POINTS CLÉS

  • Il est possible de construire une sélection de valeur fondée sur les facteurs small value momentum. Ce sont les facteurs les plus robustes, mais il n’existe pas réellement d’ETF adapté à ce jour, et a fortiori sur le PEA-PME.
  • Le site web payant Stockopedia permet de mettre en place assez facilement cette stratégie.

Rappels des principes du small value momentum

Dans de précédents articles nous avons montré que les actions de petites tailles mal valorisées et les actions ayant le plus augmenté récemment avaient de grandes chances de mieux performer que le reste du marché. Cela s’explique d’une part parce qu’elles supportent plus de risque et d’autre part parce que ces stratégies exploitent des biais psychologiques des investisseurs tant individuels que professionnels.

Pour en savoir plus vous pouvez lire les articles suivants :


Comprendre, sélectionner, acheter, vendre des ETF


GRATUIT ET IMMÉDIAT

Par ailleurs, dans l’article sur le PEA-PME nous avons vu qu’il n’y avait pas d’ETF intéressant éligible à cette enveloppe fiscale. Et dans l’article Quels ETF Smart Beta pour l’épargnant 3.0, on peut voir que les ETF smart beta ont des limites et qu’il n’y a pas d’ETF small value éligible au PEA.

Enfin, dans l’article Optimiser son épargne en utilisant des facteurs small beta peu corrélés, on s’aperçoit qu’il est bon de mixer plusieurs facteurs smart beta, notamment afin de réduire le risque.

Dans ces conditions, n’est-il pas possible de se créer un ETF smart beta maison, soit un portefeuille diversifié s’appuyant sur le small value et le momentum ? Oui !

Cette stratégie rentre dans le cadre de l’investisseur 3.0, car, une fois qu’elle est bien comprise et mise en place elle prend très peu de temps et parce qu’elle s’appuie sur des recherches scientifiques robustes.

Les règles de construction du portefeuille Small Value Momentum

La première partie de la démarche consiste à définir les règles de construction de son portefeuille et il y a de nombreuses façons de la faire.

  • Choisir les règles définissant ce qu’est une action value. On a notamment le choix entre les indicateurs suivants : le prix de l’action sur la valeur comptable, le prix sur les ventes, le prix sur les cash flow, le taux de dividende (et bien d’autres). On peut choisir d’en mixer plusieurs.
  • Choisir les règles définissant ce qu’est une action de petite taille. On se référera à la capitalisation boursière. Il ne pas les prendre non plus trop petites afin de garder une certaine liquidité.
  • Choisir les règles définissant ce qu’est une action momentum. On a le choix entre autres entre la hausse de l’action sur 6 mois par rapport au marché, sur 12 mois, sur 12 mois moins le dernier mois, le fait d’être proche de sur plus haut à 52 semaines.
  • Choisir le nombre d’actions que l’on veut en portefeuille et la fréquence de mise à jour de son portefeuille. Cela doit être un équilibre avec les frais de transaction (et le spread) induite par la rotation des actifs.
  • Choisir si on veut des actions momentum et des actions small value ou si on veut des actions small value momentum.

Cela peut paraître compliqué, mais une fois que l’on a compris c’est assez simple. Je vais vous donner un exemple, qui n’est pas le plus optimal, mais qui permet de comprendre relativement facilement :

Sélectionner les entreprises qui font entre 100 millions et 1 milliard d’Euros de capitalisation boursière. Parmi ces actions choisir les 20% qui ont le PER (revenu sur prix) le plus bas. Parmi ces actions, choisir les 20 actions qui ont le plus augmenté sur un an. Acheter ce portefeuille une fois par an et vendre l’ancien.

Mette en place la stratégie avec Stockopedia

Acheter 20 actions une fois par an ne prend pas beaucoup de temps, mais comment trouver les actions selon les règles que l’on a définies?

On peut par exemple faire une macro sous Excel pour aller chercher cette information sur les sites d’informations financiers tels que Boursorama, Yahoo Finance ou le Financial times. Cela étant, il faut des compétences en programmation, du temps et s’attendre à devoir faire de la maintenance, car l’organisation des différentes pages que l’on télécharge peut évoluer avec le temps.

On peut aussi choisir un site internet fait spécialement pour cela. C’est ce que l’on appelle un screener. Et Stockopedia est justement un excellent screener, spécialement conçu pour faire ce genre de choses.

Il a de nombreuses fonctionnalités, fiable, beau et facile à comprendre.

L’idée est ici de donner un avant-goût de ces fonctionnalités.

On a d’abord une fiche qui rassemble de nombreuses données sur chacune des entreprises du marché.

stockopedia_fichevaleur

Mais dans notre cas où nous faisons une sélection automatique, ce n’est pas le principal. Stockopedia calcule automatiquement certains scores :

  • Un score value
  • Un score momentum
  • Un score quality
  • Des scores synthétisant les 3 précédents scores
  • De nombreux autres (risques de faillite, formule magique de Greenblatt, score de Priotroski etc.)

Voici par exemple le score d’Air Liquide sur les principaux score :

airliquide_stockopedia

On y voit que c’est une action assez peu value (donc plutôt chère), d’assez bonne qualité et avec un momentum légèrement au-dessus du marché (européen en l’occurrence).

Si on est un épargnant avancé, on ne sera pas nécessairement d’accord sur la façon de calculer ces scores, mais honnêtement en première approche ça simplifie beaucoup les choses.

À partir de ces informations (entre autres) vous pouvez créer votre propre liste de façon très simple grâce à des filtres. Il y a déjà des filtres prédéfinis fondés sur des écrits d’auteurs bien connus.

On a, par exemple, le screener Tiny Titan de James O’Shaughnessy (voir le livre What Works on Wall Street) ou la formule magique de Joe Greenblatt (voir le Petit livre qui bat le marché).

Cela vous permet d’aboutir à une liste très rapide de valeurs qui ont des chances de très bien performer.

Il permet aussi de suivre dans le temps votre portefeuille et voir s’il est toujours en ligne avec votre stratégie. Vous pouvez ainsi vous appuyer sur ce style de graphiques :

stockopedia_graphvaluemomentum

Conclusion pour l’Épargnant 3.0

Cette stratégie n’est pas sans risque, notamment parce qu’elle est très concentrée. Ici vous aurez probablement entre 10 et 30 valeurs, alors qu’un ETF Monde a plus de 1500 valeurs. La concentration permet d’être plus exposé aux facteurs, même qu’un ETF Smart Beta, mais le risque est aussi plus grand.

Par ailleurs, elle peut sous-performer pendant longtemps, même si on réduit ce problème en mixant plusieurs facteurs, censés être relativement décorrélés.

Enfin, elle coûte cher, car refaire votre portefeuille vous fait encourir des coûts de trading. Il s’agit d’une part des frais de votre courtier et d’autre part du spread. Ce dernier point est important. Le spread est l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente dans le carnet d’ordre. Et cet écart peut devenir important sur les petites valeurs, parfois peu liquides.

Il y a aussi le prix de Stockopedia, légèrement supérieur à 500€ par an. La taille du portefeuille doit tout de même être relativement significative pour se permettre cet investissement. Mais rappelons qu’un fonds actions coûte 2% par an en France. Pour un investissement de 25000€ ce fonds vous facturera 500€ aussi (s’il n’a pas de frais d’entrée). Certes dans cette stratégie vous avez aussi les frais de transaction, mais cela permet d’avoir un ordre d’idée.

Cette stratégie est donc à réserver aux Épargnants qui savent où mettre les pieds, à la fois sur le plan technique et sur la maîtrise de sa psychologie. Mais à mon sens les gains peuvent être très significatifs. A titre personnel, je l’utilise sur mon PEA-PME, car il n’y a pas d’autre choix. Par ailleurs, je compte la déployer à plus grande échelle sur mon PEA.

Il faut aussi dire que ce style de stratégies, automatiques, a été recommandé par de très grands investisseurs, souvent plus connus pour être des investisseurs actifs. On pense notamment à Benjamin Graham, l’inventeur du value investing fondamental et auteur du classique « L’investisseur intelligent ».

Cela étant, encore une fois, et comme toujours, investir dans un ETF Monde de façon régulière est une façon assez optimale d’investir.

Pour aller plus loin vous pouvez lire les 2 autres articles que j’ai écrit sur le Value Momentum et Stockopedia :