouge.

Ce qui m’a freiné jusque-là ?

La facilité à perdre des Bitcoin

Je m’intéresse beaucoup à l’informatique depuis très longtemps. J’ai même miné des Bitcoins au démarrage de l’aventure. Cependant, il n’y a aucune chance que je remette la main sur ce que j’ai fait. Et je ne sais même plus si j’ai réussi à extraire des bouts de Bitcoin.

Cela étant. Cela m’embête vraiment beaucoup de pouvoir perdre facilement des Bitcoin. En effet, pour simplifier à l’extrême la chose, si vous n’avez plus votre mot de passe (votre clé privée), vous perdez vos bitcoins. D’ailleurs, il semblerait que des millions de Bitcoin aient déjà été perdus. Je pense que cela va empirer. Par exemple, j’ai l’impression que très peu de gens s’organisent correctement afin qu’ils soient correctement transmis à leur mort. Je trouve cela extrêmement problématique.

Il est possible de déposer ses bitcoins chez des tiers de confiance. Cependant, les plateformes ont très souvent des réputations très sulfureuses. Et on ne compte plus les histoires de malversations et de piratage informatique. L’idée du Bitcoin est en partie de s’affranchir du système bancaire. Mais force est de constater que le système bancaire traditionnel classique est bien plus sûr à mon sens.

Dans tous les cas, si l’on veut mettre toutes les chances de son côté pour avoir des Bitcoin sécurisés et transmissibles, il y a un petit peu de travail et d’organisation !

Ma perception des fondamentaux

J’ai été aussi freiné, parce que je n’adhère pas nécessairement aux thèses des cryptomonnaies. Comme je le disais, je ne suis pas anti finances traditionnelles, et je ne cherche pas à sortir du système.

Aussi, je suis, de manière générale, relativement réticent à investir dans des actifs qui ne génèrent pas de cash flow. Pour moi, la valeur fondamentale d’un actif est bien la valeur actualisée de ses cash flows futurs. Cet avis concerne, d’ailleurs, aussi l’or ou les matières premières comme le pétrole. On peut en avoir un peu en comprenant bien les avantages et les inconvénients, mais il est indispensable de bien y réfléchir (je donne des informations précieuses à ce sujet dans ma formation).

Il existe bien sûr un narratif qui explique que le Bitcoin a une valeur fondamentale, qui d’ailleurs ne pourrait qu’augmenter. Mais je n’y adhère pas nécessairement (bien que le sujet de la Blockchain et de ses différents usages m’intéresse fortement).

Certains peuvent penser que c’est une façon d’être indépendant, d’éviter de se faire spolier son argent par un Etat et d’avoir une réserve de valeur en cas de crise majeure. Pourquoi pas, mais à titre personnel je trouve la probabilité faible (mais bien sûr existante). À vous de voir si vous adhérez à cela.

Le manque d’historique et d’analyses académiques

Je suis un investisseur qui se fonde sur la théorie “officielle” de l’investissement. Et les chercheurs se fondent sur des analyses d’investissements avec une réelle profondeur historique.

Le Bitcoin est trop récent pour que le monde académique puisse produire des études sérieuses.

Pourquoi j’ai passé le pas ?

Un actif performant et peu corrélé

Les actions sont un moteur de performance très important dans un patrimoine. Cependant, la diversification est un élément très important. Vous avez certainement déjà entendu l’expression “Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier”.

Le Graal est de trouver des actifs à la fois peu corrélés et si possible très performants. Mais c’est vraiment très rare en réalité !

Et cela a été bien démontré : lorsqu’un actif commence à être bien connu et facile à acheter, il finit par être corrélé. J’en ai parlé dans d’autres articles sur l’investissement en matière première.

On ne peut espérer que le Bitcoin soit décorrélé des autres actifs que parce que cela reste marginal, un peu compliqué et finalement sans historique. Il faut se faire une raison … et peut-être profiter de cet actif bizarre avant qu’il ne rentre dans le rang !

Une facilité d’achat grâce à de nouveaux brokers

Désormais, il existe des facilités d’achat du Bitcoin. Cela peut être sous forme d’ETF ou en utilisant des courtiers à la fois simples et de confiance.

J’ai choisi la plateforme Trade Republic, et je vous explique en détail, dans la suite de l’article pourquoi j’ai choisi cette banque !

Dans une bonne tendance

J’ai deux convictions sur le fonctionnement des tendances du marché :

  • On a du mal à savoir comment vont se diriger les marchés, et il est simple et performant d’acheter régulièrement.
  • L’effet momentum existe : ce qui a augmenté (à moyen terme) continuera à augmenter. Il vaut mieux acheter un actif en tendance haussière que baissière, et ce n’est pas un problème d’acheter au plus haut.

Ce sont des effets très bien documentés et cela s’applique à la majorité des actifs. Par ailleurs, certains investisseurs actifs en actions cherchent à investir au plus bas à 52 semaines, alors qu’il est statistiquement plus opportun d’investir au plus haut à 52 semaines. Cela peut paraître contre-intuitif. Cependant, c’est bien la réalité.

J’ai préféré attendre une tendance haussière, et cela ne me dérange pas du tout que l’on soit sur les plus hauts.

D’ailleurs, j’ai cherché une étude sur le sujet, et on peut trouver “Seasonality,Trend-following, and Mean reversion in Bitcoin”. Ils expliquent notamment qu’avoir acheté au plus haut (certes sur une période peu longue) a été une stratégie performante, car il y avait un effet de suivi de tendance.

Encore une fois, il n’existe pas assez de données et d’analyses pour être réellement confiant sur ce sujet. Cependant, il ne me paraît pas absurde que le Bitcoin ait certaines caractéristiques identiques aux autres actifs, et donc un effet momentum !

Éviter le risque de regret

La finance, et notamment les finances personnelles, c’est énormément de psychologie. Il est primordial de gérer sa psychologie et ses propres biais cognitifs.

Une des motivations premières pour passer le pas a été de gérer mon risque de regret. Si les crypto font vraiment X10 ou X100 je préfère en avoir un peu plutôt que pas du tout !

Mais combien est “un peu” ? C’est une bonne question. Et pour décider je me suis fondé, comme d’habitude, sur les bases de la théorie financière en gestion de portefeuille. Il faut partir de l’allocation du marché. Le Bitcoin a une capitalisation boursière de l’ordre de 1 trilliard d’euros soit un peu moins de 1% de la capitalisation totale des actions dans le monde ! C’est pratiquement 2% si l’on compte toutes les cryptos monnaies.

Il ne semble donc pas absurde d’avoir 1% à 2% de votre portefeuille risqué en crypto monnaies. Et en conservant votre investissement sur le long terme, vous conserverez l’allocation proche du marché.

Comment j’ai passé le pas ? Avec Trade Republic !

J’ai finalement décidé d’utiliser Trade Republic pour investir en crypto monnaies. Il ne s’agit pas d’une plateforme spécialiste en crypto. Mais c’est justement pour cette raison pour laquelle je l’ai choisie.

Les avantages de Trade Republic avec les Cryptos

Voici une synthèse des arguments qui m’ont poussé à acheter mes premières cryptos chez Trade Republic :

  • Je trouve cela particulièrement pratique d’avoir une plateforme où je peux investir Bitcoins ainsi qu’en ETF, plutôt qu’uniquement en crypto monnaies. En prime, Trade Republic rémunère le cash à 4%, ce qui est tout de même appréciable !
  • Je suis rassuré par le fait que mes Bitcoins soient dans une banque (oui Trade Republic est une vraie banque) plutôt qu’un acteur du monde de la Crypto, car on a vu beaucoup de fraudes dans ce milieu.
  • J’apprécie fortement de pouvoir facilement faire des investissements réguliers complètement automatisés.
  • Trade Republic fournit les éléments pour faire aisément la déclaration de revenus et de plus values aux impôts.
  • Les frais sont contenus : 1 euro par ordre classique et 0€ sur les plans d’accès programmés. Il faut aussi prendre en compte le “spread” qui est l’écart entre le cours d’achat et le cours de vente dans le carnet d’ordre, et c’est une autre forme de frais. J’ai pu observer qu’il était à 0,8%, ce qui me paraît très bon par rapport aux autres acteurs.
  • La plate-forme est très facile à utiliser (en particulier sur téléphone mobile).
évolution du cours du bitcoin

Les reproches de la communauté des spécialités en crypto

Certains spécialistes des cryptos reprocheront deux choses :

  • Il n’est pas possible de récupérer vos Bitcoin pour les mettre sur un cold wallet. Ce n’est pas dans l’esprit du Bitcoin. De plus, certaines personnes se sentent plus en sécurité avec leur Bitcoin chez eux plutôt que chez un acteur tiers. Cela dépend de votre état d’esprit. Personnellement, je n’aurais pas trop envie de conserver chez moi (ou dans un trou dans un jardin) un lingot d’or ! Après je ne dis pas que je ne le ferai jamais, notamment afin d’éviter la spoliation ou préparer la fin du monde à la Mad Max !
  • Il n’est pas possible d’échanger les Bitcoin directement contre d’autres cryptomonnaies et par exemple des “stable coins”, ce qui éviterait de passer par la case impôt lorsque l’on fait de la case Trading. Mais comme je ne fais pas de trading …

Parrainage Trade Republic

Trade Republic a de nombreux avantages, et est particulièrement adaptée pour l’achat d’ETF de manière régulière. Aussi ils rémunèrent votre cash à 4% par an ! Vous pouvez ouvrir un compte en moins de 8 minutes.

N’hésitez pas à utiliser mon code parrain, 757w028j . Vous aurez un petit sympa (et moi aussi)

À titre personnel, j’ai lancé un plan d’achat hebdomadaire d’ETF en actions et de crypto monnaies.

Les risques sur l’avenir du Bitcoin et autres crypto monnaies

Les performances du Bitcoin et des autres cryptos monnaies ne doivent pas faire oublier les risques, qui sont significatifs.

Une corrélation grandissante à l’avenir

Comme je l’expliquais plus haut, à partir du moment où le Bitcoin deviendra courant, qu’il y a de nombreux ETF, des contrats futures,… il est n’est pas du tout impossible que l’on ait une corrélation avec les autres actifs risqués, et en particulier les actions.

Il n’est pas du tout certain que le Bitcoin soit un actif anti-crise, un petit peu comme l’or (qui a aussi ses limites).

Si vous n’êtes pas convaincu de ce que j’avance, je vous conseille de jeter un œil à des actifs qui ont longtemps été peu corrélés comme les small caps (petites entreprises cotées), les actions des pays émergents, le pétrole, etc.

À ce sujet, vous pouvez lire l’excellent ouvrage “Investing for Adults, Book II, Skating Where the Puck Was : The Correlation Game in a Flat World” de William Bernstein. C’est le thème central de ce livre.

Par ailleurs, j’aimerais souligner qu’il est important de regarder les corrélations lorsque tout va mal, plutôt que lorsque tout va bien ! C’est d’ailleurs élément très important de l’analyse du risque d’une classe d’actif.

Un risque de méga krach

Les cryptos sont très volatiles, et rien ne dit que cela serve réellement à quelque chose. Il faut bien différencier la technologie blockchain qui peut être utile dans certains cas d’usages, et la valeur des cryptomonnaies.

Nous ne sommes pas à l’abri d’erreur de code de certaines cryptos, qui emmèneraient les autres dans leur sillon.

Enfin, certains prédisent que l’on sera très étonné lorsque l’on connaîtra l’inventeur du Bitcoin … et que la monnaie s’effondrera. Ce ne sont que des rumeurs, mais cela donne un ordre d’idée de ce qui pourrait se passer.

Je n’ai clairement pas de boule de cristal, tout comme sur les actions. Mais le risque me semble encore plus élevé. Et les krachs sur les crypto monnaies sont encore bien plus violents que sur les actions.

Conclusion pour l’Épargnant 3.0

J’investis en Bitcoin et Ethereum depuis seulement quelques semaines. Cela faisait longtemps que je réfléchissais à passer le pas. J’avais comme principale motivation d’éviter le risque de regret en cas de hausse fulgurante … tout en gardant à l’esprit que le risque de baisse fulgurante était au moins aussi probable. Je me suis toujours dit que je partirai sur une allocation proche de celle du marché.

J’étais bloqué par la complexité à bien comprendre le Bitcoin et les acteurs qui gravitent autour. Et j’ai suffisamment à faire sur les autres classes d’actifs que je maîtrise mieux : actions, obligations, SCPI, fonds en euros, obligations, etc.

J’ai été séduit par la simplicité de Trade Republic, un acteur bancaire à la fois novateur et de confiance. C’est finalement Trade Republic qui m’a fait passer le pas. J’investis la bas, avec les plans hebdomadaires, en ETF actions, et en crypto monnaies.

N’hésitez pas à utiliser mon code parrain, 757w028j . Vous aurez un petit sympa (et moi aussi)

Je dois dire que déjà les premiers jours d’investissement ont été très mouvementés ! Il faut avoir le cœur accroché et garder à l’esprit que les risques sont très élevés.

Je vais voir comment je vais pouvoir gérer cela d’un point de vue psychologique. Cela m’intéresse énormément. J’investis en actions depuis le milieu des années 80, donc je commence un peu à me connaître dans ce domaine. Mais les crypto monnaies, c’est vraiment autre chose ! Ma vision évoluera peut être !

Je vous souhaite le meilleur pour votre épargne … et surtout pour tout le reste !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

31 Commentaires

  1. Bonjour Edouard,
    Pourquoi préférer investir sur les cryptos en direct plutôt que via un ETF ?
    Investir en direct ne pose-t-il pas la difficulté de choisir sur quelle crypto investir et dans quelle proportion alors qu’avec un ETF (par exemple crypto leaders de chez Vaneck) tout est regroupé à la manière d’un ETF indiciel ?
    Merci

  2. dans l’epargnant 3.0, vous mentionnez dans votre portefeuille n° 6, le tracker du fonds norvégien souverain.
    db x-trackers II Global Sorvereign.
    J’ai cherché partout et ne trouve pas de code ISIN ni de description.
    Pouvez vous m’aider ?

  3. Laplace OLIVIER dit :

    Bonjour Edouard
    j’ai bien aimé ton article et ton questionnement est aussi certainement très partagé et aussi le mien je cours voir trade Republic
    Tout autre chose :as tu un article sur les ETF Small Caps ?
    Merci
    Cordialement
    Olivier LAPLACE

  4. Christophe dit :

    Bonjour,
    Vous écrivez : “Pour moi, la valeur fondamentale d’un actif est la valeur actualisée de ses cash flows futurs.”
    Pour ma part, je pense que la théorie économique formule les choses un peu différemment. Elle nous enseigne que la valeur d’un actif est toujours subjective et jamais mesurable. Cette valeur correspond aux flux actualisé des avantages futurs que l’on peut en retirer individuellement. Ces avantages ne sont bien évidemment pas toujours monétaires.
    Chaque individu trouve des avantages différents dans chaque actif et c’est pour cela que la valeur est subjective. S’il existait une valeur “intrinsèque” ou “fondamentale”, il n’y aurait pas d’échange. Si vous achetez un produit 10 €, on peut dire que pour vous, ce produit a plus de valeur qu’un billet de 10€ au moment de l’achat. C’est l’inverse pour le vendeur et c’est pour cela que l’échange a lieu. C’est gagnant-gagnant.
    Le prix, quant à lui, est le résultat de la confrontation de ces échelles de valeur, entre des vendeurs et des acheteurs.
    Cette approche permet d’expliquer pourquoi tous les biens et les services ont un prix, pas seulement les actifs financiers qui offrent un rendement.
    Et il est donc illusoire de chercher une valeur intrinsèque au bitcoin, et même aux actions.
    Qu’en pensez-vous ?
    Cdlt
    Christophe

  5. Salut Édouard,

    C’est grâce à toi, à ta formation que je me suis lancé dans l’investissement en bourse, et j’en suis très heureux et je voudrais vraiment te remercier. C’était pendant la période du covid. Ça été le départ de tout et ça a changé les choses et ça continuera certainement encore plus à les changer à l’avenir.
    Indirectement par la suite, je me suis intéressé aux cryptomonaies.
    Et je voudrais te dire qu’il ne faut pas en avoir peur. Il faut vraiment s’y intéresser et comprendre comment ça fonctionne. Être prudent bien sûr, ne pas faire n’importe quoi. Mais je ne peux que dire, lancez vous ! Allez y petit à petit, achetez en direct ou par le biais d’etf. Car dans l’avenir les cryptomonaies auront un rôle majeur. Les institutionnels, les banques s’y intéressent et y investissent de plus en plus, ce n’est pas pour rien. Tout le monde voudra en avoir dans l’avenir

  6. Francois Reignat dit :

    Pour rebondir sur votre réponse:
    Oui, c’est vrai que le Ledger et un peu contraignant. Fut un temps ou la qualité des exchanges ne permettaient pas de leur laisser des fonds en permanences. C’est moins vrai maintenant suite aux purges, faillites et scandales, le secteur est devenu plus sur.
    Un point sur l’allocation BTC/ETH. Autant le BTC est techniquement assez clair et simple, autant l’ETH devient de plus en plus compliqué et difficilement compréhensible. Autant je pense qu’il n’y a pas de risque technique particulier sur le BTC, autant je crois que l’ETH peux cacher des surprises de part sa conception même. C’est pour cela que j’ai une allocation 80/20 voir moins pour l’ETH, même si pour l’instant il performe mieux que le BTC. Le BTC reste une “valeur” lisible sur le plan technique, qui existera tant qu’Internet existera. Ca ne dit rien sur sa valeur, mais son existence même est extrêmement solide. Sa blockchain est répartie dans le monde entier. N’importe quel nœud de son réseau permet de le reconstituer entièrement. Des sauvegardes multiples ont faites tout les jours et stockées dans des abris profondément enfuis sous des montagnes, mieux gardées que fort-knox. Meme si internet disparaissait un moment, le BTC resurgirait intact dès lors que l’internet reviendrait en ligne. A part l’or enterré dans son jardin et encore, difficile de faire mieux en terme de résistance aux événements. Encore une fois, ça ne dit rien sur sa valeur, mais c’est déjà beaucoup. Je ne parlerai pas des autres cryptos qui ont des qualités très très variables qu’il faut regarder très précisément. l’ADA semble solide techniquement par exemple, plus que l’ETH.

  7. Bonjour… c’est un article intéressant mais il manque un développement à savoir: quels supports pour les crypto ? Vous êtes spécialiste en ETF et rien n’est dit sur les ETF bitcoin et éthereum… dommage. Quid aussi des ETF crypto initialisé par Blackrock.
    Je pense que cet article est avant tout une page perso, une déclaration de foi… et non pas réellement un mode opératoire sur des choix en cryptos.

    1. Oui, je pourrais faire une analyse des ETF crypto.
      Mais il y a déjà beaucoup d’informations dans cet article.

      PS : les ETF cryptos de Blackrock ne sont pas accessibles à un investisseur européen.

  8. Je suis étonné de ce changement d’approche.
    Votre article sur le NASDAQ 100 était très (trop) prudent et là, c’est directement du NASDAQ 100 sous stéroïdes et fentanyl ..
    La corrélation avec les actions techno US est très forte (voir 2022) et il n’y a donc aucune protection à espérer en cas de chute des marchés.
    Selon Charlie Munger, c’est un investissement ” au plus grand idiot”. Pour gagner, il faudra trouver un autre idiot pour acheter un actif sans valeur sous jacente. Cela s’appelle une pyramide de Ponzi….

    96 % des bitcoins sont détenus par 4 % des comptes. Quand ils vont vendre, cela fera très très mal….

    Je trouve plus pertinent, quand on cherche de la performance, tout en acceptant de la volatilité, d’investir ( et non de parier) sur un indice solide grâce à un ETF leverage ou de cibler un secteur en forte croissance.
    Ex
    Amundi NASDAQ 100 Daily Leverage X2
    19/05/2010 – 07/03/2024 5 203,36% versus 542,76% pour le S&P 500. (source justETF)

    Amundi Leverage X2 MSCI USA Daily
    19/05/2010 – 07/03/2024 +2 194,81% versus 542,76% pour le S&P 500. (source justETF)

    Amundi World Information Technologies
    16/08/2010 – 07/03/2024 +1 046,34% versus 542,76% pour le S&P 500. (source justETF)

    Amundi ACWI Semiconductors ESG pour la hausse actuelle à cause de l’engouement sur l’A.I

    1. Comme je l’explique c’est une évolution … sur une toute partie de mon patrimoine.
      Et en grande partie pour gérer le risque de regret !

      Sur l’avis de Charlie Munger, je le comprends, et je dis même dans l’article que la valeur d’un actif devrait être la somme de ses flux actualisés.
      On sait que cela ne fonctionne pas toujours, il suffit de regarder l’or.

      Le côté “gérer le risque de regret” est important dans ma démarche, et je ne le ressens pas du tout sur le “X2 Nasdaq”

      Mais sur le côté mettre plus de risque, je vais y réfléchir. Je ne pense pas que ce soit un élément central de ma démarche en fait.

      Avec le Nasdaq X2 on est certain d’une amplification de marché, alors qu’avec le Bitcoin on peut espérer une décorrélation dans certains cas (au moins l’espoir existe).

      Merci de votre commentaire, cela me fait réfléchir.

      1. Merci pour votre réponse qui aide à comprendre qu’il n’y a pas UNE meilleur solution mais seulement VOTRE meilleur solution.
        Je n’ai aucun regret et aucun FOMO, sur le bitcoin alors que vous en avez et la situation est exactement inverse sur le NASDAQ 100 X2. J’ai commencé à investir sur ce dernier pendant le Krach COVID mais je regrette encore de ne pas avoir débuté plus tôt. La chute de 2022 a été une occasion supplémentaire de faire les soldes.

        J’aime bien investir sur un indice large (NASDAQ 100 ou MSCI USA) avec une bonne diversification sectorielle (MSCI USA) ou, au moins, 100 sociétés différentes ce qui supprime le risque spécifique.
        J’ai l’impression qu’investir sur le bitcoin, c’est comme investir sur une biotech. Le succès très incertain se double d’un risque très élevé et asymétrique.
        Alors qu’un indice large leverage X2 me semble réunir le meilleur des 2 mondes. La volatilité est gigantesque mais il suffit de temps pour corriger les chutes. Le risque n’est pas asymétrique car les 650 sociétés du MSCI USA ou les 100 sociétés du NASDAQ 100 font des bénéfices et la tendance séculaire haussière de la bourse offre une certaine sécurité. Et les rendements très élevés dopent formidablement la mécanique des intérêts composés.
        C’est une proposition pour les investisseurs avides et pressés. Le bitcoin en est une autre.

    2. John Doe dit :

      Édouard a toujours été contre les Etf Leverage x2 et je n’ai jamais compris pourquoi. De ce fait je n’ai bien évidement pas suivi ses conseils et j’ai acheté des ETF Leverage x2 en nc grande quantité et de manière régulière depuis plus de 10 ans .
      Bien m’en a pris quand on regarde les performances de ces derniers par rapport aux ETF monde …
      Cordialement

  9. Bonjour,
    Merci pour cet article. Je rejoins votre avis sur le Bitcoin.

    Je change un peu de sujet : avez-vous prévu de faire un comparatif des meilleurs CTO en 2024 ? (comme vous avez déjà fait pour les PEA/PER/assurance vie). Cela m’intéresse grandement.

    Merci, Jean

  10. Merci Edouard pour cet article, qui navigue entre psychologie de l’investisseur (FOMO – fear of missing out – la peur de louper le train) et une approche plus classique des actifs. Mon raisonnement est assez proche du vôtre. Pour ma part, je fais partie de ceux qui préfèrent un cold wallet. Je trouve ça bien que plusieurs moyens d’investir soient proposés aux gens (cold wallet, ETF…).

  11. Justement je comptais investir en crypto aussi, sur quel ETF vous avez investi ?

  12. Antony Chauviré dit :

    Merci pour cet article. Quand vous indiquez : « Trade Republic fournit les éléments pour faire aisément la déclaration de revenus et de plus values aux impôts.», il me semble qu’ils ne fournissent pas un IFU mais un rapport fiscal. Cela implique de recalculer nous même, je me trompe ?
    Merci

    1. Ils donnent un papier avec les chiffres à recopier dans chacune des cases des impôts, mais ce n’est pas transmis automatiquement.

  13. J’ai moi-aussi franchi le pas des cryptos il y a 2 mois en ouvrant un compte TR, tres simple a utiliser. Le nombre reduit ( ~ 53 ) de cryptos ne me parait pas un defaut meme s’il en manque de tres connues meme pour les ignares mais on y trouve les principales ( ou les plus serieuses ? ) , y compris des cryptos orientees IA et on peut les filtrer par attribut ( DeFi, AI, Smart Contract, NFT, etc ) .
    Sur TR, on peut aussi investir sur l’action Microstrategy , qui possede beaucoup de bitcoins dans sa tresorerie
    avec un effet de levier de *3 sur le dernier mois par rapport au bitcoin .
    Par contre, selon Bard/Gemini, dans le passe, les perfs des ETF crypto ont ete inferieures a leur sous-jacent ( a cause de la volatilite du sous-jacent ? ) , il vaudrait donc mieux s’en tenir aux cryptos en direct, les ETF etant plutot pour les institutionnels qui n’ont pas le droit d’investir dans des cryptos.

    1. Merci de ce retour.
      Je ne suis pas du tout certain d’avoir envie de me lancer sur les alt-coins !
      Pour Microstrategy, ça se regarde, mais c’est assez spécifique car on ajoute d’autres risques à ceux du Bitcoins, vu que c’est une entreprise.
      Enfin, sur Trade Republic, ce n’est pas un ETF, on investi “en direct”.

    2. Merci pour ton article, il résume très bien tout ce qui se dit sur les crypto monnaie. Par contre je crois qu’il manque une donnée essentielle pour comprendre ce qui se passe dans ce domaine. Pour mieux l’appréhender je crois qu’il est intéressant de le comparer à la création et l’utilisation d’Internet. On pourrait dire que nous sommes dans les années 1990 et le bitcoin c’est l’invention d’Internet et les altcoins, ce sont toutes les entreprises qui ont été créées avant le crack de l’an 2000. Les crypto monnaie sont avant tout des outils informatiques qui vont être adoptés progressivement. Par contre, 90 % disparaîtront mais ce qui restera peut avoir la même direction que Apple ou Google. Nous sommes donc dans une phase du marché qui est purement spéculative il me semble que le buy & hold n’est pas pertinent car nous sommes dans un marché de trading et de spéculation car nous ne savons pas encore qui sortira vainqueur de tout ça. On peut envisager de garder du bitcoin si on croit dans la théorie de l’or numérique. Pour le reste il me semble qu’il faut une gestion plus active que pour les ETF en vue de former un patrimoine. À mon avis un des avenirs les plus sûrs c’est les rwa qui sont des crypto qui relient le monde réel à l’Internet. Mais tout cela est pour le moment réservé aux passionnés qui sont prêts à faire beaucoup de recherches ce qui est fort différent d’une gestion passive par ETF. Conclusion, il est prudent de prendre des bénéfices partiels régulièrement….

  14. Reignat Francois dit :

    Bonjour,
    J’investi dans le BTC et l’ETH depuis plusieurs années. J’ai subit l’hiver crypto de 2022, mais je suis toujours en prise avec un résultat global > 150% de gain, voici les points importants selon mon expérience:
    – éviter les alt-coins, rester sur BTC, ETH ou alors vraiment très peu juste pour voir. Je n’y vais plus pour ma part.
    – ne pas investir sur ce que l’on ne comprends pas et cela prends un peu de temps de comprendre.
    -faire très attention aux cycles, là on est dans un mouvement ascendant (Halving, ETH,…) qui peut durer quelques mois, mais immanquablement, il y aura un cycle baisser. Historiquement cela se vérifie très bien.
    – en phase d’attente garder les cryptos avec vos propres adresse et un ledger Ne pas les laisser sur les exchanges.
    – les déplacer sur les exchanges à l’approche d’un cycle baisser, car alors ca va très vite et il faut vite convertir ses crypto en stable-coins ou en euros pour ceux qui veulent alors sortir.
    – ne pas cherche à stacker (notamment l’ETH), pour pouvoir swapper en stable coins plus vite surtout à l’approche d’un renversement de tendance. Le gain du stacking est faible par rapport au perte du au délai de de-stacking.
    – surveiller la tendance longue avec des outils puissants (Glassnode, lookintobitcoin, …). Il ne faut pas se faire surprendre par une tendance longue. Une courte ce n’est pas un problème, il suffit d’attendre.
    – ne pas avoir peur des baisses brutales en phase ascendante, il faut penser long et ne pas réagir aux médias. On entends tout et n’importe quoi. Il faut se faire sa propre idée et s’acculturer aux cryptos. Lire aussi bien des articles très positifs que des articles très négatifs sur les cryptos.
    Pour ma part j’investie en phase descendante, ca fait peur, j’ai mon rendement sur les nouveaux investissements qui est négatif, jusqu’à -20%, -40% parfois, mais quand ca repart c’est le jackpot. la baisse du au Covid, l’hiver crypto, étaient de très bonnes périodes pour investir. J’investi peu en phase ascendante, car j’ai déjà l’investissement fait pendant la baisse avec un cout moyen d’achat faible. J’attends le renversement de tendance pour sécurisé en stable coin. Cette stratégie marche bien à condition qu’à un moment ou un autre cela remonte. Le risque que cela ne remonte pas pour le BTC/ETH est finalement assez faible sur du long de mon point vue. Etayer cette affirmation prendrait trop de lignes ici, mais je ne dis pas cela par hasard.
    voila, facile à dire. A faire c’est autre chose.

    1. Bonjour, et merci de ce retour détaille.
      Je ne vais commenter que quelques points :
      – Pour moi, cette histoire de Ledger c’est vraiment une contrainte. Si on l’a à la banque ou enfoui dans son jardin, ce n’est pas facile à gérer quand on continue à acheter ou à vendre.
      – Pour le stacking, je m’étais posé la question. Point de vue intéressant !
      – Oui, savoir s’il y a une valeur intrinsèque et être convaincu que cela va toujours finit par remonter, est tout de même assez clé.

  15. Justement je comptais m’y mettre aussi ! Sur quels ETF vous avez investi et sur quel support ? CTO ?

    Ça me motive à m’y mettre aussi avec votre code parrain

  16. John Doe dit :

    Et bien il etait temps! BlackRock recommande 28% d’allocation du portefeuille en BTC. Ca fait beaucoup.