Blog gestion passive et ETF | ETF, Trackers, Indices

ETF PEA D’AMUNDI : LA GAMME ÉVOLUE – A LIRE RAPIDEMMENT

Amundi qui émet des ETF parmi les plus utilisés par les particuliers en France est en train de changer sa gamme PEA. Les investisseurs ayant certains ETF doivent absolument leur vendre certains ETF d’ici le 23 juillet sous peine de voir leur PEA clôturé, et perdre l’avantage fiscal !

Lisez donc absolument cet article, afin de bien comprendre.

Qui est Amundi et Amundi ETF ?

Le groupe Amundi, filiale du Crédit Agricole

Amundi est un grand gestionnaire de fonds français, il est le numéro 1 en Europe et le numéro 10 dans le monde. Il gère plus de 1500 milliards d’euros. C’est un peu plus que la capitalisation totale du CAC 40 ! Comme pour beaucoup d’asset managers en Europe (et dans le monde), ses clients sont principalement des institutionnels (d’autres banques, des fonds de pension, des caisses de retraite, etc.)

Amundi est coté en bourse depuis 2015, mais le Crédit Agricole est actionnaire à pratiquement 70%. Il faut d’ailleurs savoir que la société a été créée en 2009 de la fusion d’entité du Crédit Agricole et de la Société Générale.

Amundi ETF

Amundi ETF est une marque. La division s’appelle en réalité “Amundi ET, Indexing and Smart Beta”. En effet, la division gère des ETF, mais aussi des fonds passifs non cotés. L’encours est d’environ 100 milliards d’euros. Il se place numéro 4 en Europe.

Les gestionnaires de fonds font couramment évoluer leur gamme

La pression de la concurrence

Les gestionnaires d’actifs, qu’ils s’occupent de fonds actifs et de fonds passifs font évoluer leurs gammes. C’est normal, ce sont des entreprises, qui cherchent à optimiser beaucoup de choses. Cette évolution est en général à l’avantage des épargnants, car les entreprises améliorent leurs produits et font baisser les prix, notamment à cause de la concurrence… et de la réglementation !

La baisse des frais

L’évolution des frais aux Etats-Unis

Une tendance de fond de l’industrie de la gestion d’actifs est la baisse des frais. Le graphique ci-dessous présente les frais des fonds actifs et passifs aux États-Unis depuis 2000 :

  • Fonds actifs en actions (0,76% en 2018)
  • Fonds actifs en obligations (0,55% en 2018)
  • Fonds passifs en actions (0,08% en 2018)
  • Fonds passifs en obligations (0,07% en 2018)

Vous aurez remarqué que :

  • Les frais des fonds passifs baissent régulièrement. On trouve désormais aux États-Unis des ETF avec des frais de … 0% par an.
  • Les frais des fonds et ETF français sont encore nettement plus chers que les fonds américains

 L’évolution des frais en France

Selon la lettre de l’observatoire de l’épargne de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) de 2019 :

Les fonds d’actions, toutes catégories confondues, ont affiché pour 2017 des frais courants moyens de 1,66 % (1,70 % en 2016 et 1,74 % en 2015).

En 2017, les 165 ETF d’actions, fonds indiciels cotés, ont affiché des frais moyens égaux à 0,41 % et les 77 fonds classés « indiciels » à 1,02 %. La moyenne des frais totaux annuels des fonds d’actions, hors fonds « indiciels » et ETF, s’est établie à 1,90 % (2,27 % pour 334 fonds d’actions européennes et 2,16 % pour 151 fonds d’actions françaises).

La bonne nouvelle pour les épargnants … c’est que cela baisse !

D’autres tendances de fond dans la gestion d’actifs

L’idée n’est pas ici de faire un cours de stratégie sur l’évolution de cette industrie, mais je partage avec vous quelques tendances de fond :

  • Une automatisation plus grande des processus support, mais aussi de la gestion. Par exemple, Blackrock, le plus grand asset manager du monde se présente assez largement comme une entreprise de technologie.
  • Le développement du smart beta, ce qui est probablement bon pour les épargnants, mais permet aussi de facturer des frais de types “indiciels”, mais plus élevés.
  • Le développement des fonds thématiques, et donc peu benchmarkables (comparables à un indice).
  • Le développement des fonds ESG (Environmental, Social and Governance), c’est à dire des fonds responsables.
  • Le développement des fonds que l’on appelle “real assets”, c’est-à-dire sur les actifs tangibles. On pense naturellement à l’immobilier. Et le Private Equity (l’investissement dans les sociétés non cotées) est aussi un vrai sujet.

Dans le domaine spécifique des ETF en Europe, on voit le développement des ETF à réplication physique au détriment des ETF à réplication indirecte (souvent appelés un peu injustement synthétiques).

L’industrie évolue, et c’est tant mieux !

Les gestionnaires d’ETF font aussi évoluer leur gamme

Les émetteurs d’ETF sont des gestionnaires d’actifs, comme les autres, ils font évoluer leur gamme, ils lancent de nouvelles idées, et si cela ne fonctionne pas, ils reviennent en arrière et ferment leur fond. C’est pour cela qu’il est souvent préférable d’éviter les ETF un peu trop innovants, un peu trop récents et avec un petit encours (le montant sous gestion).

Le graphique ci-dessous présente le nombre de nouveaux ETF et d’ETF fermés chaque année aux États-Unis. À titre d’exemple, en 2018 on a pu voir 237 nouveaux ETF et 84 ETF ont fermé. Il y a un peu plus de 2000 ETF cotés aux États-Unis.

Je n’ai pas les chiffres en Europe et en France, mais cela donne une tendance.

L’évolution des gammes de Lyxor et d’Amundi

Lyxor et Amundi sont des émetteurs d’ETF particulièrement prisés par les investisseurs particuliers français. Et à raison, la plupart des ETF disponibles d’Euronext Paris sont émis par ces deux grandes maisons de gestion.

Le développement de la gamme Core, à bas frais et à réplication physique

Amundi a eu tendance à être un peu moins cher que Lyxor. Cependant, Lyxor a jeté un pavé dans la marre, mi 2018, avec une gamme “Core”, vraiment très peu chère. Deux exemples :

  • Un ETF Monde à 0,12% par an
  • Un ETF États-Unis à 0,04% par an

Amundi a répliqué en mars 2019 avec sa gamme “Prime”, à 0,05% par an ! Amundi a commencé avec 9 ETF (mais la gamme devrait s’agrandir). On trouve notamment :

  • Un ETF Actions Monde
  • Un ETF Actions Japon
  • Un ETF Actions États-Unis

Il n’y a pas d‘ETF Pays Émergents ni chez Lyxor, ni chez Amundi.

Il faut aussi noter que les ETF d’Amundi et certains ETF  de Lyxor ne suivent pas des indices des leaders que sont MSCI ou S&P, mais de Solactive. Cela doit certainement engendrer quelques économies.

D’ailleurs, certains émetteurs utilisent même des indices internes, pour encore réduire les coûts. Cette technique a tendance à prendre une certaine ampleur.

Le développement de la gamme PEA (Plan d’Épargne en Actions)

Le PEA est clairement une anomalie (fiscale) française, et utile uniquement aux investisseurs particuliers. Ce n’est clairement pas le cœur de business des émetteurs d’ETF !

Pour pouvoir être éligible au PEA, un fonds (et donc les ETF) doit respecter des contraintes particulières. Et c’est un petit peu anormal de faire peser ces contraintes à l’ensemble des actionnaires des ETF (même hors PEA).

Lyxor a donc décidé de créer une gamme spécifiquement PEA en 2014. Les encours de ces ETF sont restés, comme nous pouvions nous en douter assez bas. Par exemple :

  • Lyxor PEA Monde (MSCI World) UCITS ETF – Capi. a 20 millions d’euros d’encours
  • Lyxor PEA S&P 500 UCITS ETF – Capi. a 20 millions de dollars d’encours

De manière assez étonnante, on trouve parfois des ETF spécifiquement PEA dans certaines assurances vie. Une technique pour faire augmenter les encours ? Cela doit au moins partiellement fonctionner, car l’ETF PEA Nasdaq a plus de 30 millions d’encours.

Pour en savoir plus sur les ETF éligibles au PEA, pensez à faire un tour sur cet article. Il s’agit réellement d’une opportunité incontournable.

Les ETF à petits encours, notamment pour les gammes PEA sont-ils un problème ? Qu’en est-il de la liquidité ?

De manière générale, il vaut mieux éviter les ETF avec des encours trop faibles. En effet, personne n’a envie de maintenir un produit, avec des coûts fixes qui ne fonctionne que moyennement !

Un autre problème pourrait être ce que l’on appelle la liquidité, c’est-à-dire la capacité à acheter et vendre un actif facilement et sans frais de frottement (ce que l’on appelle le spread, c’est à dire l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente, un petit peu comme dans un bureau de change … pour beaucoup moins cher).

Le concept de liquidité est très mal compris par les investisseurs, et notamment en ce qui concerne les ETF (qui ont des particularités). Je ne peux pas aborder en détail ce concept dans cet article (ce serait bien trop long), mais sachez que j’y porte une attention particulière dans ma formation.

Le spread chez Lyxor et ce qu’il pourrait être chez Amundi

Regardons tout de même le spread sur deux exemples :

  • Le spread est entre 0,05% et 0,08% depuis le début de l’année sur l’ETF World non PEA de Lyxor (WLD)
  • Le spread est assez stable, autour de 0,08% pour l’ETF World PEA de Lyxor (EWL)

Sachez aussi que les indicateurs de suivi de l’indice de la gamme PEA est excellente, malgré les faibles encours.

Je ne sais pas ce qu’il en sera pour la gamme PEA d’Amundi, mais cela devrait être correct. En effet, il faut bien comprendre que la qualité de suivi de l’indice et la liquidité dépend bien moins des échanges en bourse que de l’indice suivi ! C’est peut-être contre-intuitif, mais c’est bien la réalité des choses.

Amundi vient d’emboîter le pas à Lyxor avec sa propre gamme spécifique PEA. Voyons donc ce qu’il en est.

La gamme PEA d’Amundi ETF

La nouvelle gamme

Amundi a donc décidé de créer une gamme spécifique PEA, cela se traduit de la façon suivante :

  • 43 ETF précédemment éligibles au PEA ne seront plus éligibles au PEA
  • 7 ETF ont été spécifiquement créés pour le PEA. Ils ont les mêmes caractéristiques que les ETF équivalents qui ne sont plus éligibles. Ils ont donc les mêmes frais. C’est à la fois étonnant (je n’aurais pas été étonné par une hausse des frais), et une agréable surprise.
  • 39 ETF d’Amundi sont éligibles au PEA

La liste des ETF dont l’éligibilité cesse

Pour être éligible au PEA, il faut que le fonds soit composé à 75% d’actions européennes. Pourtant certains ETF, peuvent suivre des indices non européens ! Comment font-ils ?

Ils ont au moins 75% d’actions européennes et ils échangent la performance de ces actions avec la performance d’actions en dehors du marché européen. Pour cela l’ETF fait ce que l’on appelle un contrat swap avec une grande institution financière (type Société Générale ou BNP Paribas). C’est le principe de la réplication indirecte.

Cela paraît un petit peu compliqué au premier abord, mais cela fonctionne très bien.

À compter du 29 juillet 2019, les ETF suivants ne seront plus nécessairement composés à 75% d’actions européennes.

Nom des ETF non éligibles au PEACode ISIN
AMUNDI ETF MSCI UK UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010655761
AMUNDI ETF MSCI EUROPE BANKS UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010688176
AMUNDI ETF MSCI EUROPE CONSUMER DISCRETIONARY UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010688184
AMUNDI ETF MSCI EUROPE CONSUMER STAPLES UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010688168
AMUNDI ETF MSCI EUROPE HEALTHCARE UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010688192
AMUNDI ETF MSCI EUROPE INDUSTRIALS UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010688218
AMUNDI ETF MSCI EUROPE UTILITIES UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010688234
AMUNDI ETF MSCI EUROPE COMMUNICATION SERVICES UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010713735
AMUNDI ETF MSCI WORLD EX EMU UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010756114
AMUNDI ETF STOXX EUROPE 50 UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010790980
AMUNDI ETF MSCI EUROPE MATERIALS UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010791137
AMUNDI ETF MSCI EUROPE EX EMU UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010821819
AMUNDI ETF MSCI EUROPE ENERGY UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010930644
AMUNDI ETF MSCI EUROPE BUYBACK UCITS ETF - EUR (C/D)FR0012805687
AMUNDI ETF ISTOXX EUROPE MULTI-FACTOR MARKET NEUTRAL UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013284304
AMUNDI MSCI EUROPE LOW SIZE FACTOR - UCITS ETF - EUR (C)LU1681041544
AMUNDI MSCI EUROPE - UCITS ETF - EUR (C)LU1681042609
AMUNDI MSCI EUROPE EX SWITZERLAND - UCITS ETF - EUR (C)LU1681044308
AMUNDI MSCI NORDIC - UCITS ETF - EUR (C)LU1681044647
AMUNDI MSCI SWITZERLAND - UCITS ETF - EUR (C)LU1681044720
AMUNDI MSCI SWITZERLAND - UCITS ETF - CHF (C)LU1681044993
AMUNDI S&P GLOBAL LUXURY - UCITS ETF - EUR (C)LU1681048630
AMUNDI S&P GLOBAL LUXURY - UCITS ETF - USD (C)LU1681048713
AMUNDI MSCI EUROPE MINIMUM VOLATILITY FACTOR - UCITS ETF - EUR (C)LU1681041627
AMUNDI MSCI INDIA - UCITS ETF - EUR (C)LU1681043086
AMUNDI MSCI INDIA - UCITS ETF - USD (C)LU1681043169
AMUNDI MSCI EASTERN EUROPE EX RUSSIA - UCITS ETF - EUR (C)LU1681043755
AMUNDI MSCI EASTERN EUROPE EX RUSSIA - UCITS ETF - USD (C)LU1681043839
AMUNDI MSCI EUROPE HIGH DIVIDEND FACTOR - UCITS ETF - EUR (C)LU1681041973
AMUNDI MSCI EUROPE GROWTH - UCITS ETF - EUR (C)LU1681042435
AMUNDI MSCI EUROPE VALUE FACTOR - UCITS ETF - EUR (C)LU1681042518
AMUNDI MSCI WORLD EX EUROPE - UCITS ETF - EUR (C)LU1681045537
AMUNDI MSCI WORLD EX EUROPE - UCITS ETF - USD (C)LU1681045610
AMUNDI STOXX EUROPE 600 - UCITS ETF - EUR (C)LU1681040223
AMUNDI MSCI WORLD ENERGY - UCITS ETF - EUR (C)LU1681046006
AMUNDI MSCI WORLD ENERGY - UCITS ETF - USD (C)LU1681046188
AMUNDI MSCI WORLD FINANCIALS - UCITS ETF - EUR (C)LU1681045883
AMUNDI MSCI WORLD FINANCIALS - UCITS ETF - USD (C)LU1681045966
AMUNDI S&P 500 - UCITS ETF - EUR (C)LU1681048804
AMUNDI S&P 500 - UCITS ETF - USD (C)LU1681049018
AMUNDI S&P 500 - UCITS ETF - DAILY HEDGED EUR (C)LU1681049109
AMUNDI NASDAQ-100 - UCITS ETF - EUR (C)LU1681038243
AMUNDI NASDAQ-100 - UCITS ETF - USD (C)LU1681038326
AMUNDI NASDAQ-100 - UCITS ETF - DAILY HEDGED EUR (C)LU1681038599
AMUNDI FTSE EPRA EUROPE REAL ESTATE - UCITS ETF - EUR (C)LU1681039480
AMUNDI MSCI EMERGING MARKETS - UCITS ETF - EUR (C)LU1681045370
AMUNDI MSCI EMERGING MARKETS - UCITS ETF - USD (C)LU1681045453
AMUNDI MSCI EM LATIN AMERICA - UCITS ETF - EUR (C)LU1681045024
AMUNDI MSCI EM LATIN AMERICA - UCITS ETF - USD (C)LU1681045297
AMUNDI MSCI EM ASIA - UCITS ETF - EUR (C)LU1681044480
AMUNDI MSCI EM ASIA - UCITS ETF - USD (C)LU1681044563
AMUNDI JAPAN TOPIX - UCITS ETF - EUR (C)LU1681037609
AMUNDI JAPAN TOPIX - UCITS ETF - JPY (C)LU1681037781
AMUNDI JAPAN TOPIX - UCITS ETF - DAILY HEDGED EUR (C)LU1681037864
AMUNDI JAPAN TOPIX - UCITS ETF - DAILY HEDGED USD (C)LU1681037948
AMUNDI JAPAN TOPIX - UCITS ETF - DAILY HEDGED GBP (C)LU1681038086
AMUNDI JAPAN TOPIX - UCITS ETF - DAILY HEDGED CHF (C)LU1681038169
AMUNDI EUROPE EQUITY MULTI SMART ALLOCATION SCIENTIFIC BETA - UCITS ETF - EUR (C)LU1681039563
AMUNDI MSCI EUROPE QUALITY FACTOR - UCITS ETF - EUR (C)LU1681041890
AMUNDI MSCI EUROPE MOMENTUM FACTOR - UCITS ETF - EUR (C)LU1681041460
AMUNDI MSCI BRAZIL - UCITS ETF - USD (C)LU1437024992
AMUNDI FTSE 100 - UCITS ETF - EUR (C)LU1437025023
AMUNDI FTSE 100 - UCITS ETF - GBP (C)LU1437025296

Étonnamment le célèbre ETF Monde (CW8) reste éligible au PEA, sans modification.

Liste des nouveaux ETF  éligibles au PEA et leur équivalent

ETF dont le statut PEA est suppriméNouveaux ETF éligibles au PEA
Nom ETFCode ISINNom ETFCode ISIN
AMUNDI MSCI EUROPE UCITS ETF - EUR (C)LU1681042609AMUNDI ETF PEA MSCI EUROPE UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013412038
AMUNDI MSCI EM LATIN AMERICA - UCITS ETF - EUR (C)LU1681045024AMUNDI ETF PEA MSCI EM LATIN AMERICA UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013412004
AMUNDI MSCI EM ASIA- UCITS ETF - EUR (C)LU1681044480AMUNDI ETF PEA MSCI EMERGING ASIA UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013412012
AMUNDI MSCI EMERGING MARKETS - UCITS ETF - EUR (C)LU1681045370AMUNDI ETF PEA MSCI EMERGING MARKETS UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013412020
AMUNDI S&P 500 - UCITS ETF - EUR (C)LU1681048804AMUNDI ETF PEA S&P 500 UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013412285
AMUNDI S&P 500 - UCITS ETF – Daily Hedged EUR (C)LU1681049109AMUNDI ETF PEA S&P 500 UCITS ETF – Daily Hedged EUR (C/D)FR0013412293
AMUNDI NASDAQ-100 - UCITS ETF - EUR (C)LU1681038243AMUNDI ETF PEA NASDAQ-100 UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013412269
AMUNDI JAPAN TOPIX - UCITS ETF - EUR (C)LU1681037609AMUNDI ETF PEA JAPAN TOPIX UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013411980
AMUNDI JAPAN TOPIX - Daily Hedged EUR (C)LU1681037864AMUNDI ETF PEA JAPAN TOPIX UCITS ETF – Daily Hedged Euro (C/D)FR0013411998

Il y a notamment l’ETF suivant les pays émergents qui est très utilisé par ceux qui suivent ce que j’écris.

Attention, les nouveaux ETF ne sont pas nécessairement encore correctement référencés chez votre intermédiaire financier. Un peu de patience. Et envoyez un mail au service client.

Liste des ETF d’Amundi éligibles au PEA

ETF Amundi éligibles au PEACode ISIN
AMUNDI CAC 40 UCITS ETF DR - EUR (C)LU1681046931
AMUNDI CAC 40 UCITS ETF DR - EUR (D)LU1681047079
AMUNDI ETF MSCI FRANCE UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010655704
AMUNDI ETF DAX UCITS ETF DR - EUR (C/D)FR0010655712
AMUNDI FTSE MIB UCITS ETF - EUR (C)LU1681037518
AMUNDI ETF MSCI ITALY UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010655720
AMUNDI ETF MSCI SPAIN UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010655746
AMUNDI ETF MSCI NETHERLANDS UCITS ETF - EURLU1681044217
AMUNDI ETF PEA S&P 500 UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013412285
AMUNDI ETF PEA S&P 500 UCITS ETF – Daily Hedged EUR (C/D)FR0013412293
AMUNDI ETF PEA NASDAQ-100 UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013412269
AMUNDI RUSSELL 2000 UCITS ETF - EUR (C)LU1681038672
AMUNDI RUSSELL 2000 UCITS ETF - USD (C)LU1681038839
AMUNDI MSCI USA UCITS ETF - EUR (C)LU1681042864
AMUNDI MSCI USA UCITS ETF - USD (C)LU1681042948
AMUNDI ETF PEA JAPAN TOPIX UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013411980
AMUNDI ETF PEA JAPAN TOPIX UCITS ETF – Daily Hedged Euro (C/D)FR0013411998
AMUNDI MSCI CHINA UCITS ETF - EUR (C)LU1681043912
AMUNDI MSCI CHINA UCITS ETF - USD (C)LU1681044050
AMUNDI ETF PEA MSCI EUROPE UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013412038
AMUNDI EURO STOXX 50 UCITS ETF DR - EUR (C)LU1681047236
AMUNDI EURO STOXX 50 UCITS ETF DR - EUR (D)LU1681047319
AMUNDI EURO STOXX 50 UCITS ETF DR - USD (C)LU1681047400
AMUNDI EURO STOXX 50 UCITS ETF DR - DAILY HEDGED USD (C)LU1681047582
AMUNDI PRIME EUROZONE UCITS ETF DR - EUR (D)LU1931974429
AMUNDI INDEX MSCI EMU - UCITS ETF DR - EUR (C)LU1602144575
AMUNDI ETF MSCI EMU HIGH DIVIDEND UCITS ETF - EUR (C)FR0010717090
AMUNDI ETF EURO STOXX SMALL CAP UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010900076
AMUNDI ETF PEA MSCI EM LATIN AMERICA UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013412004
AMUNDI ETF PEA MSCI EMERGING ASIA UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013412012
AMUNDI ETF PEA MSCI EMERGING MARKETS UCITS ETF - EUR (C/D)FR0013412020
AMUNDI MSCI WORLD UCITS ETF - EUR (C)LU1681043599
AMUNDI MSCI WORLD UCITS ETF - USD (C)LU1681043672
AMUNDI ETF LEVERAGED EURO STOXX 50 DAILY UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010756072
AMUNDI ETF LEVERAGED CAC 40 DAILY UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010756064
AMUNDI ETF LEVERAGED MSCI USA DAILY UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010755611
AMUNDI ETF SHORT EURO STOXX 50 DAILY UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010757781
AMUNDI ETF SHORT MSCI USA DAILY UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010791194
AMUNDI ETF SHORT CAC 40 DAILY UCITS ETF - EUR (C/D)FR0010717124

Que devez-vous faire ?

Les porteurs de part des ETF dont l’éligibilité vont recevoir une lettre envoyée de la part de leur courtier, avec les modalités. Vous pouvez retrouver ici cette lettre sur le site d’Amundi. Il s’agit d’un sujet important, je vous conseille donc de lire cela attentivement. Mais voilà le principe :

  • Vous devez vendre l’ensemble des ETF qui ne sont pas éligibles d’ici le 29 juillet. À défaut, le PEA sera clôturé. Il faut absolument éviter cette situation.
  • Vous rachetez des ETF éligibles au PEA.
  • Vous pouvez en profiter pour re réfléchir à votre portefeuille PEA, optimiser et rationaliser.

L’impact pour vous : les frais de courtage et le spread !

Quel est l’impact de faire cette vente d’ETF et ce rachat d’ETF ?

Les frais de courtage

Ce processus de vente puis rachat va entraîner des frais de courtage. Si vous êtes dans une banque traditionnelle, cela peut revenir assez cher. Chez un banquier spécialisé, cela devrait coûter nettement moins cher. À titre d’exemple :

  • 0,09% par transaction pour une transaction supérieure à 4 400 € chez Bourse Direct
  • 0,1% par transaction pour une transaction supérieure à 10 000 € chez Binck

Il faut compter une transaction pour la vente et une transaction pour le rachat

Le coût du spread

Cependant, ce n’est pas fini. Comme je le disais plus haut, les intermédiaires financiers qui assurent la liquidité, c’est-à-dire que l’on puisse toujours acheter et vendre un ETF vont se rémunérer en achetant l’ETF un peu moins cher que la valeur sous-jacente des actions et en vous vendant l’ETF un peu plus cher que la valeur intrinsèque des actions suivies par l’ETF. C’est le spread, aussi appelé bid-ask dont nous parlions toute à l’heure. En approximation, on peut dire que cela devrait coûter 0,1% (deux fois 0,05%).

Le coût total : 0,3% si vous êtes chez un courtier avec des prix contenus

En tout, cette opération devrait vous coûter 0,3% et un surtout un peu de stress et d’énergie.

À noter qu’étant donné que cela se passe dans le cadre du PEA, une enveloppe fiscale capitalisante, il n’y a pas d’impact fiscal.

Que vous soyez en plus-value ou en moins-value, ne change absolument rien.

Sachez, par ailleurs, j’explique clairement, dans ma formation en ligne, comment acheter et vendre des ETF avec sérénité, car il y a tout de même quelques subtilités. J’ai notamment filmé mon écran pour que vous n’ayez pas d’incertitude.

Conclusion pour l’Epargnant 3.0 pour gérer la perte d’éligibilité eu PEA de certains trackers d’Amundi

Ce blog a pour vocation à vous aider à piloter votre épargne avec performance, mais aussi le plus sereinement possible, et en y passant peu de temps. C’est ce que certains appellent le “Lazy Investing”.

Il est préférable de suivre un petit peu ce qui se passe même lorsque l’on souhaite faire du Lazy Investing

Les gammes d’ETF évoluent

Cet épisode montre qu’effectivement il vaut mieux un tout petit peu suivre, et à minima, lire le courrier que vous envoie votre courtier. Ce n’est pratique, cependant ce genre d’épisode n’arrive tout de même pas très souvent et l’impact n’est pas très élevé (en tout cas dans le cadre d’une enveloppe capitalisation telle que le PEA). De plus, l’évolution de la gamme des ETF va la plupart du temps dans le bon sens.

Le cadre législatif et fiscal évolue

Ces évolutions peuvent être liées à une amélioration de la gamme ou à l’adaptation à l’environnement réglementaire et fiscal. Par exemple, il y a quelques années, le législateur a annulé l’éligibilité des foncières cotées au PEA. Il faut donc suivre un minimum, c’est vrai.

Dès que l’on investit (en fonds classique, en actions en direct, en immobilier, etc.) le cadre législatif et fiscal évolue, et certainement bien trop à notre goût. Il faut surveiller. Nous ne pouvons pas y faire grand chose.

Vendez vos ETF Amundi qui perdent leur éligibilité PEA et achetez en d’autres

En résumé : surtout n’oubliez pas de revendre vos ETF logés dans votre PEA qui ne sont plus éligibles au PEA d’ici mi juillet. Et pensez à prendre un peu de marge.

Si vous avez ces ETF dans un CTO ou dans une Assurance Vie, il n’y a pas d’impact.

Lisez la documentation officielle d’Amundi

Par ailleurs, j’ai écrit cet article afin de nous faciliter la vie et donner un petit peu de perspective. Cependant, la documentation d’Amundi disponible sur cette page de son site web (il y a deux PDF attachés) est clairement la référence officielle. Lisez les.

Partagez cette information afin que personne ne passe à côté

N’hésitez pas en commentaire à partager votre expérience afin que nous gérions au mieux cette situation.

De plus, pensez à en parler autour de vous (à vos proches et sur les réseaux sociaux). Ce serait dommage que des investisseurs voient leur PEA clôturés.

Sur ce je vous souhaite le meilleur pour votre épargne et pour tout le reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

66 Comments

  1. Bonjour Edouard,
    Je souhaite me lancer dans les placements du fait d’avoir un peu de trésorerie et je viens de lire votre livre « Epargnant 3.0 » et passer au livre « créer et piloter un portefeuille ETF ».
    Je viens d’avoir l’intéressement de mon entreprise qui peut être placé chez Amundi.
    Je n’ai à ce jour ouvert ni de PEA et ni d’Assurance Vie.
    Que pouvez-vous me conseiller ? PEA, ASSURANCE VIE ou AMUNDI.
    Merci de votre aide et de vos précieux conseils que je découvre sur votre site.
    Bien cordialement
    Laurent

    1. Bonjour, je ne peux rien vous conseiller; je partage de nombreuses bonnes pratiques sur le blog, dans les livres et dans la formation. Chacun doit bien réfléchir ce dans quoi il investit.

  2. Frédéric dit :

    Re-bonjour Edouard,
    Je viens d’envoyer ma question il y a quelques minutes et je m’aperçois que j’avais une question annexe sur le même sujet, veuillez m’en excuser.
    Reprenons à titre d’exemple le duo d’ETF TPXE/PTPXE. TPXE est évalué et noté par Trackingsight mais pas PTPXE, plus récent. L’évaluation de TPXE (ici 4*) est-elle également valable pour PTPXE ?
    Merci encore,

  3. Frédéric dit :

    Amundi MSCI Emerging Markets has one of the lowest fees in its Morningstar Category, which partly offsets concerns about its country concentration risk. With an ongoing charge of 0.20%, the fund has outperformed the category average in the long term on a risk-adjusted basis over the past three- and five-trailing years. This cost advantage should ke

    Bonjour Edouard,
    Une question concernant une paire d’ETF d’Amundi : ETF anciennement éligible au PEA / ETF créé pour remplacer le premier cité dans un PEA. Soit encore deux ETF d’une même ligne de votre tableau ci-dessus. Au passage, il me semble que le Ticker Reuters du second (PEA) est toujours celui du premier (non PEA) précédé de la lettre P.
    Prenons comme exemple Amundi Japan Topix (TPXE) et Amundi ETF PEA Amundi Japan Topix (PTPXE).
    Comme on peut s’y attendre, l’encours de PTPXE (41 M€) est nettement inférieur à celui de TPXE (154 M€). 41 M€ c’est peu, alors que 154 M€ commence à être correct.
    Je me pose la question suivante : en reprenant cet exemple, je suppose que PTPXE est probablement un jumeau de TPXE qui ne se différencie que par quelques détails réglementaires, notamment le fait d’être domicilié à Paris et non à Luxembourg. Il me semble que les deux sont gérés comme un bloc unique et que le coût marginal de PTPXE se réduit à celui des aspects réglementaires précités. Si mon hypothèse est correcte, les inconvénients dus à au faible encours de PTPXE (dont le risque de clôture) ne sont pas gênants, comme ce serait le cas comme pour un ETF « stand alone » à faible encours.
    Qu’en pensez-vous ?
    Merci encore pour vos précieuses informations.

  4. Bonjour,

    Je viens tout juste de prendre connaissance de cet article.

    Je viens donc de revendre en catastrophe mes ETF non éligibles au PEA pour racheter des ETF éligibles.

    Même si la date limite est passée, mon PEA n’a pas encore été cloturé par Bourse Direct, j’espère que ce ne sera pas le cas.

    Bourse Direct ne m’a envoyé aucun document pour me prévenir. Etonnant, car la clotûre de mon PEA et l’imposition des + values auraient des conséquences très négatives pour moi.

    Comme quoi, il faut toujours suivre de très frais ses ETF car c’est le genre d’information qui peuvent facilement passé inaperçues pour un non initié.

  5. STEPHANE L dit :

    merci pour cet article
    je viens de vendre mes parts de AMUNDI SP500 … je me demande l’intéret de souscrire aux nouveaux ETF AMUNDI éligibles PEA car on ne connait pas la liquidité, on ne sait pas si les porteurs de PEA représentaient 30% de l’ETF ou plutôt 5% ? Comme tu le signales, les porteurs de PEA ne sont pas la cible des gestionnaires de fonds…
    Passer d’un ETF avec un en cours de 5 454 Mill EUR à ???
    Je suis d’avis de mettre en liquidité jusqu’au 1/8 et d’observer les en-cours quand ils seront connus

    1. Bonjour Stéphane,
      Le AMUNDI ETF PEA S&P 500 UCITS ETF – EUR a déjà pratiquement 700 millions d’encours …

  6. Frankstanley dit :

    Merci pour ce post, vu tard, mais qui m’a permis d’agir à temps.
    Mais quelle surprise de constater que mon PEA contient d’autres ETF Amundi qui ne sont ni dans la liste des éligibles PEA, ni dans celle de ceux qui perdent leur éligibilité.
    C’est donc qu’ils l’ont perdue il y a déjà longtemps et que ça n’a pas entrainé la cloture du PEA. Probablement, mon courtier n’a pas les bons contrôles en place. C’était déjà vrai pour le maximum de versement qu’ils m’ont fait corriger plusieurs années après.
    Cordialement

  7. Agréablement surpris par l’encours de PAEEM après seulement 2 mois d’existence à 219M €.

    Merci pour votre article, je n’étais pas au courant de ces changements avant de le lire quelques semaines après sa parution. Toujours aucune notification de la part d’ING.

  8. Merci de l’information. Très utile. Chez Saxo banque, aucune information concernant ces ETF et leur perte d’éligibilité ne m’a été communiquée encore à l’heure actuelle. J’ai donc anticipé sur à la lecture de cet article.

    Problème : avec Saxo Banque, si un ETF n’a pas de DICI/KID en anglais, un investisseur qui se déclare comme étant un particulier (par opposition à un investisseur professionnel), ne peut investir dans cet ETF. C’est le cas des nouveaux ETF spécial PEA d’Amundi : Amundi m’a confirmé qu’ils ne publieront pas de KID en anglais.

    Saxo Banque me propose donc de me déclarer comme client professionnel pour ne plus rencontrer ce genre de limites, en faisant forcément de fausses déclarations dans leur questionnaire de profils.

    Pouvez-vous m’indiquer, Edouard, quelles sont les conséquences pratiques et réels de changer de statut de particulier à professionnel ?

    Merci. Bien à vous.

    1. Bonjour Laurent, je ne sais pas exactement de tête. Ce serait bien que Saxo vous dise. Il me semble que vous n’avez pas la garantie de remboursement si votre couetier fait une malversation…

    2. Bonjour,
      Je me heurte au même problème avec Saxo Banque, c’est absurde car il est évident que ces produits sont conçus pour être éligibles au PEA et s’adressent donc exclusivement à une clientèle française.
      Avez-vous pu résoudre le problème ?
      Merci

  9. Édouard bonjour , ou puis je trouver les ETF éligible au PEA-PME svp?
    À bientot ét merci
    Cyril

    1. Bonjour Cyril, j’ai écrit un article spécifiquement sur ce sujet. Tapez Pea PME dans la barre de recherche.
      Bien à vous

    2. Bernard jean yves dit :

      bonjour edouard et bonjour a tous,

      Titulaire d un pea chez bourse direct et detenteur de l etf AMUNDI MSCI EMERGING MARKETS – UCITS ETF – EUR (C) LU1681045370 je viens de prendre connaissance du problème… j ai vendu et je croise les doigts pour mon pea. C est dommage qd même aucun mail ni courrier de bourse direct pour m avertir ni même d amundi. Quid de la valeur de l etf de substitution qui n a pas du tout le même encours? Qu ont fait ceux qui sont dans la même situation? Vous gardez vos liquidités en attendant ou vous avez procédé au changement?

  10. Bonjour Edouard et tout le monde,

    Etant débutant, je suis un peu perdu concernant ces changements et concernant ma performance. J’ai vraiment besoin de l’aide de tout le monde

    Actuellement, ma +/- values/PRU est de – 33,49 euros. Depuis l’ouverture de mon compte, je suis en négatif. Je n’ai jamais ete en positif. Cela m’inquiete beaucoup.

    Mon portefeuille est ainsi :

    40% AMUNDI STOXX 600 (LU1681040223)
    30% AMUNDI S&P500 (LU1681048804) ——-> à remplacer par le nouveau AMUNDI ETF S&P500 (FR0013412285)
    10% AMUNDI RUSSEL 2K (LU1681038672)
    10% LYXOR TOPIC JAP (FR0011871102)
    10% AMUNDI EMERGING MARKET (LU1681045370) ——–> à remplacer par le nouveau AMUNDI ETF EMERGING MARKET (FR0013412020)

    Je pensais qu’en diversifiant géographiquement mes ETFs et avec cette allocation, j’aurais de meilleurs résultats.

    Pouvez vous m’aider à redresser la barre et être en positif en me conseillant quel ETF prendre, si les 2 ETF à changer sont bons.
    BNP et LYXOR peut etre plus interessant ?

    Merci beaucoup.

    1. Je vais tenter une réponse Steve.

      Ce n’est bien sûr que MA vision des choses, et cela dépend d’un nombre conséquent de paramètres (votre âge, horizon de placement, risque accepté, stratégie souhaitée, performance attendue, autres placements,…)

      1/ Je pense que 40% d’Europe, c’est peut-être beaucoup. Qui plus est, le STOXX600 Europe n’est probablement pas le plus performant.
      J’aime plutôt bien le VANGUARD Developed Europe, certes distribuant, mais apporte un peu de cash pour rééquilibrer, et surtout physique avec des frais moindres.

      Si vous cherchez davantage de performances, pourquoi ne pas injecter une dose de CAC40 et y associer quelques ETF sectoriels Europe parmi les plus performants à long terme. A mon avis, cela diversifie suffisamment et ne peut pas réaliser tellement moins de performance que votre choix initial.

      2/ Le S&P 500 de BNPP a plutôt bonne presse, et permet de diversifier les émetteurs.
      Pourquoi ne pas injecter une dose de Nasdaq, ce qui surpondère un peu les technologiques mais ajoute une légère sur performance à long terme).

      3/ Le Japon est de façon plus rare repris dans les PF avec un marché qui fait le yoyo en permanence, mais si vous voulez absolument répliquer l’indice Monde, alors effectivement, pourquoi pas.

      4/ Pour le reste, RS2K et AEEM, ok.

      En résumé, si je remaniais votre PF (qui n’est pas le mien), je le proposerais ainsi (encore une fois ce n’est qu’une vision de ma part, et au aucun cas un conseil à suivre) :

      Proposition 1:
      40 % BNPP S&P 500
      10% Lyxor CAC 40
      20% (en 4 fois 5%) de sectoriels Europe (je vous laisse chercher un peu…mais Tecnho pour la performance mais plus volatil, Santé pour le défensif mais un peu moins performant, conso. de base et industries ou luxe) Il y a quelques redondances avec 3 ou 4 entreprises du CAC40 incluses dans les ETF sectoriels, mais ce n’est pas très grave à mon avis.
      10% Russell 2000
      10% Emergents
      Il vous reste 10%, ainsi que je l’ai évoqué 5% sur le Nasdaq (un peu plus volatil mais avec 5% le risque est contenu) et si vous tenez absolument au Japon, ajoutez y 5% et , ou bien mettez 5% sur un 5è sectoriel Europe ou un sectoriel Monde.

      Cela vous fait un PF à 9/10 ETF mais bien diversifié pour un coût qui devrait se situer autour des 0,20%

      Proposition 2:
      50% BNPP S&P500
      5% Amundi Nasdaq 100
      10% Lyxor CAC40
      20% Vanguard D. Eur. (avec quelques redondances du CAC)
      10% RS2K
      5% JAPON ou sectoriel Monde (Santé, Eau ou nouvelles énergies pour diversifier)

      Plus simple mais également bien diversifié et moins que 0,20% de frais.

      J’espère vous avoir apporté quelques éléments de réflexion.
      GREG

      1. Wahou ! Merci bcp pour tes conseils Greg.

        Voici pour les parametres :

        – J’ai 34 ans.
        – Mon horizon de placement est de 10-15 ans (long terme)
        – Risque accepté. Mon PEA est mon profil 10 dans mes investissements (montant investi = 2000 euros)
        – J’ai 2 AV, 1 chez Linxea 100% fond euros (profil 1) et 1 autre chez Yomoni en gestion pilotée (profil 6) =
        placement long terme.
        J’ai également investi dans un robot de trading sur le marché du Forex qui marche plutot pas mal (placement moyen-
        court terme).
        – Stratégie du PEA = préparer l’avant retraite (pour mes 50 ans)

        La proposition 2 me parait plus facile à faire lol

        J’avais 2 questions:

        – Du coup, quand revendre tout ce que j’ai ? a quel moment ?
        – Ou trouver les sectoriels monde ? un exemple de sectoriel ?

        Merci bcp pour ton temps et tes conseils

        1. De façon succincte car ce n’est pas la file dédiée, Edouard pourrait trouver à redire, ce que je comprendrais.

          34 ans, vous avez tout le temps…et oui le PF2 est plus simple, n’y voyez en aucun cas un conseil mais mon approche d’après les éléments fournis.

          – Quand vendre…pour ma part j’attends en général un rebond de marché, sans (trop) perdre, quand l’occasion se présente.

          – Sectoriel monde, j’aime bien les trois secteurs suivants en diversification car j’estime que toute la planète en aura toujours besoin (conviction personnelle et biais professionnel), d’une part Lyxor World Water (AWAT), Lyxor PEA New Energy (PNRJ), et Lyxor World Health (HLTW) mais non PEA pour ce dernier ETF, en AV vous l’avez en revanche.

          Bonne fin de journée.

  11. Bonjour Edouard,

    Heureusement que je reçois les alertes quand vous publiez un article, sinon je serai passé complètement à côté de cette évolution chez Amundi ! Je ne me souviens pas avoir reçu de notifications de Bourse Direct, c’est normal ?

    Concernant l’ETF LU1681045370, existe-t’il d’autres possibilités que le nouveau FR0013412020 ? Comme j’ai tous mes ETF chez Amundi (3 en tout), c’est l’occasion d’aller voir ailleurs. J’ai cherché sur le site de Lyxor mais je n’ai rien vu d’éligible au PEA.

    David

  12. Cédric FRAIOLI dit :

    Bonjour Edouard,
    A votre connaissance, existe-t-il des alternatives aux ETF Amundi MSCI World ex. EU / ex. EMU, qui perdent leur éligibilité PEA ?
    Je comptais utiliser le second en complément de l’excellent Lyxor Core MSCI EMU. Quadruple intérêt pour moi par rapport à un unique tracker monde type CW8 : avoir une part d’ETF à réplication physique, diversifier les émetteurs, réduire les frais et réduire l’exposition aux USA dans mon portefeuille global, pour m’approcher plutôt d’une répartition par PIB que par capitalisation… mais cela tombe à l’eau s’il n’y a plus d’alternative.

  13. Bonjour Édouard,

    Un peu « perturbant » ces changements…

    Quelles sont vos préconisations pour remplacer :

    L’ETF Emergent (AEEM) d ‘Amundi : le nouveau Amundi PEA FR0013412020 (PAEEM) ou le Lyxor FR0011440478 (PLEM) ?

    L’ETF SP500 d’Amundi : le nouveau Amundi PEA FR0013412285 (PE500) ou le BNP BNPP Easy (ESE) comme écrit dans votre dernier livre ?

    ou autre alternative bien sur :)

    Merci

    Benjamin

  14. Il n’est pourtant plus éligible. La seule source fiable est d’aller voir les listes (une pour les FCP français et l’autre pour les SICAV luxembourgeoises) données sur le site d’Amundi.

  15. Bonjour Edouard, Je suis investi sur l’ETF Amundi EPRA qui va perdre son éligibilité au PEA. As tu une alternative car pour moi il n’y avait pas meilleur ETF foncières côtées…. :( D’autant plus que je vais revendre à perte cette ligne. Merci en tout cas pour cet article!

    1. Bonjour,
      Je me posais la meme question, mais ayant reçu la lettre de bourse direct, amundi epra europe Lu 1681039480 n est pas dans leur liste des non eligibles…Alors qui croire? merci.

  16. Bonjour Anto,
    Pour ma part j’utilise celui de BNP paribas qui a les mêmes frais (0,15%).
    Pour le coup, je suis un peu refroidi par Amundi, moi qui avait hésité entre (également) le Stoxx 600 d’Amundi et BNP, je me félicite d’avoir choisi le BNP…

    Au final, cet épisode interpelle sur un autre aspect de la gestion Lazy dans le cadre du PEA, qui est un autre paramètre à intégrer dans le choix de tel ou émetteur d’ETF.

  17. Bonjour,
    Si l’on possède un ETF qui devient non éligible au PEA dans une Assurance vie que se passe t il ? Amundi va garder les 2 ETF actifs ? Merci
    Laurent

  18. Bonjour,
    Je cherche un remplaçant pour Amundi Epra Europe, immobilier.
    Une proposition?
    Merci Edouard pour tes informations.
    Thierry

  19. J’ai appelé Amundi pour savoir si l’ETF monde pouvait perdre son éligibilité PEA. Ils m’ont répondu qu’il gardera cette éligibilité à l’avenir.

  20. Bonjour Edouard et merci pour cette mise à jour très importante.
    Ayant investi à 100% sur l’ETF SP 500 commercialisé par Amundi, je me pose la question de la migration.
    Est-il préférable d’acheter dès maintenant l’ETF PEA de Lyxor (à encours relativement faible, comme tu le précises dans d’autres articles par ailleurs), ou convient-il de le remplacer par le nouveau ETF de la gamme PEA d’Amundi, sachant que nous ignorons dans quelle mesure il aura du succès ?
    En te remerciant.

    1. Bonjour Anto, c’est vraiment difficile de savoir le succès de la ligne PEA d’Amundi, mais surtout à quel point Amundi va correctement gérer ces ETF. Avec Lyxor, on sait au moins. Comme indiqué dans l’article, au moins on sait.

      1. Re-bonjour Edouard,
        Depuis ton dernier article en mai, j’ai effectivement migré chez l’ETF répliquant le SP 500 de la BNP.
        Or au moment de faire mon versement trimestriel sur Bourse Direct, il est indiqué que le document DICI n’ est pas disponible ou inexistant et que par conséquent on ne peut pas acheter des parts de ce produit. J’ai contacté le courtier qui m’a dit que les américains n’ont pas traduit le DICI et que jusqu’à nouvel ordre on ne pouvait donc pas acheter cet ETF ! Comme je fais mon versement tous les 3 mois, je ne sais pas depuis quand cette situation perdure…
        Que faire ? Changer de nouveau d’ETF ?
        En te remerciant pour tes lumières.

  21. Un vieux lecteur de la première édition... dit :

    Merci Édouard de l’alerte !
    Un point me surprend : pour rebondir pourquoi prendre le SP500 d’Amundi à 2M€ d’encours alors que BNP propose le même avec 3Mds € d’encours. C’est contraire à tous vos enseignements… Et puis pourquoi rester fidèle à Amundi qui nous lâche très durement…
    Merci de vos analyses toujours précieuses.

    1. Bonjour Hugues, je n’ai jamais dit qu’il fallait absolument rester chez Amundi et prendre des ETF à petits encours. Cela étant quand on voit ce qui c’est passé chez Lyxor, nous n’avons pas de raison de croire que cela va mal se passer chez Amundi.
      Par ailleurs, l’ETF S&P 500 de BNPP Easy ETF est clairement une option envisageable.

  22. Merci Bruno pour votre réponse. Je veux creuser de ce côté là ;)

  23. Merci Bruno je vais creuser de ce côté là merci ;)

  24. Pour remplacer le LU1681045537 (CE8) (ETF Monde hors Europe) sur le PEA.

    a) Une possibilité :

    80% de SP 500 PEA Lyxor ou Amundi (USA ~80 % comme dans le CE8)
    10 % de Topix PEA Lyxor ou Amundi (Japon ~10 % comme dans le CE8)

    et 10% où l’on veut ou peut lorsqu’on veut raffiner (par exemple Asie dév. et émergents),

    b) ou plus simple :

    88.6% de SP 500 PEA Lyxor ou Amundi (USA ~80 % dans le CE8)
    11.4 % de Topix PEA Lyxor ou Amundi (Japon ~10 % dans le CE8)

    c) Une autre possibilité, si on veut se simplifier la vie au maximum : 100% de SP 500 PEA Lyxor ou Amundi !

  25. Merci beaucoup Edouard de nous avoir prévenu.
    Pour mar part, je n’ai pas rien reçu de de Bourse Direct pour l’instant :(

    Quoiqu’il en soit, quelqu’un a-t-il une idée de remplaçant pour le LU1681045537 (CE8) ?

  26. a) Chez Bourse Direct, j’ai pu acheter les nouveaux ETF d’Amundi le 21/05, pas avant (pas le 20). Ils étaient référencés mais pas encore disponibles à la vente car le DICI n’était pas enregistré par Bourse Direct (ou par Morningstar, je ne sais) et donc les fonds n’étaient pas considérés comme autorisés par l’AMF.

    Les DICI étaient certes déjà sur le site d’Amundi, mais il a fallu quelques jours pour que « ça passe » jusqu’au courtier.

    De même, l’ETF PEA MSCI Europe de Lyxor était dans la même situation (non autorisé à la vente faute de DICI) quand j’ai regardé, à l’époque (20 et 21/05).

    b) Je n’ai pas reçu la lettre, mais comme j’ai vendu dès le moment où j’ai pu, c’est peut-être ça.

  27. Ronan Le Quéré dit :

    Bonjour Edouard, Bonjour à tous.

    merci pour ces informations essentielles.
    j’ai une question relative à Boursorama : les nouveaux ETF sont bien référencés mais à chaque tentative d’opération sur ces titres, une alerte m’indique les valeurs ne sont pas négociables actuellement. Qu’est ce qui pourrait bloquer selon vous ? merci pour vos réponses éclairées.

    bonne fin de journée et bon week-end à tous.

    Ronan

    1. Bonjour Ronan,
      difficile à dire, il faudrait demander au service client de Boursorama. Mais je ne suis pas étonné que ça mettre un peu de temps.
      D’ailleurs qui a déjà reçu la lettre ?

      1. Je suis passé sur l’ETF de lyxor pour remplacer l’ETF MSCI EM (LU1681045370)

  28. Est-ce qu’il vaudrait mieux aussi éviter CW8 ? Ou est-ce que la vague est passée ?
    Car Lyxor avait également créé un World PEA.

    J’avais un world ex europe et un momentum europe.
    Je pensais revenir bêtement sur le fameux CW8. Mais si ils nous refont le coup…

    Peut être faudrait t-il repartir sur le world PEA de lyxor du coup ?

    1. Franchement, je ne sais malheureusement pas. Je ne vois pas d’explication pour laquelle CW8 n’est pas touché … ou si une … ils veulent m’éviter d’avoir à republier mon livre ;-)
      Je leur demanderai à l’occasion.

    2. Franchement, je ne sais malheureusement pas. Je ne vois pas d’explication pour laquelle CW8 n’est pas touché … ou si une … ils veulent m’éviter d’avoir à republier mon livre ;-)
      Je leur demanderai à l’occasion.

  29. Merci Bruno.

    Quel serait le bon moment pour les vendre sans trop perte ?

    Mon portefeuille vous semble il assez pertinent ?
    Vu que je dois vendre, avez vous des ETF qui sont plus performants que ce que j’ai et qui fonctionnait très bien avec mon portefeuille.

    Encore une fois, étant débutant, je suis à l’écoute de propositions..

    Merci beaucoup

  30. Bonjour

    a) Amundi Russel 2K (LU1681038672) et Lyxor TOPIX PEA (FR0011871102) restent bien tous deux éligibles au PEA.

    b) Amundi ETF MSCI EM (LU1681045370), Amundi ETF STOX600 (LU1681040223) et Amundi ETF SP500 (LU1681048804) sont à vendre et remplacer. Par exemple, par Amundi ETF PEA MSCI EM (FR0013412020), Amundi ETF PEA MSCI EUROPE (FR0013412038) et Amundi ETF PEA SP500 (FR0013412285) ou d’autres chez Lyxor.

    Bien cordialement

    1. Deux ou trois précision pour certains (cela a déjà été expliqué par Edouard, mais il est bon d’insister)

      a) Le changement ne concerne que les PEA et non les comptes-titres ordinaires (CTO). Sur un CTO, les ETF restent disponibles et rien n’est changé en ce cas.

      b) La page d’info d’Amundi : https://www.amundietf.fr/particuliers/Common-Content/actualites-et-publications/2019/La-gamme-Amundi-ETF-eligible-au-PEA-evolue, avec deux lettres téléchargeables (pdf).

      c) Pour l’instant, rien de semblable pour d’autres gammes d’ETF (Lyxor, BNPP), mais cela est déjà arrivé dans le passé (Lyxor je crois) et peut encore arriver (à voir, je me méfie un peu).

      Peu de risques a priori pour les ETF explicitement marqués « ETF PEA… » dans leur nom chez Lyxor ou Amundi (sinon leur fermeture éventuelle si l’encours est trop faible).

  31. Merci beaucoup Edouard de ces informations capitales !

    Je me demande d’ailleurs comment peut évoluer la valeur d’une part d’ETF qui va fermer, j’imagine que cela va plutôt entraîner une baisse progressive, curieux tout de même d’une fermeture si massive de la part d’Amundi pour autant d’ETF, surtout pour de gros ETF comme ANX, 500, AEEM, AASI, CE8,… ça me semble inouï.

    Cela nous montre également que diversifier les émetteurs pour un même ETF peut être une bonne option.

    1. Bonjour Greg, il n’y aura pas de baisse progressive. D’ailleurs, ces ETF ne ferment pas … c’est l’éligibilité fiscale qui est modifiée.

  32. C’est extrêmement embêtant pour moi. J’avais investi dans un ETF SWI : LU1681044720 qui n’est plus éligible au PEA et sans produit de remplacement… Je ne sais pas comment procéder ?? Je n’ai pas la liquidité pour mettre la même chose en AV.
    Misère !

  33. Bonjour,
    Pourriez-vous citer un document source d’Amundi ?
    Ce serait bien.
    Merci.

  34. Bonjour Edouard,

    Etant debutant, mon objectif etait de capitaliser mon épargne et grace à vous, j’ai connu les ETF et la gestion passive d’un PEA.

    J’ai construit un portefeuille il y a 1 mois mais avec ce nouveau post, je suis un peu perdu.

    Voici la composition de mon portefeuille:

    Amundi ETF MSCI EM (LU1681045370)
    Amundi Russel 2K (LU1681038672)
    Amundi ETF STOX600 (LU1681040223)
    Amundi ETF SP500 (LU1681048804)
    Lyxor TOPIX PEA (FR0011871102)

    Ces 5 trackers sont ils concernés par votre article ? Dois-je les remplacer par les nouveaux ?

    De plus, avez vous des conseils sur le choix de mes ETF en fonction du rendement actuel ? Des suggestions ?

    Merci Edouard et continuez comme ca.

  35. Bonjour à tous
    J’ai pour ma part migré mes ETF Amundi perdant l’éligibilité au PEA, pour les remplacer par des BNPP Easy (en particulier ESE pour le SP500 et ETZ pour l’Euro Stoxx600). Je trouverais très pénible (pour rester poli) que BNPP nous fasse le même coup qu’Amundi dans quelques mois …

    1. Bonjour Alex, effectivement la performance de l’ETF de BNPP a été excellente, mais pas sûr que cela continue. Et on se sait pas ce que BNPP a en tête. Pas simple …

  36. Merci de ces informations, c’est quand même déplaisant de subir ce genre de choses. A quand un PEA, toujours limité à 150K de versements où l’on peut investir sur l’ETF que l’on souhaite…Puisque de toute façon les contraintes sont contournées.
    Apparemment, sauf erreur de ma part, l’ETF suivant le MSCI China H – CC1, reste éligible. C’est aussi surprenant, tant mieux.

  37. Bonjour Edouard,
    merci encore pour l’article.
    Vous dites dans la partie sur Amundi :
     » En effet, la division gère des ETF, mais aussi des fonds passifs non cotés. L’encours est d’environ 100 millions d’euros. »
    N’y-a-t-il pas une erreur de puissance de 10 sur l’encours? (100 milliards peut-être?)

    Bien à vous,
    cat

  38. « En tout, cette opération devrait vous coûter 0,3% et un surtout un peu de stress et d’énergie. »

    C’est exactement cela ! Surtout un jour où les bourses font des zigzags.

    Le référencement des nouveaux ETF d’Amundi pour le PEA n’a d’ailleurs pas été fait immédiatement chez mon courtier (mais délai très raisonnable).

    Opération faite le 21/05.

  39. Merci pour vous explications. J;ai noté une coquille:

    2* utile
    Le PEA est clairement une anomalie (fiscale) française, et utile uniquement utile aux investisseurs particuliers. Ce n’est clairement pas le cœur de business des émetteurs d’ETF !

    Pensez-vous vraiment que le PEA sera cloturé et non pas transformé en CTO ?

  40. Bonjour Edouard et merci pour cet article.
    Je suis surpris que les nouveaux ETF deviennent C/D. Si je comprends bien, cela signifierait que chaque année Amundi décide si les dividendes sont versés ou capitalisés. Mais sauriez-vous quel est l’intérêt d’un tel fonctionnement ?
    Par ailleurs, j’aurais tendance à vendre mon Amundi ETF SP500 et à racheter non pas l’équivalent PEA mais le concurrent BNPP Easy ETF SP500 qui a de meilleures performances. Mais j’imagine qu’il y a un risque que BNPP suive la même stratégie que Lyxor et Amundi à court terme ? Qu’en pensez-vous ?
    Merci.