Euronext logo
Blog gestion passive et ETF | Bonnes pratiques investissement

EURONEXT : LA BOURSE DE PARIS, AMSTERDAM, BRUXELLES, OSLO, …

Euronext est la maison mère de la bourse de Paris. Lorsque vous passez un ordre de bourse, il y a de grandes chances que vous passiez par Euronext Paris. Mais Euronext est bien plus que le système d’échange des actions sur la place de Paris.

Euronext n’est pas qu’à Paris, il y a aussi Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne, Dublin, Oslo …

L’histoire d’Euronext

Euronext est née en 2000, de la fusion des bourses de Paris, Bruxelles et Amsterdam. Euronext, comme d’autres entreprises, a fait de la croissance externe en rachetant d’autres entreprises, en l’occurrence d’autres bourses. Ainsi, Euronext intègre désormais le LIFFE (le marché des produits dérivés à Londres), et la bourse de Lisbonne.

En 2007, Euronext fusionne avec le NYSE, c’est-à-dire le New York Stock Exchange, la bourse de New-York (aux Etats-Unis les 3 principales bourses sont NYSE, NASDAQ et AMEX). En 2013, Nyse Euronext est acquis par la société ICE (Intercontinental Exchange) qui décide de séparer les activités en Europe de NYSE Euronext. La société Euronext N. V., basée aux Pays-Bas est alors introduite en bourse en 2014. 76% des actions sont échangées en bourse et le reste est détenu par un ensemble d’actionnaires de référence (la Caisse des Dépôts et Consignations, Euroclear, etc.).

Euronext acquiert la bourse irlandaise en 2018 et la bourse d’Oslo en 2019.

La structure du groupe Euronext

Aujourd’hui, le groupe vaut en bourse 5 milliards d’euros et le chiffre d’affaires de plus de 600 millions d’euros.

Au final, la structure du groupe est un peu plus complexe que ce que je viens de décrire, comme vous pouvez le voir dans ce schéma issu du rapport annuel de la société.

Euronext, le groupe
Le groupe Euronext

Ainsi, Euronext est présente à Paris, Amsterdam, Londres, Bruxelles, Dublin, Oslo, Lisbonne. Cependant, tous les systèmes informatiques ne sont pas unifiés, il ne s’agit donc pas encore d’une bourse unique.

Les différents marchés

Il y a plusieurs marchés sur Euronext (Euronext, Euronext Growth et Euronext Access) avec des règles différentes

Le marché réglementé

Le marché réglementé s’appelle Euronext, il y a Euronext Paris, Amsterdam, Bruxelles, etc. Pour être cotées sur ce marché, les entreprises doivent respecter des règles de publication de leur donnée financière assez strictes. Pratiquement 500 sociétés sont cotées sur Euronext Paris, et un peu plus de 100 sur Euronext Amsterdam et sur Euronext Bruxelles.

Euronext Growth (anciennement Alternext)

Euronext Growth, nouvelle dénomination d’Alternext depuis 2017. Les règles d’admission sur ce marché sont nettement moins strictes que pour le marché réglementé. Ainsi, ce sont les petites sociétés qui choisissent ce marché. La capitalisation boursière moyenne des entreprises introduites sur ce marché est de 84 millions d’euros contre 3341 millions d’euros pour le marché réglementé. Il y a un peu plus de 200 sociétés cotées sur Euronext Growth dont la grande majorité à Paris.

Euronext Access (anciennement Marché Libre)

Euronext Access s’appelait avant le marché libre. Les règles d’admission sont encore plus simples. Mais cela veut dire qu’en tant qu’investisseur vous avez moins d’information, et une information moins contrôlée (les comptes n’ont même pas besoin d’être audités). La capitalisation moyenne des entreprises entrées en bourse sur ce marché est de seulement 53 millions d’euros. Il y a un peu plus de 150 sociétés cotées sur Euronext Access Paris, et 120 sur Euronext Access Amsterdam.

Moins le marché est réglementé et plus les volumes sont faibles.

On peut échanger bien d’autres choses que des actions sur Euronext, des obligations ou des ETF par exemple

Euronext ce n’est pas que les actions, on peut échanger des ETF (Exchange Traded Funds) – il y en a d’ailleurs plus de 1100, des fonds classiques, des obligations, des produits dérivés, des warrants, des certificats et des produits structurés.

Les frais de courtage actions

En tant qu’investisseur particulier, il est souvent préférable de passer par Euronext Paris, Amsterdam ou Bruxelles plutôt que par une autre bourse, car les frais de négociations facturés par les courtiers sont plus avantageux.

Comparons les tarifs pour un ordre de 900 euros, en fonction des bourses :

Bourse Direct BinckBoursorama Classic
Euronext Paris 1,9 €2,5 €5,5 €
Euronext Amsterdam1,9 €2,5 €5,5 €
Euronext Bruxelles1,9 €2,5 €5,5 €
Euronext Lisbonne18 €2,5 €32,9 €
Bourse de Londres15 €16,35 €32,9 €
Bourse allemande (XETRA)15 €16,35 €32,9 €

Si vous voulez en savoir plus sur le courtier Bourse Direct, n’hésitez pas à consulter cet article.

Focus sur les ETF

En tant qu’investisseur particulier, vous pouvez donc rechercher des ETF intéressant coté sur Euronext Paris et Amsterdam. Il y a des ETF intéressants à la bourse d’Amsterdam (c’est moins le cas pour Bruxelles).

Les investisseurs avancés en ETF et avec un patrimoine significatif pourront s’aventurer sur les bourses de Londres ou en Allemagne. Le choix est beaucoup plus grand que sur Euronext. Même les émetteurs français tels que Amundi ou Lyxor commencent à coter leurs ETF uniquement sur ces bourses et pas sur Euronext Paris (ou Amsterdam).

Il y a à peu près 500 ETF sur Euronext Paris, mais plus de 1000 à Londres et pratiquement 1500 en Allemagne.

Focus sur les petites capitalisations

Il ne faut pas oublier que les frais de courtage ne sont qu’une composante des coûts totaux d’achats d’une action. Il faut aussi prendre en compte le spread, c’est à dire l’écart entre le meilleur cours vendeur et le meilleur cours acheteur. Cela peut représenter des coûts importants (bien supérieurs aux frais de courtage) pour les petites capitalisations avec des petits volumes d’échange.

Euronext est un émetteur d’indices

Euronext publie plus de 500 indices boursiers dont :

  • Des indices nationaux sur les grandes capitalisations tels que : AEX (Pays-Bas), BEL 20 (Belgique), CAC 40 (France), ISEQ 20 (Irlande) et PSI 20 (Portugal)
  • Des indices sur les capitalisations moyennes ou petites telles que : CAC Mid, CAC Small, BEL Small, ISEQ Small
  • Des indices thématiques
  • Des indices sectoriels

La bourse de Paris n’est plus au Palais Brongniart

Historiquement la bourse de Paris a été située dans le 2e arrondissement de Paris, au Palais Brongniart. Mais du fait de l’information de la bourse, les activités de bourse ne se sont plus passées dans le palais. La bourse de Paris n’est plus située dans le Palais depuis 1998.

Cela étant le Palais Brongniart reste un symbole de la bourse de Paris. Il n’est pas rare de voir des images du palais dans les médias lorsque l’on parle du CAC 40.

Je vous souhaite le meilleur pour votre épargne … et surtout pour tout le reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 Commentaires

  1. Bonjour Edouard

    Un immense merci pour votre remarquable travail de vulgarisation.

    J’ai lu l’ensemble des articles du blog, vos 2 livres et visionné vos vidéos mais je n’ai pas de réponse à la question suivante:
    Vous évoquez dans cet article les bourses allemandes et l’offre en ETF.
    J’ai un cas concret à ce sujet: Bourse direct propose 2 ETF smart beta sans equivalent chez lyxor ou amundi. Les passages d’ordre sont indisponibles et j’ai contacté le service client à ce sujet mais sans réponse pour l’instant.
    Il s’agit des iShare Edge MSCI USA Momentum Factor UCITS ETF et du iShare Edge MSCI World Momentum Factor UCITS ETF.
    Ils sont cotés au LSE, en Suisse et, en euros, sur Xetra et Deutsche Boerse.

    Quels sont les critéres pour choisir la place de cotation ?
    Pour les ETF iShare non cotés sur EuroNext , faut il privilégier une place en particulier ?

    Merci de votre réponse

    1. Je suis aussi intéressé par votre question. Je voudrais acheter ces mêmes ETF, mais je ne sais sur quelle bourse les acheter.

  2. Marin des Mares dit :

    Attention ⚠️ BourseDirect facture des frais supplémentaires pour beaucoup d ETF de 0.56% par ordre . Par exemple pour PEAP ( celui éligible au PEA PME) cela fait 7€50 par ordre alors que Binck reste à 2€50 . A méditer

    1. Bonjour, je ne pense pas, j’utilise Bourse Direct depuis des années.
      7€50 correspond à l’addition des frais de courtage de 1,9€ et des frais de gestion pendant 1 an. C’est ce que l’on voit quand on clique sur “détail des frais” au moment de passer un ordre.

  3. MICHEL MONTANT dit :

    Les ETF, en cas de crise boursière sévère:
    – Plus le temps passe, plus l’encours des fonds ETF est importats
    – si baisse massive des cours, on peut craindre le retrait boule de neige des fonds ETF (comme pour les actions). Les gérants qui doivent répliquer un indice par ex, vendront facilement certains titres mais n’arriveront pas en en écouler d’autres peu recherchés. Qu’adviendra t il alors sans acheteurs?
    – En cas de crise sévères, certaines valeurs appartenant à un ETF donné peuvent faire faillite. Que deviendra alors l’ETF ?

    Ne sous estimez vous pas les risques des ETF ?

    Très cordialement

    1. Bonjour Michel,
      comme vous le soulignez -> comme pour les actions
      En cas de crise, oui les actions baisseront, et les ETF avec, c’est conçu comme tel.
      Si une entreprise fait faillite, sa valeur sera proche de 0. Cela sera compté comme tel dans l’ETF. C’est comme ça pour les fonds actifs. L’ETF ne devient rien de particulier, le cours de l’ETF prendra cela en compte.
      L’investissement est risqué par essence. Investir en ETF aussi.

  4. Pasinetti dit :

    Le livre créer et piloter est très bien fait.bravo. merci

  5. BENAMEUR dit :

    Bonjour Monsieur,
    Juste une question un peu simple, est-ce que il est pas intéressant d’acheter quelques action de Euronext ? C’est vachement stable et ça un rendement bien bien meilleur que les fonds en euros et qui est une société assez solide.
    Qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous pouvez donner votre portefeuille d’ETF à la louche sans forcément donner les pourcentages.
    Je serai le plus heureux de connaître dans quoi vous croyez ( car je vous suit depuis assez longtemps et j’adore votre travail ).
    Bien cordialement.

    1. Bonjour,
      Pour l’achat d’actions sur Euronext, ça ne se conçoit que dans un portefeuille diversifié et dans une stratégie précise. Je n’ai pas regardé de trop près, mais par rapport à mes critères, à première vue, elle me paraît chère.
      Pour ce qui est de mon portefeuille personnel, je pourrais l’écrire, mais c’est le pourquoi j’ai fait comme ça qui est intéressant. J’utilise surtout des concepts qui sont présentés dans les modules Premium de la formation. Mais je peux vous dire que j’ai plus de 80% de mon patrimoine financier en actions, au travers d’ETF pour une très large part. Mais j’ai aussi des fonds en euros et des SCPI (un peu). Je fais aussi de l’investissement en direct sur des actions (des petites/micro caps) en utilisant des critères quantitatifs.
      Bien à vous
      Edouard

      1. Benameur dit :

        Merci à vous, les ETF j’ai un ETF monde (50%), ETF MSCI USA hyper intéressant (20%), Amundi ETF pays émergents (20%), CAC 40 (10%) et je souhaite acheter une ou plusieurs SCPI vous me conseillez laquelle svp ?

  6. LUC PAOUR dit :

    bonsoir,

    je viens de terminer la lecture de votre livre “créer et piloter un portefeuille d’ETF …
    c’est tout simplement génial par la clarté et la pertinence !!
    je vous en remercie et vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.
    bien à vous,

    Luc PAOUR