zone euro
|

EURO STOXX 50 : UN INDICE BOURSIER À ÉVITER ?

L’Euro Stoxx 50 est un indice boursier majeur. C’est un petit peu l’équivalent du CAC 40 pour la zone euro. Cependant est-ce réellement une bonne idée d’investir dans un OPC qui suit cet indice ?

Qui publie l’Euro STOXX 50 ?

Les indices peuvent être gérés par des bourses (le CAC 40 est édité par Euronext, par exemple) ou par des acteurs spécialisés. Parfois aussi, les bourses créent aussi parfois des acteurs spécialisés dans le domaine.

L’Euro Stoxx 50 est publié par STOXX, et c’est pour cela qu’Eurostoxx s’écrie en deux mots. STOXX publie plus de 10 000 indices boursiers. L’entreprise créée par plusieurs bourses européennes (dont Euronext) et Dow Jones, en 1997 a publié son premier indice en 1998. Aujourd’hui STOXX fait partie de Qontigo, dans le groupe de Deutsche Börse (la bourse Allemande à Francfort).

La définition officielle de l’Euro Stoxx est la suivante :

L’indice EURO STOXX 50® est représentatif de la performance des 50 plus grandes entreprises de 20 supersecteurs en termes de capitalisation boursière flottante dans les pays de la zone euro. L’indice a un nombre fixe de composants et fait partie de la famille des indices STOXX blue-chip. L’indice suit environ 60 % de la capitalisation boursière flottante de l’indice EURO STOXX Total Market (TMI).

STOXX Qontigo

Quels sont les composants de cet indice boursier ?

Un indice pour la zone Euro

Comme le CAC 40 suit les 40 plus grandes entreprises en France, l’Euro Stoxx 50 suit la performance des 50 plus grosses entreprises de la zone euro. Cependant, il y a quelques subtilités.

L’indice suit les entreprises de 9 pays de la zone euro : France, Allemagne, Pays-Bas, Espagne, Italie, Filande, Irlande, Belgique, Luxembourg. Or, il y a actuellement 19 pays dans la zone euro. Il exclut donc des “petits” pays tels que la Slovénie, la Lituanie, le Portugal ou la Grèce.

La méthode de calcul de la pondération des entreprises

Le poids de chaque entreprise dans l’indice est calculé en fonction de la capitalisation boursière flottante de l’entreprise et non de la capitalisation totale. La capitalisation boursière flottante correspond aux actions que l’on peut échanger en bourse. Par exemple, on ne peut échanger en bourse que 50 % des actions de LVMH, un des tout premiers constituants de cet indice. Les actions de la famille Arnault ne sont pas négociables en bourse. Le poids de LVMH dans l’indice est donc deux fois inférieur au poids total de l’entreprise : 400 milliards au total, plutôt que 200 milliards au total.

Ainsi, début 2023, la capitalisation totale de l’indice est de 4000 milliards d’euros, mais seulement 3000 milliards de flottant.

C’est le cas de beaucoup d’indices boursiers. D’ailleurs, comme je le montre dans cet article, cela peut avoir un impact lorsque vous décidez de l’allocation géographique de vos investissements en actions.

Un composant ne peut pas dépasser 10 % de l’indice. Actuellement, le plus gros composant est ASML (un leader mondial dans le domaine des semi-conducteurs) avec 7 % de l’indice. On est donc loin de cette limite. Cependant, il n’est pas impossible que dans le futur, un composant soit limité par son poids dans l’indice.

Il faut aussi que les actions des entreprises de STOXX 50 aient un minimum de liquidité.

L’indice est revu annuellement en septembre.

La liste complète des entreprises composant l’Euro Stoxx 50

Composition Euro Stoxx 50

EntrepriseSecteurPoids (%)Pays-BasBourse
ASML HOLDING NVTechnologie de l’information7,63Pays-BasEuronext Amsterdam
LVMHBiens de consommation cycliques6,79FranceNyse Euronext – Euronext Paris
TOTALENERGIESEnergie4,95FranceNyse Euronext – Euronext Paris
SAPTechnologie de l’information3,69AllemagneXetra
SIEMENS N AGIndustries3,61AllemagneXetra
SANOFI SASanté3,34FranceNyse Euronext – Euronext Paris
LOREAL SABiens de consommation de base2,96FranceNyse Euronext – Euronext Paris
SCHNEIDER ELECTRICIndustries2,91FranceNyse Euronext – Euronext Paris
ALLIANZFinance2,90AllemagneXetra
LAIR LIQUIDE SOCIETE ANONYME POURMatériaux2,54FranceNyse Euronext – Euronext Paris
DEUTSCHE TELEKOM N AGla communication2,42AllemagneXetra
AIRBUS GROUPIndustries2,35FranceNyse Euronext – Euronext Paris
BNP PARIBAS SAFinance2,30FranceNyse Euronext – Euronext Paris
BANCO SANTANDER SAFinance2,05EspagneBolsa De Madrid
IBERDROLA SAServices publics2,01EspagneBolsa De Madrid
VINCI SAIndustries1,98FranceNyse Euronext – Euronext Paris
HERMES INTERNATIONALBiens de consommation cycliques1,97FranceNyse Euronext – Euronext Paris
AXA SAFinance1,93FranceNyse Euronext – Euronext Paris
MERCEDES-BENZ GROUP N AGBiens de consommation cycliques1,90AllemagneXetra
BAYER AGSanté1,84AllemagneXetra
PROSUS NVBiens de consommation cycliques1,80Pays-BasEuronext Amsterdam
SAFRAN SAIndustries1,67FranceNyse Euronext – Euronext Paris
ANHEUSER-BUSCH INBEV SABiens de consommation de base1,66BelgiqueNyse Euronext – Euronext Brussels
ESSILORLUXOTTICA SASanté1,59FranceNyse Euronext – Euronext Paris
ING GROEP NVFinance1,57Pays-BasEuronext Amsterdam
INFINEON TECHNOLOGIES AGTechnologie de l’informatioon1,51AllemagneXetra
MUENCHENER RUECKVERSICHERUNGS-GESEFinance1,49AllemagneXetra
BASF NMatériaux1,42AllemagneXetra
BANCO BILBAO VIZCAYA ARGENTARIA SAFinance1,42EspagneBolsa De Madrid
NORDEA BANKFinance1,40SuèdeNasdaq Omx Helsinki Ltd.
INTESA SANPAOLOFinance1,38ItalieBorsa Italiana
KERING SABiens de consommation cycliques1,36FranceNyse Euronext – Euronext Paris
ENELServices publics1,34ItalieBorsa Italiana
DEUTSCHE POST AGIndustries1,32AllemagneXetra
PERNOD RICARD SABiens de consommation de base1,31FranceNyse Euronext – Euronext Paris
STELLANTIS NVBiens de consommation cycliques1,30ItalieBorsa Italiana
ADYEN NVTechnologie de l’informatioon1,27Pays-BasEuronext Amsterdam
UNICREDITFinance1,26ItalieBorsa Italiana
CRH PLCMatériaux1,21IrlandeIrish Stock Exchange – All Market
DANONE SABiens de consommation de base1,14FranceNyse Euronext – Euronext Paris
ENIEnergie1,07ItalieBorsa Italiana
INDUSTRIA DE DISENO TEXTIL INDITEXBiens de consommation cycliques1,05EspagneBolsa De Madrid
BMW AGBiens de consommation cycliques1,03AllemagneXetra
DEUTSCHE BOERSE AGFinance1,03AllemagneXetra
KONINKLIJKE AHOLD DELHAIZE NVBiens de consommation de base0,95Pays-BasEuronext Amsterdam
VOLKSWAGEN NON-VOTING PREF AGBiens de consommation cycliques0,91AllemagneXetra
FLUTTER ENTERTAINMENT PLCBiens de consommation cycliques0,90IrlandeIrish Stock Exchange – All Market
ADIDAS N AGBiens de consommation cycliques0,81AllemagneXetra
NOKIATechnologie de l’informatioon0,80FinlandeNasdaq Omx Helsinki Ltd.
VONOVIA SEImmobilier0,48AllemagneXetra

Le cas de LVMH est intéressant : c’est la première capitalisation européenne si l’on compte en capitalisation totale, et c’est la 2e dans l’indice (qui compte en capitalisation flottante).

Pour en savoir plus, allez sur le site de Stoxx

La page Euro Stoxx 50 de l’émetteur de l’indice donne des informations précises sur la composition actuelle et sur les méthodes de calcul. C’est un bon endroit si vous voulez approfondir ce sujet.

De manière générale, il est toujours important de lire les “factsheets” des indices, quand on investit dans un OPC (actif ou passif) qui se réfère à un indice.

Les inconvénients de l’indice boursier Euro Stoxx 50

Il ne suit que les très grandes entreprises

L’Euro Stoxx 50 est un indice suivant les très grandes entreprises, et non la bourse dans son ensemble. La capitalisation totale de l’indice ne capture que 60 % de la capitalisation totale de la zone euro. Selon la Banque Mondiale, il y a plus de 4600 sociétés cotées dans la zone euro, soit à peu près 100 fois plus que le nombre de constituants de l’Euro Stoxx 50.

Il n’a pas la même représentation géographique et sectorielle que la Bourse dans son ensemble

La répartition géographique est celle des très grandes capitalisations et non celle de la bourse dans son ensemble. Par exemple, la France pèse 40 % de l’Euro Stoxx 50, mais uniquement 33 % des bourses de la zone euro (en comptant les moyennes et petites capitalisations). L’Italie pèse 4,9 % de l’indice Euro Stoxx 50, mais 8,4 % des bourses de la zone euro.

La répartition géographique est la suivante :

PaysPoids Euro Stoxx 50Poids Euro Stoxx Total Market Index
France39,9%33%
Allemagne30,2%27%
Pays Bas13,5%12,3%
Espagne6%7,4%
Italie4,9%8,4%
Finlande2%4,3%
Irlande1,9%2,2%
Belgique1,6%3,5%
Répartition géographique de d’Euro Stoxx 50 face au marché boursier total (Mars 2023)

Le problème est du même ordre pour la répartition sectorielle. On a une répartition sectorielle liée aux très grandes entreprises et non à la bourse dans son ensemble.

SecteurPoids Euro Stoxx 50Poids Euro Stoxx Total Market Index
Technologie14,8%11,9%
Grande consommation13,7%9,2%
Industrie12,4%13,5%
Banque9,4%9,5%
Chimie8,8%6,9%
Santé6,8%7,4%
Assurance6,2%5,5%
Énergie5,9%5,2%
Automobile4,6%4,8%
Alimentation3,8%
Répartition sectorielle de d’Euro Stoxx 50 face au marché boursier total (Mars 2023)

Par exemple, le secteur technologique passe de 14,8% dans l’Euro Stoxx 50 à 11,9% dans Euro Stoxx Total Market Index.

Quels sont les indices alternatifs à l’Euro Stoxx 50 ?

Il existe des indices alternatifs pour investir dans la zone euro qui sont plus représentatifs des Bourses européennes.

Euro Stoxx Total Market

Comme dit au-dessus, STOXX la société qui publie l’indice Euro Stoxx 50 publie aussi l’indice Euro Stoxx Total Market qui couvre 95 % de la capitalisation de la zone euro avec un peu plus de 600 sociétés. Cependant, ce n’est pas (en tout cas à l’heure actuelle) un indice investissable.

Stoxx 600

Il publie aussi le STOXX 600 Europe qui permet de couvrir 90 % de la capitalisation boursière de 17 pays européens (dont certains en dehors de la zone euro, tel que le Royaume-Uni). Il existe bien des ETF qui suivent cet indice.

MSCI EMU

MSCI publie des indices sur toutes les capitalisations sur la zone qu’il nomme EMU (European Monetary Union). À titre d’exemple, l’indice MSCI EMU IMI couvre les grandes, moyennes et petites capitalisations de la zone euro. Vous pouvez lire cet article du blog sur MSCI afin d’en savoir plus.

FTSE Developed Europe

FTSE publie aussi le même type d’indice. Nous pouvons citer le FTSE developed Europe (600 constituants) ou FTSE Eurozone (300 constituants). Vanguard utilisent souvent les indices FTSE pour ses ETF.

Quelle a été la performance de l’Euro Stoxx 50 ?

La performance depuis 1998 de l’Euro Stoxx 50 par rapport à d’autres indices

Regardons la performance et la volatilité de différents indices, afin de comparer l’Euro Stoxx 50. Les calculs sont faits de fin 1998 à fin 2022. Tous les calculs prennent en compte les dividendes en net return (impôt à la source déduit) et sont en euros.

J’ai pris des indices MSCI équivalents car la performance est plus facile à calculer. L’indice EMU Large Cap est un peu plus diversifié que l’Euro Stoxx 50, car il comprend 100 lignes.

Indice boursierPerformance annualiséeVolatilitéCommentaire
MSCI EMU Large Cap4%18%Équivalent Euro Stoxx 50
MSCI EMU IMI 4,5%17,6%Grandes/Moyennes/Petites capitalisations
MSCI USA7,1%15,6%Équivalent S&P 500
MSCI World6,3%14,5%Diversification Mondiale
Comparaison des indices boursiers depuis fin 1998

Les performances passées, surtout sur uniquement 21 ans, ne préjugent pas de performances futures, cependant nous pouvons observer certaines choses :

  1. L’Euro Stoxx 50 approximé par le MSCI EMU Large Cap a eu une mauvaise performance par rapport aux petites capitalisations. En effet, l’indice EMU IMI qui comprend des capitalisations de toutes tailles (hors micro capitalisations) a eu une performance supérieure et un risque inférieur. Selon la théorie financière, il est normal qu’un investissement en petites capitalisations ait une meilleure performance qu’un investissement en grandes capitalisations.
  2. Les actions de la zone euro et en particulier celles de l’Euro Stoxx 50 ont eu une moins bonne performance que les actions américaines, et donc qu’un indice monde (qui comprend à peu près 50 % d’actions américaines). La théorie ne dit pas que les actions américaines doivent surperformer les actions européennes. Cela pourrait très bien être le contraire dans les 20 prochaines années.
  3. Les indices diversifiés que ce soit en nombre d’entreprises, en zone géographique (et même en monnaie) ont permis de très nettement réduire le risque (mesuré ici par la volatilité).

Comparaison sur 5 ans

Je compare ici uniquement le risque sur 5 ans représenté par la volatilité

Indice boursierVolatilité
Euro Stoxx 5021%
Stoxx 60018%
S&P 500 (en euros)17,3%
MSCI World (en euros)16,3%
Comparaison des indices boursiers sur 5 ans

Nous pouvons observer que l’Euro Stoxx est plus volatil que les indices plus larges, même s’ils comprennent un risque de change, ce qui est le cas du S&P 500 et du MSCI World.

Comment investir sur l’Euro Stoxx 50 ?

Fonds actifs ou fonds passifs ?

Vous pouvez choisir d’investir directement dans les actions de l’indice Euro Stoxx 50 (notamment au sein de votre PEA), utiliser des fonds actifs ou encore des ETF (Exchange Traded Funds). J’ai comparé ces 3 solutions dans l’article Comment investir en Bourse ?

Les ETF Euro STOXX 50

La solution la plus adéquate est probablement les ETF. Vous trouverez ci-dessous les ETF Stoxx 50. Ils sont éligibles au PEA (Plan d’Epargne en Actions).

ETFISINEncours (m€)Frais annuelsPerf. 5 ans
Amundi Euro Stoxx 50LU168104723615350,15%42,07%
BNP Paribas Easy Stoxx 50FR00127394312510,18%42,16%
HSBC Euro Stoxx 50IE00B4K6B0224610,05%42,36%
Invesco Euro Stoxx 50IE00B60SWX252100,05%41,4%
iShares Core Euro Stoxx 50IE00B53L3W7933450,1%42,47%
Lyxor Core Euro Stoxx 50LU09085012151570,07%42,84%
UBS ETF Euro Stoxx 50 – DistLU01362340683780,15%41,82%
XTrackers Euro Stoxx 50LU038086502130180,09%42,46%
ETF Euro Stoxx 50 (Mars 2023) – Données issues de JustETF

Sur les 5 dernières années, le tracker de Lyxor a été le plus performant. Cela étant, rappelons que ce n’est pas l’unique critère pour choisir un tracker.

Ces ETF ont eu une meilleure performance que leur indice MSCI EMU net return (avec impôt à la source). Par exemple, le tableau ci-dessous issu de Quantalys l’indique parfaitement :

Performance de l'ETF Lyxor Euro Stoxx 50
Performance de l’ETF Lyxor Euro Stoxx 50

Sur 8 ans, l’ETF a eu une performance de 51,8%, contre 45,20% pour l’indice net return et … 36,63% pour la moyenne des fonds de la catégorie. Comme d’habitude, les ETF ont une excellente performance par rapport aux fonds actifs.

À noter que l’ETF fait mieux aussi l’Euro Stoxx Net Return (7,76% contre 7,31% sur 10 ans, selon Amundi-Lyxor).

Les ETF Europe sur des indices plus larges

Vous pouvez trouver des ETF sur les indices MSCI EMU chez iShares, Amundi et Lyxor.

Pour le Stoxx 600, vous trouverez des ETF chez BNP Paribas Easy ETF, Invesco, iShares, Lyxor, XTrackers. Le plus performant sur les 5 dernières années a été celui de BNP Paribas.

Par exemple, le BNP PARIBAS EASY STOXX EUROPE 600 UCITS ETF – EUR est éligible au PEA et a des frais de 0,2% courants réels.

J’ai comparé sur leur historique commun grâce à Quantalys, les performances, la volatilité et le ratio de Sharpe (le rapport performance sur risque).

ETF Stoxx 600 vs ETF Euro Stoxx 50

Sur cette période (presque 10 ans), la performance a été meilleure pour l’indice le moins large (l’Euro Stoxx 50), mais la volatilité bien supérieure. Le ratio de sharpe est à l’avantage du Stoxx 600.

Chez Lyxor vous trouverez des ETF sur les indices FTSE Developed Europe et FTSE Developed Europe All Cap (plus de 1000 constituants). Ils ne sont pas éligibles au PEA.

Les ETF Europe dans les assurances vie

Dans, les assurances vie, y compris celles de mon comparatif des meilleures assurances vie, il y a souvent des ETF Euro Stoxx 50, mais rarement des ETF européens suivant des indices plus larges.

Prenons quelques exemples :

  • Linxea Spirit 2 : il y a bien un ETF Euro Stoxx 50, des ETF européens sectoriels, et des ETF européens ESG.
  • Linxea Avenir 2 : Lyxor Euro Stoxx 50, MSCI EMU Value, et MSCI Small Cap
  • Placement Direct Vie : Lyxor Core Stoxx 600. Voilà une bonne nouvelle !

Conclusion pour l’Épargnant 3.0 : un rapport performance sur risque non optimal

Pour être direct, investir dans l’Euro Stoxx 50 n’a pas été une bonne solution. Certes, la performance sur les 5 dernières années a été de 35%. On pourrait s’en contenter. Mais c’est moins bien que ce que l’on aurait pu faire mieux et moins risqué en diversifiant géographiquement.

Sur plus long terme, il aurait été aussi intéressant de diversifier dans les petites capitalisations.

Il me paraît donc sage de choisir dans la mesure du possible des indices boursiers plus larges et plus diversifiés. Pour en savoir plus sur les meilleures pratiques pour piloter son épargne grâce à la gestion passive, n’hésitez pas à vous renseigner sur la formation on line Epargnant 3.0.

Sur ce, je vous souhaite le meilleur pour votre épargne et surtout pour tout le reste.

Questions fréquentes sur l’Euro Stoxx 50

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16 Commentaires

  1. Declercq dit :

    Bonjour monsieur
    BNP me propose d investir sur un fond structure
    Athena prestige eurostocj 50 banks.
    Part. 100.000 euros
    Qu en pensez vous ? Cdlt

  2. bertrand dit :

    bonjour,
    J’ai cru voir que les frais du BNP Paribas Easy STOXX Europe 600 UCITS ETF ont augmenté cette année et sont passés à 0,26% au lieu de 0,20 %
    (voir référence sur https://www.justetf.com/fr/etf-profile.html?isin=FR0011550193#overview).
    Je voudrais savoir si il est toujours interessant d’investir sur un etf synthétique avec une meilleure performance (et donc qui gomme un peu ses frais ) ou sur un autre etf avec moins de frais mais dont la performance est historiquement moins bonne même si ils suivent un même indice.
    J’ai remarqué que l’etf monde de Lyxor sur assurance vie Lyxor MSCI World UCITS ETF – Dist FR0010315770
    avait de la même manière des frais plus élevé (environ 0,3%) mais performait mieux que certains autres etf comme celui d’amundi Amundi ETF MSCI World UCITS ETF DR avec des frais de 0,18%. Est-ce souvent le cas?

    1. Bonjour Bertrand,
      pour être certain des frais il faut regarder ce que dit l’émetteur : Frais courants réels (31.12.21) 0,20%
      Pour la performance des ETF, c’est au cas par cas en fait. Mais les frais ne sont pas un indicateur suffisant pour prévoir la performance future quand on parle des ETF.

  3. Amaury Gravy dit :

    Bonjour,
    l’ETF WORLD est fort axés sur les USA, donc comment profiter de l’Europe qui performe mieux que les USA ?
    y a t il un ETF mieux équilibré que le “monde” ?
    Personnellement, je pars sur une répartition
    50% Monde,
    10% Stoxx 600,
    10% Emerging markets.
    Les 30% suivants, je les mets ailleurs :
    20% sur l’immobilier tokenisés (RealT),
    et 10% en “divers”, dont 2% en crypto.

  4. Bonjour, c’est interessant de parler de l’EURO STOXX 50 car justement la banquepostale propose en ce moment ce qu’ils appellent des offres de produits structurés : capital versé garanti à, 80% ou 90% au bout de 8 ans si ça chute, investi sur l’euro stoxx 50….
    https://www.labanquepostale.fr/particulier/produits/epargne/placements_financiers/protection_capital.html

    est ce que ça rend l’euro stoxx 50 plus interessant ou non ? que penser d’une telle opportunité en cette période basse (qui justifie je suppose l’apparition de ces 2 offres)
    cordialement

    1. Bonjour

      C’est surtout une belle arnaque, le sous-jacent étant le Stoxx50 dividendes non réinvestis.
      Chaque année, il vous manque environ 3% de performance (dividende moyen des entreprises du Stoxx50), autant vous dire que sur le long terme, votre performance sera quasi nulle.
      Donc en gros, vous avez à peine le rendement d’un fonds euro, sans la garantie du capital.
      Si vous voulez faire une allocation “actions”, il y a pléthore de fonds indiciels à préférer.
      Ce produit de la Banque Postale (mais il en existe d’autres) est vraiment le PIRE truc dans lequel vous pouvez investir.
      Je serais “conseiller financier”, j’aurais honte de placer de tel trucs chez mes clients (si j’agis dans leur intérêt bien entendu … si je place mes intérêts en premier, ce type de produit est génial).

    2. Bonjour balayn,
      Pour appuyer ce qui Fred, les produits structurés sont structurés pour vous arnaquer.
      Est-ce ce que vous choisissiez la durée d’investissement ? L’indice ? Les conditions ? Les seuils ?
      Rien du tout. Les vendeurs de tels produits mettent en avant la transparence des règles. Règles clairement à leur avantage. Sinon , pourquoi le feraient-ils ?
      C’est compliqué donc ça doit être super bien, non ?
      David.

  5. Bonjour Mr. Petit

    Après avoir lu votre livre, j’ai ouvert un PEA et décide de créer une portefeuille d’ETF’s avec:
    70% USA – BNP Paribas Easy S&P 500 UCITS EUR ACC / FR0011550185
    30% EUROPE – j’ai 3 options et chaque une presente un problème différent:

    1 – BNP Paribas Easy STOXX Europe 600 UCITS EUR ACC / FR0011550193
    2 – iShares Core MSCI EMU UCITS EUR ACC / IE00B53QG562
    3 – Lyxor Core EURO STOXX 300 UCITS EUR ACC / LU0908501058

    1 – Le premier est synthétique et j’ai dejá un ETF synthétique et en plus de BNP Paribas (je voudrais éviter d’avoir 100% de mon portefeuille chez le même emeteur)
    2 – Le deuxième, physique, est domicilié en Irlande (il y a un problème en terme de fiscalité? Je verrai mon rendement diminué à cause des impôts a payer en Irlande?)
    3 – Le troisième, physique, est domicilié au Luxembourg (ça pose aussi un problème de fiscalité?), il est aussi un peu plus chère et avec un petit encours.

    Je voudrais savoir votre avis sur lequel des 3 je doit choisir pour compléter mon portefeuille de seulement 2 ETF.
    Le but c’est d’avoir une stratégie passive a très long terme (15 ans), avec mensualités de 1000 euros.

    Merci beaucoup pour votre aide,
    Cordialement,
    Pedro,

  6. Bonjour à tous, Edouard

    Je souhaite compléter mon portefeuille que j’ai sur Bourse direct.
    Jusqu’à présent, ce n’était pas trop prolifique (+34euros).

    Du au changement de certains ETF Amundi, j’ai du retirer 3 de mes ETF (amundi emergents, sp500 et europe).

    Actuellement, il me reste plus que :

    – Amundi Russel 2000
    – Lyxor PEA Japan toxic

    Mon objectif est d’atteindre les 30-40%

    Quels ETF me conseilleriez-vous de rajouter mon portefeuille pour le booster ?????

    Merci d’avance

  7. super article,et tres instructif.merci pour cette analyse.

  8. Bonsoir,

    Merci pour ce bon article : bien étayé et bien clair, comme toujours. Bravo !

    J’aurai une question connexe à vous poser, SVP : je m’aperçois que j’ai dans mon PEA 3 ETF que je voulais diversifiés : un Lyxor Stoxx 600, un Lyxor monde et un Lyxor S&P 500. Je pense que vous voyez la question arriver : y a-t-il un risque (de concentration, de contrepartie, etc.) à n’avoir que du Lyxor ? Ou bien est-ce que le fait que mes 3 ETF suivent des indices décorrélés se suffit à lui-même ?

    Question subsidiaire : si je dois en vendre un des 3, je penche pour l’ETF monde. Sauriez-vous me dire où aller, pour reprendre un ETF monde dans le PEA qui serait cette fois non-Lyxor, SVP ?

    Merci de vos lumières et à bientôt,

    Alien

    1. Bonsoir,

      Question intéressante. J’écris pour me souvenir de lire l’éventuelle réponse.

      Merci.

      JS

    2. Bonsoir,
      à mon avis le risque d’avoir un seul émetteur n’est pas un risque de contrepartie, de faillite ou autre … mais qu’il arrête une certaine politique commerciale ou de produit. Donc pourquoi pas diversifier.
      Si vous refaites un portefeuille, effectivement laisser de côté l’ETF world pourrait faire sens car c’est probablement celui avec les frais le plus élevé.
      L’autre ETF Monde est celui d’Amundi (CW8)

      1. D’accord, je vois. Merci à nouveau !