Vanguard est beaucoup moins connu en Europe que la Société Générale ou que des gestionnaires d’actifs tels qu’Amundi. Cependant, il s’agit d’un poids lourd au niveau mondial, spécialiste de la gestion passive et des ETF (Exchange Traded Funds). Que penser de son offre en Europe ? Que valent les ETF Vanguard ?

Vanguard un pionner de la gestion passive et des ETF

Vanguard a clairement popularisé la gestion passive et les ETF aux Etats-Unis

Avant de parler de l’offre ETF, parlons de l’entreprise Vanguard, car c’est une histoire assez incroyable. Cette histoire est à associer à son fondateur, le visionnaire John Bogle. Bogle a fondé Vanguard en 1974, un peu plus de vingt ans après avoir été diplômé de la célèbre université américaine, Princeton. Il a alors créé le premier fonds passif de l’histoire ouvert au public (il y a eu queques fonds passifs avant, mais réservés aux institutionnels), c’est-à-dire le premier fonds cherchant à suive un indice à la trace, en l’occurrence le S&P 500 et que l’on pouvait facilement acheter. C’est assez étonnant que la gestion passive ait vu le jour si tard, alors que ses fondements s’appuient en grande partie sur les théories de Harry Markowitz (prix Nobel d’Économie) qui datent des années 1950. Le célèbre livre A Random Walk in Wall Street de Burton Malkiel est même paru en 1973, donc avant la création de ce fonds (il y a eu de nombreuses nouvelles éditions depuis, et il a été traduit en français). On savait depuis bien longtemps qu’il était pratiquement impossible de battre le marché. Pourtant, personne n’en avait vraiment tiré les conséquences. John Bogle l’a fait !


Comprendre, sélectionner, acheter, vendre des ETF


GRATUIT ET IMMÉDIAT

À noter qu’il ne s’agissait pas d’un ETF (Exchange Traded Fund), car le fonds n’était pas coté. Il s’agissait d’un fonds passif non coté. D’ailleurs, le premier ETF n’a vu le jour aux États-Unis qu’en 1993 (pour la petite histoire et afin d’être vraiment précis, il y a eu un ETF sorti à la bourse de Toronto en 1990, mais qui n’a pas fait très long feu). Cet ETF existe toujours, il s’agit du SPDR S&P 500. Il a actuellement un encours de 260 milliards de dollars. Le fonds créé par Vanguard a lui plus de 400 milliards de dollars sous gestion. Pourtant au début ces fonds et ETF n’intéressaient pratiquement personne !

Vanguard ce n’est pas que de la gestion passive, c’est aussi un poids lourd de la gestion active, mais dans une forme assez unique

Mais Vanguard n’a pas été uniquement un pionnier de la gestion passive. Il a été un pionnier dans ses relations avec ses clients. La compagnie est possédée par ses propres clients (en fait par ses fonds et ETF, qui sont eux-mêmes possédés par les clients) et elle réduit les frais de ses fonds dès qu’elle peut, notamment lorsqu’elle fait des économies d’échelle. L’entreprise annonce qu’elle ne cherche pas à faire de bénéfices. Et ce n’est pas que du marketing, deux exemples seulement :

  • Les frais de leurs produits sont réellement très bas et ils baissent chaque année. Parfois certains émetteurs, créent de nouvelles lignes de produits moins chères et conservent les anciennes lignes plus chères. Ici, ce n’est pas le cas. Les anciens investisseurs profitent des baisses de frais.
  • Vanguard fournit une documentation extrêmement utile et riche, non seulement sur ses produits, mais aussi sur les bonnes pratiques d’épargne.

Aujourd’hui, Vanguard gère un peu plus de 5 000 milliards de dollars, soit à peu près 4 à 5 fois l’encours du CAC 40 ! Il gère plus de 200 fonds et ETF. Il a plus de 20 millions de clients dans le monde. Pour donner un ordre de grandeur, Amundi a un encours un peu supérieur à 1000 milliards d’euros (principalement en gestion active) et Lyxor 150 milliards (la moitié en gestion passive).

Encours gestionnaires ETF : Lyxor, Amundi, Vanguard etc.

Mais si Vanguard est une référence dans la gestion passive, il gère de très nombreux fonds actifs, pour à peu près 1 trilliard  d’euros. En réalité, Vanguard n’est pas opposé à la gestion active … à partir du moment où elle facture des frais « raisonnables ». Vanguard annonce des frais moyens pour ses fonds actifs de 0,2%. Cela fait rêver !

Pour en savoir plus sur l’histoire de Vanguard et la philosophie de John Bogle vous pouvez lire son ouvrage The Little Book of Common Sense Investing, dont une nouvelle édition est sortie fin 2017. Et j’ai hâte de lire son nouveau livre qui doit sortir à la fin du mois.

L’offre Vanguard en ETF et fonds passifs en Europe et en France

Les spécifités de l’offre de Vanguard ETF en Europe

Vanguard n’a commencé à se déployer réellement que récemment en dehors des États-Unis. Par exemple, Vanguard propose des ETF en Europe uniquement depuis 2012. Il se hisse désormais à la 6e place en termes d’encours en ETF européens, avec 30 milliards sous gestion. À titre d’exemple, Lyxor a deux fois plus d’encours dans ses ETF.

L’ensemble des ETF Vanguard sont à réplication physique. Ainsi, les ETF investissant en dehors d’Europe ne sont pas éligibles au PEA. Pour les spécialistes, il faut savoir que les ETF Vanguard peuvent prêter leurs avoirs pour améliorer un petit peu la performance. Pour en savoir plus sur les méthodes de réplication, vous pouvez vous référer à cet article.

Une autre spécificité, est que si de nombreux acteurs de la gestion indicielle utilisent les indices de MSCI, Vanguard a tendance à utiliser les indices de FTSE Russell pour ses ETF (mais pas pour les fonds passifs non cotés domiciliés en Europe). FTSE Russell est aussi une référence. Ce groupe est possédé par la bourse anglaise (London Stock Exchange) et émet plus de 25 000 indices. Vous pourrez en savoir plus sur les indices en téléchargeant le Guide des ETF et des Trackers. Ce guide vous sera aussi utile pour comprendre la gestion des dividendes des ETF, sachant que les ETF de Vanguard sont distribuants. Il y a des avantages et des inconvénients.

Comment sélectionner les ETF Vanguard ?

Pour voir l’offre à notre disposition, il faut se rendre sur le site de Vanguard France. Vous pourrez filtrer en fonction d’un certain nombre de choix :

Critères de sélection Vanguard Europe

  • Le type de produit : ETF ou fonds passif (non coté). Les fonds passifs pourraient être intéressants, cependant leur disponibilité dépend du circuit de distribution. Il n’est pas certain que vous ayez accès à la gamme Vanguard chez votre courtier actions ou dans votre assurance vie. Par ailleurs, il faut vraiment vérifier les frais de courtages qui peuvent être élevés. C’est pour cela que la plupart des épargnants se focaliseront sur les ETF.
  • La classe d’actifs : actions ou obligations.
  • Les types de part : Les fonds passifs non cotés sont distribués sous différentes variantes, notamment en fonction de la mise de départ. Vanguard propose aux institutionnels qui investissent des gros montants des frais de gestion annuels inférieurs. Par exemple, le fonds passif « Monde » coûte 0,3% par an à un investisseur privé et 0,15% à un gros institutionnel. Il n’y a pas de type de part pour les ETF. L’ETF Monde développé a des frais de gestion de 0,18% par an (quasiment aussi peu cher que la version gros institutionnel du fonds passif non coté) !
  • La devise : l’investisseur français aura intérêt à choisir l’euro.
  • Le style de gestion : actif ou passif. Comme je le disais plus haut, Vanguard pilote aussi des fonds et ETF en gestion active. Cependant, les frais restent contenus. En l’occurrence, les ETF en gestion active ont des frais de 0,22% par an. Pour rappel, les fonds actifs coûtent en moyenne, en France, 2% par an ! Ces produits actifs mériteraient un article dédié sur ce blog, et c’est prévu …

Les ETF sont cotés sur plusieurs bourses en Europe. Malheureusement, il n’y a pas de filtre sur la place de cotation. Dommage ! En effet, si l’ETF n’est pas coté sur Euronext (Paris ou Amsterdam), il deviendra probablement inutilisable pour la plupart des épargnants, car le coût du courtage peut rapidement s’envoler. Il faut faut donc se focaliser sur les ETF Vanguard cotés sur Euronext.

Les ETF Vanguard éligibles au PEA

Au final, il y a peu d’ETF cotés sur Euronext et éligibles au PEA. Les ETF Vanguard élégibles au PEA (et cotés sur Euronext) sont :

  • le Vanguard FTSE Developed Europe ex UK UCITS ETF avec un encours de plus de 1 milliard d’euros et des frais de 0,12% par an.
  • le Vanguard FTSE Developed Europe UCITS ETF avec un encours supérieur à 1,5 milliard et des frais de 0,12% par an.

Cependant, il n’est pas impossible que votre courtier ne considère pas ces ETF comme éligibles au PEA (peut-être, car non coté sur Euronext Paris). Il faudra alors insister et leur envoyer le lien vers la fiche du tracker sur le site de l’AMF, qui est censée être la base de référence (ici, par exemple pour l’ETF Vanguard  FTSE Developed Europe).

Certains ETF Vanguard sont disponibles sur les meilleures assurances vie (voir cet article pour des informations sur les assurances vie et les ETF). On peut, par exemple, avoir accès au Vanguard FTSE Emerging Markets et au Vanguard FTSE Japan sur le contrat de Generali distribué par assurancevie.com qui se nomme Puissance Sélection. Je trouve le Vanguard Japan assez intéressant, car il a des frais contenus par rapport à la concurrence. Aussi, il a des bonnes performances sur le long terme par rapport à l’indice.

Les ETF Vanguard disponibles sur CTO

Sur le CTO (Compte Titre Ordinaire) on a accès à d’autres ETF, notamment :

  • Vanguard ETF FTSE Developped World
  • Vanguard ETF FTSE All World
  • Vanguard ETF S&P 500
  • Vanguard ETF FTSE Developed Asia ex Japan

Aussi, il faut comprendre que ces ETF Vanguard sont cotés sur de nombreuses places boursières. Cela veut dire que les échanges ne se font peut-être pas principalement sur Euronext Paris. Il y aura donc peu de volume. Par exemple, le Vanguard FTSE Developped Europe est coté à Londres, en Suisse, à Amsterdam et à Paris. Cependant, il ne faut pas s’inquiéter. La liquidité d’un ETF dépend en réalité très peu de l’activité en bourse, mais plus de la liquidité de l’indice suivi. Et ici, on parle d’un investissement dans des grandes et moyennes capitalisations européennes. Ce n’est pas très exotique. C’est donc liquide par nature. Pour les débutants en finance, on dit qu’un actif est liquide lorsque l’on peut le vendre rapidement et avec des frais de transaction contenus (notamment la différence entre ce qu’offre le vendeur et ce qu’est prêt à mettre l’acheteur).

Il faut malgré tout noter que l’écart entre les cours acheteurs et vendeurs sur les ETF Vanguard est correct sans être excellent. Par exemple, cet écart, que l’on appelle le bid-ask spread, est, selon Trackinsight de 0,15% en moyenne pour l’ETF Monde, tandis qu’il est plutôt un peu inférieur à 0,1% chez Lyxor, et inférieur à 0,05% chez iShares. C’est loin d’être catastrophique pour un investisseur de long terme, mais autant le savoir.

L’ensemble de la gamme des ETF Vanguard cotés sur Euronext Paris et l’éligibilité au PEA

Les conclusions sur les ETF Vanguard pour l’Épargnant 3.0

Avant de passer à la conclusion, peut-être que vous vous demandez pourquoi le logo de Vanguard représente ce bateau. Il s’agit d’un navire de guerre britannique du 18e siècle dont le nom signifie « à l’avant-garde ».

Mais revenons-en aux ETF.

Les ETF Vanguard investissant en Europe est clairement une bonne option pour les épargnants faisant un portefeuille d’ETF sur leur PEA et souhaitant avoir un ETF à réplication physique.

Le reste de la gamme est très intéressant aussi. Cependant, les ETF de Vanguard sont peu distribués sur les assurances vie, et la concurrence est rude sur le CTO, où il existe une offre abondante et de qualité.

J’espère que je ne suis pas allé trop loin dans les concepts. Si certaines choses vous semblent peu claires, n’hésitez pas à télécharger le Guide des ETF et des Trackers. Tout devrait se clarifier grâce aux 9 fiches pratiques.

Aussi sachez que la plupart des ETF sont excellents, et vous ne prenez que peu de risque en choisissant tel ou tel tracker, car les différences sont minimes. En revanche, il peut exister des écarts de performance extrêmement importants entre deux fonds actifs, il ne faut vraiment pas se tromper !

Je vous souhaite le meilleur pour votre épargne … et surtout pour tout le reste.